Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Rongeur
  3. Espèces
  4. Chinchilla

Chinchilla

Variétés : Chinchilla, Chinchilla lanigera, Chinchilla Brevicaudate

0 partage

Ce petit rongeur, d’une trentaine de centimètres à l’âge adulte, est celui qui vit le plus longtemps. En effet, son espérance de vie peut attendre une vingtaine d’années. Excellent grimpeur, le Chinchilla est également très craintif et peureux au premier abord. Son pelage, brillant et soyeux, a longtemps été son principal handicap puisqu’il fut chassé et tué pour cela. Malgré sa belle petite bouille, le Chinchilla ne se laisse pas si facilement apprivoisé et encore moins caressé, manipulé. De ce fait, il est fortement déconseillé aux enfants de moins de 14 ans. Cet animal nocturne parvient pourtant à jouer avec son propriétaire une fois la domestication effectuée.

Photo : rongeur de race Chinchilla sur Woopets
Mode de vie Icône : Nocturne rongeur sur Woopets
Nocturne
Alimentation Icône : Herbivore rongeur sur Woopets
Herbivore
Comportement Icône : Sociable rongeur sur Woopets
Sociable
Poids et taille
Icône : Poids rongeur sur Woopets
Poids : De 500 g à 800 g
Icône : Taille rongeur sur Woopets
Taille : De 20 cm à 30 cm

Historique

Le Chinchilla est un rongeur nocturne provenant de la famille des Chinchillidés. Son nom a été donné par une tribu indienne, alors qu’il se faisait encore appeler Chinchas, du côté de la Cordillère des Andes, là où il est originaire. Ces Chinchas étaient tout d’abord élevés dans la nature par ces tribus. S’il s’agit du début de la domestication de ce rongeur, on ne peut pas dire que leur sort ait été ce que l’on attend d’un animal domestique. Ils furent bien souvent mangés et leur pelage servait à se vêtir. D’ailleurs, par la suite, la fourrure était réservée à des personnes d’un haut rang social, à la royauté, aux élites.

Par la suite, l’arrivée des Espagnols en Amérique du Sud a commencé à menacer l’espèce qui, chassée, voyait se réduire considérablement au point de se faire plus rare. En fait, la survie de ce rongeur est due à l’intervention de Mathias F. Chapman qui a ramené quelques sujets aux Etats-Unis pour les faire se reproduire. Son programme d’élevage était lancé au début du XXe siècle, peu après la fin de la Première Guerre mondiale. Dans le même temps, les gouvernements péruviens, chiliens et boliviens interdisaient la chasse de ce rongeur. Si l’élevage de masse débutait, l’animal était toujours privilégié pour sa fourrure. Puis, quand cette mode fut passée, à la fin du XXe siècle, sa domestication comme dans le temps a repris son droit chemin. Aujourd’hui, le Chinchilla domestique, hybride (Chinchilla lanigera et Chinchilla Brevicaudate) est considéré comme un NAC à part entière.

Photos de Chinchilla

Particularités physiques

Le Chinchilla domestique est un hybride de 2 espèces : Chinchilla lanigera et Chinchilla Brevicaudate. Son pelage est au départ gris-bleuté. Cependant, du fait de sa reproduction et des diverses gênes accompagnant son évolution, plusieurs autres couleurs sont observables. En effet, on retrouve ainsi des Chinchillas  white, pink white, beige, velvet, ebony, violet, saphir, blue diamond… Tous ont la particularité d’avoir un pelage différent du traditionnel gris-bleuté. Morphologiquement, un Chinchilla mesure environ 30 cm, sans la queue. Son poids peut atteindre 800 grammes. Son corps peut être rapproché de celui d’un lapin avec une queue légèrement plus longue.

Son corps : corps ramassé sans réelle démarcation entre le tronc et la tête. 
Son poil : son pelage est doux, brillant, soyeux. Ses poils de garde et poils de bourre, très fins à chaque fois et légers, sont à l’origine de cet aspect.
Sa couleur : à l’origine, les premiers Chinchillas étaient de couleur gris-bleuté. Aujourd’hui, on en retrouve de toutes les couleurs : blanc, oreilles roses, pelage plus foncé, crème, beige, marron foncé, teintes de bleu azur.
Sa tête : massive et triangulaire.
Ses yeux : assez grands et ronds, de couleur grise ou même rouge.
Ses oreilles : grandes, avec peu de pelage.
Sa queue : mesure entre 15 et 20 centimètres chez le Chinchilla, ce qui représente la moitié de sa taille totale.

Comportement et caractère

Affectueux
Calme
Bruyant

Le Chinchilla est un animal nocturne, qui s’éveille dans l’après-midi pour se montrer actif par la suite.  Ce rongeur est particulièrement grégaire dans la nature. Domestiqué, il peut vivre seul, qui plus est s’ils ont été élevés ainsi. Cependant, ils doivent recevoir une attention de tous les instants. Dans le cas inverse, ils pourraient souffrir de solitude. 2 mâles Chinchillas s’entendent très bien à condition qu’ils soient mis ensemble très jeunes. Pas de souci du côté des femelles.

Il est traditionnellement acquis que le Chinchilla mâle est plus affectueux que la femelle, plus indépendante. Ce rongeur est craintif. Il n’apprécie pas qu’on le manipule, qu’on le caresse, à moins d’avoir été correctement apprivoisé et que son propriétaire ait fait preuve de patience. Il est ainsi peu conseillé aux enfants de moins de 14 ans. Le Chinchilla est par ailleurs un excellent grimpeur.

Reproduction

La maturité sexuelle du Chinchilla intervient aux alentours du 4e mois pour la femelle et du 6e pour le mâle. Cependant, la vie de la femelle pourrait être mise en danger si elle connaît une période de gestation avant son premier anniversaire. Par la suite, la gestation dure plus de 110 jours. C’est une des plus longues chez les rongeurs. Une portée peut comprendre jusqu’à 4 Chinchillas, mais cela tourne généralement autour de 2-3. On compte environ une portée par an. Il n’est pas bon pour le Chinchilla femelle d’en avoir davantage. Veuillez noter qu’à l’état sauvage, les femelles connaissent des périodes de chaleur de novembre à mai. Domestiquée, elles peuvent en avoir toute l’année.

Conditions de vie

Sociable avec les autres animaux
Cohabitation avec les enfants

La cage du Chinchilla doit être spacieuse et confortable. Cependant, il ne doit pas passer l’intégralité de ses journées dedans. Pour son bien-être, son épanouissement et ses dépenses physiques quotidiennes, il doit être mis en liberté quelques heures par jour. Les dimensions de sa cage doivent être de 80 centimètres minimum de longueur, d’un demi-mètre de largeur et d’un mètre de hauteur. Très bon grimpeur, il sera ainsi satisfait. En ce qui concerne le matériau, une cage à barreaux en métal convient parfaitement à cet animal. Comme souvent, les cages en plexiglas ou les terrariums ne ventilent pas assez, ce qui pourrait occasionner des troubles respiratoires.

A l’instar des furets, très intelligents, il convient de porter une attention particulière au système de fermeture. S’il est trop simple, le Chinchilla aura tout le loisir de l’ouvrir et de s’échapper. Par ailleurs, le Chinchilla doit disposer de tous les accessoires indispensables à son bonheur. Une gamelle de nourriture, un biberon d’eau et surtout un râtelier devront lui être installés dans sa cage. Celle-ci devra aussi contenir un coin repos avec une cabane en bois, des branches de noisetier. Un coin hygiène devra être mis en place avec une litière, forcément, et surtout de la terre à bain. Cette dernière, sous forme de sable, permet au Chinchilla de procéder à sa toilette quotidienne.

Santé

Solide

Les Chinchillas ne sont pas fragiles au niveau de la santé. Surtout qu’à l’état naturel, ils ont l’habitude de vivre dans des conditions extrêmes. Avec une bonne hygiène de vie et une alimentation saine et équilibrée, il n’y a pas de raison pour que ce rongeur tombe malade. Cependant, certaines pathologies peuvent être contractées. Ce rongeur est assez sensible des dents. Il peut donc rapidement souffrir d’une malocclusion dentaire, qui provoque souvent un affaiblissement général de l’animal, car il ne peut plus se nourrir correctement.

Le Chinchilla peut également mâcher ses propres poils, ce que l’on appellera du fur chewing. Ce comportement provient souvent d’un stress trop important, et cela favorise aussi une occlusion intestinale s’il se met à avaler sa fourrure. Le Chinchilla a par ailleurs très peu d’affections cutanées. L’unique provient de la Teigne. A l’instar de tous les rongeurs, le Chinchilla peut être sujet à des constipations, lorsque son régime est trop riche en protéines et trop pauvre en fibres, mais aussi des diarrhées qui peuvent être mortelles car elles causent une déshydratation importante. Enfin, il peut développer des maladies bactériennes comme la salmonellose, la listériose et la pseudotuberculose.

Espérance de vie

Minimum : 15ans

Maximum : 20ans

Alimentation

Le Chinchilla est un herbivore strict. Son régime alimentaire requiert une attention toute particulière. Son système digestif est sensible. Si dans la nature, il se nourrit essentiellement de feuilles et d’herbe sèche, il peut aussi avaler quelques insectes en période hivernale pour se protéger du froid. A l’état domestique, le Chinchilla a besoin d’un régime alimentaire élevé en fibres (apporté par le foin) et en cellulose. Une trentaine de grammes de granulés sont suffisants quotidiennement. En effet, ils contiennent environ 15% de protéines, 15% de fibres et 4% de lipides.

Le reste est amené par le foin disponible en continu. Privilégiez le foin de Crau, riche en légumineuses et en graminées, mais également de couleur verte, sec et non poussiéreux. En complément, le Chinchilla peut avaler des légumes séchés comme des carottes, du brocoli, du fenouil, du céleri mais aussi des fruits sans sucre et en petite quantité comme des fraises, des cerises, des framboises. En termes de végétaux, il peut manger du pissenlit, des endives, de la salade, du plantain et des herbes. En revanche, il ne faut surtout pas lui donner de cacahuètes, de noisettes, d’amendes, de noix, de graines de blé, d’avoine et d’orge et de légumes en trop grosse quantité.

Entretien et hygiène

Quotidiennement, il faut apporter une attention toute particulière à la qualité de la fourrure du Chinchilla. Elle doit être brillante, soyeuse et toute douce. C’est ainsi qu’il a besoin d’une terre à bain dans sa cage. Il y fait quotidiennement sa toilette en se roulant dedans et en enlevant ainsi tous les poils morts et les possibles parasites. Il faut changer cette terre à bain régulièrement pour éviter qu’elle ne devienne nocive. Par ailleurs, ses accessoires et jouets doivent être régulièrement nettoyés et désinfectés. Ils doivent être d’une très bonne qualité pour éviter les désagréments. La litière doit être nettoyée obligatoirement au moins une fois par semaine.

Prix et budget

Prix d’achat

Mini 30€

Maxi 300€

Le prix d'achat d'un Chinchilla se situe environ entre 30€ et 300€.

Coût d'entretien annuel

Mini 100€

Maxi 200€

Le coût d'entretien annuel d'un Chinchilla se situe entre 100€ et 200€.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter la fiche de l'espèce Chinchilla !