Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Souris

Variétés : Souris domestique, Mus Musculus

0 partage

0.0/5

0 avis

Très petit rongeur à l’espérance de vie restreinte, la souris est avant tout choisie pour l’observation et ne pas se sentir seul à votre domicile. Elle ne demande aucun entretien. Excessivement propre, la souris est un rongeur indépendant mais apprécie la compagnie de ses congénères. Elle possède un caractère curieux même si elle est très peureuse au premier abord. Elle se laisse facilement apprivoiser, mais n’est guère intéressée par les caresses intempestives. Animal diurne, elle aime vagabonder dans sa cage la nuit, et se reposer une bonne partie du jour. Ce n’est pas un rongeur idéal pour les enfants.

Photo : rongeur de race Souris sur Woopets
Mode de vie Icône : Nocturne rongeur sur Woopets
Nocturne
Alimentation Icône : Omnivore rongeur sur Woopets
Omnivore
Comportement Icône : Solitaire rongeur sur Woopets
Solitaire
Poids et taille
Icône : Poids rongeur sur Woopets
Poids : De 15 g à 35 g
Icône : Taille rongeur sur Woopets
Taille : De 7 cm à 10 cm

Historique

La souris domestique, appelée Mus musculus par les scientifiques, est une espèce de la famille des Muridés. Les premières traces de cette espèce remontent au Néolithique, plus de 12 000 ans avant J-C. Le Mus musculus est légion partout en France à l’état sauvage. Au départ, elle est présente en Corse au 3e millénaire avant J.C. avant de s’étendre partout en France jusqu’au 1er millénaire avant J.C. La souris n’a pas bonne réputation. D’ailleurs, son nom scientifique « Mus » vient du grec est signifie « dérober, voler ».

Jusqu’au Moyen-Âge, aucune distinction n’est faite entre la souris et le rat. La souris est également associée à certaines maladies comme la Peste, guère aidée par la Bible qui la mentionne. Cependant, toutes les civilisations n’ont pas cette image négative de ce rongeur. Ainsi, en Egypte, la souris est associée au Dieu lunaire Thoth. La domestication de la souris trouve son origine dans ses mutations génétiques, permettant ainsi de trouver des souris avec différentes couleurs, des poils plus ou moins longs, des yeux rouges ou noirs. Il est évoqué que la plus ancienne souris mutante date d’un millénaire avant J.C. La Chine est le premier pays à se pencher sur la mutation des souris jusqu’au XVIIe siècle. C’est à cette période que les premières observations des souris albinos sauvages ont eu lieu.

L’importation en Europe de ces souris albinos, noires, champagnes, blanches a lieu aux alentours de 1800. En 1902, William Ernest Castle, généticien américain, initie les élevages de souris à l’Institut Bussey à Cambridges (USA). Il achète les souris à Miss Abbie Lathrop, qui depuis sa retraite à la fin des années 1800 occupait ses journées à élever des souris d’agrément, et teste les lois de Mendel sur l’hérédité à partir de la couleur de la robe de la souris.    

Photos de Souris

Particularités physiques

La souris est un petit rongeur d’une taille tête-corps qui dépasse rarement les 10 cm. La queue a souvent la même taille que le reste du corps et ses petites pattes mesurent jusqu’à 2 cm. Les souris se distinguent par leur robe, leur couleur, et leurs yeux. La souris classique domestique est brune, variant de clair à plus noir. Elle ne pèse que 35 grammes au maximum.  

Son corps : solide, séparé en 3 parties : la tête, le tronc et la queue.
Son poil : court, long (dit « angora) ou nu en fonction des variétés et des individus.
Sa couleur : brun clair ou noir, ventre plus clair. Ses sous-poils peuvent prendre différentes teintes comme bleu, crème et blanc. La souris sable aura un corps d’une seule couleur orange-rouge, d’autres virent sur le marron, la vanille ou l’ivoire.
Sa tête : de forme triangulaire.
Ses yeux : de forme ronde, de couleur noire (parfois rouge) et brillants.
Ses oreilles : de toute petite taille.
Sa queue : d’une longueur souvent semblable au reste du corps. Entre 7 et 10 cm, rarement plus longue. Elle présente une partie plus claire sur le dessous.

Comportement et caractère

Affectueux
Calme
Bruyant

Rongeur très sociable et grégaire, votre souris aimera particulièrement la compagnie d’une congénère. Il faut éviter de mettre 2 mâles ensemble, surtout une fois qu’ils sont devenus adultes. Ces derniers possèdent une odeur corporelle plus prononcée que les femelles. Par ailleurs, la souris domestique est peureuse, vive et très curieuse. Sa crainte retombe rapidement.

Elle s’apprivoise facilement. Son activité est essentiellement nocturne puisqu’il s’agit d’un rongeur diurne. Ainsi, la souris passera ses journées à se reposer. La réveiller ou la déranger dans ces moments peut nuire à sa santé et la rendre agressive. Pour autant, il s’agit d’un animal adorable, très rarement méchant. En bonus, il s’agit d’un rongeur très propre.

Reproduction

Les souris mâles et femelles n’atteignent pas la maturité sexuelle au même âge. Il faut 8 semaines pour les femelles et environ 10 pour les mâles. A partir de ce moment, ils peuvent copuler et les femelles peuvent être en gestation. Les portées peuvent être très nombreuses. En effet, la femelle n’a aucune période de reproduction prédéfinie. Ainsi, elle peut l’être toute l’année. Elle peut avoir jusqu’à 15 portées par an puisque la durée de gestation est de 18 à 21 jours.

Il est bon de savoir que les souriceaux sont sourds et aveugles à leur naissance. Ils sont à la merci de leur mère. Vous ne devez en aucun cas intervenir. Pendant environ 4 semaines, les souriceaux tèteront leur mère. Puis, il faudra penser à séparer les souriceaux mâles des femelles qui ne tarderont pas à arriver à maturité sexuelle. Les femelles peuvent rester avec leur mère alors que les mâles doivent être mis ensemble. Cependant, veillez à ce qu’aucune bagarre n’éclate. Dans le cas inverse, une autre cage pour les séparer sera la bienvenue.

Conditions de vie

Sociable avec les autres animaux
Cohabitation avec les enfants

La souris domestique doit bénéficier d’un espace de vie suffisant pour s’épanouir et se dépenser physiquement. Ainsi, elle doit disposer d’une cage d’une surface minimum de 600 cm². Il est même recommandé de tendre vers 900 cm². Cette cage devra essentiellement être en barreaux ou en plexiglas. Cependant, dans le cas des barreaux, ils ne doivent pas être espacés de plus de 8 mm sous peine de voir la souris s’échapper de sa cage.

Le plexiglas est le plus prisé par les éleveurs, car il n’existe aucun moyen de fugue pour la souris. Les terrariums sont à proscrire puisqu’ils ne ventilent pas assez l’air. Cela occasionne des soucis respiratoires pour le rongeur. Au quotidien, la souris devra pouvoir se reposer dans une maison. Elle devra pouvoir manger et s’hydrater respectivement au moyen d’une gamelle et d’un biberon, mais aussi s’adonner à son exercice favori : la roue. Des tunnels peuvent aussi être installés dans la cage.

Santé

Solide

La souris domestique est un rongeur très fragile. Elle est sujette à de nombreuses maladies, parfois mortelles comme les diarrhées ou les tumeurs mammaires, très fréquentes, ce qui entraîne des interventions chirurgicales parfois fatales. De nombreux parasites peuvent venir embêter le quotidien de la souris domestique, comme des poux, des teignes, des puces ou encore la gale.

La présence de sa cage dans une pièce trop froide où les courants d’air sont fréquents favorise également l’apparition de conjonctivites. Une cage trop poussiéreuse pourrait, à terme, favoriser l’apparition d’infections respiratoires, où seule une intervention rapide d’un vétérinaire pourra la sauver. A noter que la température corporelle moyenne d’une souris est comprise entre 37 et 37,2°C.

Espérance de vie

Minimum : 1an

Maximum : 2ans

Alimentation

La souris domestique est un rongeur omnivore. Elle se nourrit surtout de granulés (10 grammes par jour) et de foin (en continu). Elle a besoin d’avoir une alimentation variée, riche en vitamines. Ainsi, elle doit ingérer quotidiennement au moins 14% de protéines, 10% de celluloses, 5 % de matières grasses, des minéraux comme le phosphore, magnésium ou encore potassium et toutes les vitamines.

Si la nourriture sèche compose l’essentiel de son régime alimentaire, des ingrédients comme des fruits, des légumes et des insectes peuvent lui être ponctuellement donnés. La souris apprécie également quelques friandises comme le yaourt, le lait de soja, l’œuf cuit, le maïs ou même le poulet froid. Certains aliments sont à proscrire comme les Légumineuses, la cerise, la pêche, l’aubergine, les oignons, le chocolat, l’alcool, le thé et le café.

Entretien et hygiène

Grand avantage de posséder une souris domestique, c’est qu’elle ne demande quasiment aucun entretien. Elle fait sa toilette seule tous les jours. Cependant, vous pouvez toujours brosser une souris. Elle vous fera comprendre si elle aime ou non. Ses griffes n’ont généralement pas besoin d’être coupées. Si elles sont trop longues, elle n’hésitera pas à les faire elle-même. Vous devez cependant veiller à changer une à deux fois par semaine sa litière. La souris possède une odeur corporelle assez forte. Enfin, la cage et le matériel doivent être désinfectés régulièrement.

Prix et budget

Prix d’achat

Mini 2€

Maxi 10€

Le prix d'achat d'un Souris se situe environ entre 2€ et 10€.

Coût d'entretien annuel

Mini 200€

Maxi 250€

Le coût d'entretien annuel d'un Souris se situe entre 200€ et 250€.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter la fiche de l'espèce Souris !
1126x1687