Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Le chien euthanasié après avoir été retrouvé vivant et en état de décomposition n'aurait pas été maltraité !

Le chien euthanasié après avoir été retrouvé vivant et en état de décomposition n'aurait pas été maltraité !

Publié le 05/12/2017 à 14h28

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : " Le chien euthanasié après avoir été retrouvé vivant et en état de décomposition n'aurait pas été maltraité !"

D’après les premiers éléments de l’enquête menée par les gendarmes, le chien Orca n’aurait subi ni mauvais traitements ni violences. Il souffrait d’une maladie infectieuse qui aurait progressé de manière spectaculaire ces derniers temps. Ses propriétaires l’auraient emmené chez le vétérinaire à 3 reprises.

Hier, nous évoquions le cas d’Orca, un chien découvert chez ses propriétaires à Fourmies (59) dans un état de décomposition avancée, bien que vivant. Pour mettre fin à ses souffrances, il a dû être euthanasié après l’intervention de la SPA d’Hirson-Thiérache. Une pétition, « Justice pour Orca », avait également été lancée sur la plateforme Change.org.

A lire aussi : "Reprendre un chiot après la mort de son chien"

La peau en lambeaux, le chien souffrait le martyre, mais il n’avait pas été maltraité par ses propriétaires, comme le rapporte La Voix du Nord, qui cite le commandant de la compagnie de gendarmerie d’Avesnes-sur-Helpe, en charge de cette enquête. « Nous utilisons le conditionnel, car tout reste à confirmer, mais il n’y aurait pas eu d’acte de cruauté », a ainsi déclaré le chef d’escadron Joël Kerleau.

Le militaire explique, par ailleurs, que le couple avait « consulté un vétérinaire à 3 reprises » et qu’un « traitement avait été mis en place ». Malgré celui-ci, la maladie s’était aggravée et l’infection s’était généralisée, rongeant la peau et entraînant même sa destruction en divers endroits, laissant apparaître des tendons.

C’est une connaissance des maîtres d’Orca qui avait prévenu la SPA d’Hirson-Thiérache. Les résultats de l’autopsie vétérinaire devraient fournir davantage d’éléments permettant d’expliquer les causes du calvaire vécu par le chien.

Photos : Justice pour Orca - Change.org

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 05/12/17

    Cela reste de la maltraitance ou de la négligence appelé Ca comme vous voulez
    Orca soufré le martyre et les propriétaires et vétérinaire l'on laissé dans cette état,ce n'est pas normal.certe les animaux n'ont pas la parole mais ils ont le droit à ce que l'on abrége leurs souffrances.
    Les propriétaires aurait dû agire avant qu'il en soit ā ce stade.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 07/12/17

    tout a fait d'accord

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 17/02/18

    De qui se moque t-on ???

     Répondre  Signaler