Prévenir les problèmes urinaires chez le chat

avec

Une vessie et des reins sains sont des gages de bonne santé. En veillant à la santé des voies urinaires de votre félin adoré, vous pouvez dire « adieu » aux petits accidents qui surviennent çà et là dans la maison, ainsi qu'à divers problèmes nuisant au bien-être de votre compagnon à 4 pattes. Braquons notre loupe sur les mesures de prévention des troubles urinaires chez le chat.

Illustration : "Prévenir les problèmes urinaires chez le chat"

Pour rappel, les reins jouent un rôle vital en filtrant les déchets du sang et en maintenant des fluides ainsi que des minéraux dans l'organisme. Il est donc essentiel de prendre soin de ces organes investis de missions importantes, afin de mettre votre chat à l'abri des problèmes de santé.

Une vessie et des reins sains suggèrent également que Minou aura beaucoup moins tendance à se soulager en dehors de son bac à litière. Avouez-le : nettoyer les petits « accidents » urinaires de votre matou ne constitue pas votre tasse de thé.

Balayons aussi l'idée que seuls les séniors sont affectés par les troubles urinaires. En effet, les soucis frappent à la porte de la vessie de votre félin, lorsqu'il atteint l'âge adulte. Les chatons ont plus de chance, car ils sont rarement touchés. Quant aux problèmes rénaux, ils peuvent apparaître à tout âge, mais plus les années filent, plus le risque augmente. Voilà pourquoi tout propriétaire doit garder un œil sur la bonne santé de sa fonction vésicale et rénale tout au long de la vie adulte de son protégé.

Reconnaître un chat qui souffre d'un problème urinaire

Manque de pot, la vessie ou les reins de votre boule de poils la tourmentent. Plusieurs signes indiqueront que votre chat souffre d'un problème urinaire :

  • La malpropreté : votre quatre-pattes préféré se soulage dans des endroits inopportuns. Il souille le carrelage de votre cuisine ou la moquette de votre salon.
  • Les difficultés à uriner et les douleurs : votre moustachu tente de faire ses besoins tant bien que mal. Il évacue très peu, voire pas du tout. La douleur est telle qu'il miaule ou se lèche l'appareil génital.
  • La présence de sang : un liquide rouge dans les urines doit vous alerter.
  • Le changement d'humeur ou de comportement : un chat qui n'est plus séduit par le contenu de sa gamelle et voit donc son appétit diminuer n'augure rien de bon. Une fatigue excessive ou encore des indicateurs d'agressivité doivent également vous mettre la puce à l'oreille.

Quelques conseils pour préserver la santé des voies urinaires de votre chat

Accueillir un chat, c'est être en mesure de lui offrir les meilleures conditions de vie possibles. En tant que propriétaire, vous devez être capable de préserver sa santé et son bien-être général.

Surveillez attentivement son hydratation

Comme vous le savez, l'eau est la composante fondamentale de la vie. Elle possède pléthore de fonctions clés dans l'organisme de votre félin, telles que la régulation de sa température corporelle, la protection de ses organes ou encore l'aide à la bonne digestion. Un chat boit en moyenne 40 à 60 ml d'eau par kilogramme et par jour. Un animal affichant 5 kilos sur la balance a besoin d'avaler quotidiennement un quart de litre environ.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Assurez-vous donc qu'il a toujours accès à de l'eau propre et fraîche en abondance. Coupelle ou fontaine, testez différents récipients pour connaître ses préférences. Vous pouvez également lui servir des aliments humides en complément de ses croquettes habituelles, pour lui faire consommer davantage d'eau.

Placez ses gamelles dans un endroit idéal

Votre chat n'aime pas faire ses petites commissions et manger au même endroit. Si son écuelle est située juste à côté de son bac à litière, il aura certainement envie de se soulager ailleurs. L'idéal reste de déposer ses accessoires dans des pièces séparées, ou au moins de veiller à ce qu'ils soient suffisamment éloignés les uns des autres.

Limitez le stress

Le stress n'apporte rien de bon à votre ami à fourrure. En plus de s'avérer incommodant, il peut engendrer de nombreux problèmes urinaires chez le chat.

Chouchoutez-le de manière à le détendre, mais faites également de votre maison un véritable nid douillet et accueillant. Veillez à bien séparer les endroits où il se sustente, se repose, se soulage et s'amuse. Enfin, évitez tant que possible de perturber ses routines qui le rassurent tant.

Espacez les séances de nettoyage du bac à litière

Les chats laissent des odeurs dans leur bac à litière. Ces effluves agissent comme des marqueurs qui leur permettent de naviguer dans leur environnement. C'est pour cette raison qu'il n'est pas recommandé de laver cet accessoire de manière trop fréquente.

Après le passage de votre compagnon aux pattes de velours, débarrassez-vous des déjections en un simple coup de pelle. Quant à l'entretien intégral du bac à litière, vous pouvez le prévoir dans votre agenda toutes les 2 semaines environ.

Respectez l'intimité de votre chat

Tout comme nous autres humains, les chats ont besoin d'un peu d'intimité, surtout lorsqu'ils se rendent aux toilettes. Afin de respecter votre animal de compagnie et de limiter le stress, placez son bac à litière à l'abri des regards, dans un lieu calme. Évitez de rester à proximité au moment où il fait ses petites affaires, afin de ne pas le déranger.

Offrez-lui une alimentation équilibrée et de qualité

L'alimentation joue un rôle primordial pour la santé et le bien-être général de votre félin adoré. Servez-lui des repas de haute qualité. En cas de problèmes urinaires, privilégiez un régime alimentaire équilibré en minéraux, comme les aliments Hill's Prescription Diet c/d Urinary Stress Multicare, lequel aidera à avoir une bonne santé urinaire. Dans tous les cas, demandez conseil à votre vétérinaire.

Illustration de l'article : Prévenir les problèmes urinaires chez le chat

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !
  • Image de profil