Les vétérinaires doutent de l'authenticité des radios de la patte d'une chienne unique en son genre avant de réaliser que c'est une première depuis 150 ans

Vétérinaires et bénévoles ont été stupéfaits en découvrant les radiographies de la patte d’une chienne venant d’arriver au refuge. La particularité qu’elle présente n’avait été constatée que chez un ou 2 autres chiens dans le monde jusque-là.

Illustration : "Les vétérinaires doutent de l'authenticité des radios de la patte d'une chienne unique en son genre avant de réaliser que c'est une première depuis 150 ans"

Bella peut dès aujourd’hui rejoindre une famille aimante pour toujours, et cette chienne n’aura probablement pas à attendre longtemps que l’on vienne la sortir du refuge au vu de la médiatisation de son histoire.

Celle-ci n’a rien d’étonnant quand on sait que Bella possède une spécificité morphologique à laquelle l’association s’occupant d’elle n’a jamais eu affaire en 145 ans d’existence. L’une des pattes de la chienne de 6 mois à la robe bringée abrite, en effet, un « double squelette », rapportait WISN le jeudi 25 avril.

Illustration de l'article : Les vétérinaires doutent de l'authenticité des radios de la patte d'une chienne unique en son genre avant de réaliser que c'est une première depuis 150 ans
CBS 58 / Facebook

Bella est récemment arrivée au refuge de la Wisconsin Humane Society, situé à Kenosha dans le sud-est de l’Etat du Wisconsin (Etats-Unis). Le personnel de la structure d’accueil a immédiatement constaté la forme peu commune de sa patte arrière droite.

« Notre équipe vétérinaire a, bien sûr, décidé de réaliser des radiographies, raconte Angela Speed, de la Wisconsin Humane Society. Nous avons alors découvert quelque chose que nous n'avions jamais vu auparavant au cours de nos 145 ans d'histoire. »

Les radios ont révélé un ensemble d’os supplémentaire dans sa patte. Celle-ci comprend ainsi 2 fémurs, 2 tibias, 2 péronés, ainsi que 9 orteils.

« J'ai réagi en pensant que c'était généré par l'IA »

Angela Speed et ses collègues ont d’abord cru à une manipulation des clichés, avant de comprendre que c’était bien la réalité. « J'ai réagi en pensant que c'était généré par l'IA, que quelqu'un jouait avec Photoshop », dit-elle à ce propos.

Le membre postérieur en question est, en fait, constitué de 2 pattes ayant très probablement fusionné durant le stade embryonnaire. Il s’agit, d’après Angela Speed, d’une anomalie congénitale appelée dimélie. Ce dédoublement des os a été observé chez de rares cas humains sous sa forme ulnaire, autrement dit, au niveau de l’avant-bras et de la main. On parle d’ailleurs de « main en miroir ».

Quelques cas ont également été relevés chez certaines espèces animales, notamment les bovins, mais cela reste extrêmement rare chez nos amis canidés. « Nous ne connaissons vraiment qu'un ou 2 autres chiens [similaires] dans la littérature vétérinaire », précise Angela Speed.

Une vie paisible et heureuse attend Bella

Cette particularité n’empêche pas Bella de jouir d’une mobilité quasi normale. Elle est tout à fait capable de marcher et de courir, n’affichant qu’un léger boitement.

A lire aussi : Ce chien endeuillé qui avait cessé de s’alimenter retrouve goût à la vie grâce à la gentillesse d’une petite fille (vidéo)

Illustration de l'article : Les vétérinaires doutent de l'authenticité des radios de la patte d'une chienne unique en son genre avant de réaliser que c'est une première depuis 150 ans
CBS 58 / Facebook

Cette jeune chienne est donc adoptable dès ce vendredi. L’équipe de la Wisconsin Humane Society choisira évidemment avec soin le candidat à l’adoption susceptible de lui offrir la vie la plus heureuse possible.

3 commentaires