Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

10 erreurs que les propriétaires de chats ne devraient plus commettre

Publié le 19/11/2019 à 10h42

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Tops

Illustration : "10 erreurs que les propriétaires de chats ne devraient plus commettre "
© depositphotos

On peut être un amoureux des chats, ou un propriétaire expérimenté, et commettre quelques erreurs qui peuvent s'avérer fatales. On croit pourtant bien faire. Après tout, quand on aime son félin, on ne peut songer qu'à son bonheur. Mais cela peut nuire au confort de vie de votre animal de compagnie. Pis, si vous pensez le satisfaire, lui peut être grandement contrarié.

Alors, quelles erreurs devez-vous à tout prix réparer ? Comment pouvez-vous les identifier et les corriger ? Nous avons opéré pour vous une sélection qui vous permettra de vous remettre sur le droit chemin. Et vos petits matous avec !

1. Le refus de stériliser ou castrer son chat

On veut éviter de faire mal à nos petits chats. Et pourtant, ces opérations sont relativement simples pour les vétérinaires. Mieux, cela améliorera considérablement la santé de votre chat. Ils réduiront, par exemple, les tumeurs mammaires que pourraient développer votre chatte, ou les tumeurs testiculaires chez les mâles. Qui plus est, son comportement sera moins imprévisible. Votre chat castré évitera de fuguer et sera moins agressif.

2. Donner des bains à son chat

On veut qu'il sente bon, qu'il soit propre. Alors, comme à un enfant, on lui donne un bain. On le mouille, on le savonne. On le sèche, aussi. Mais les chats n'ont presque jamais besoin d'être lavés. Ils se nettoient régulièrement tout seuls, en se léchant. Alors, quand il vient à se salir, il est préférable d'utiliser un torchon sec, ou légèrement humide, et de le frotter doucement. Ne lavez que les parties du corps qui vous semblent sales.

3. Les nourrir uniquement avec des aliments secs

La nourriture sèche, comme des croquettes, ne doit représenter qu'une simple collation. Une sorte de goûter. Vous devrez plus généralement lui proposer de la nourriture humide, sous forme de pâtée. Certes, son odorat est plus prononcé, mais il vous en sera très reconnaissant !

4. Ne jamais les emmener chez le vétérinaire

Ce n'est pas parce que votre chat vit cloitré dans votre appartement qu'il ne risque pas de tomber malade. L'hiver, un rhume est si vite arrivé. Et puis, une fois l'été, il sera peut-être tenté de sortir, et donc de croiser la route d'autres matous. Peu importe, il convient de rendre visite régulièrement à un vétérinaire. Déjà pour ses vaccins, ses renouvellements, et pour un bilan de santé annuel. Cela ne peut pas lui faire de mal.

5. Laissez les plantes à portée de votre chat

De nombreuses plantes se veulent toxiques pour votre chat. Ainsi, dans le doute, nous vous suggérons de surélever chaque plante de votre domicile. Et comme votre chat aime grimper et qu'il est à l'aise loin du sol, nous vous recommandons même de les limiter. Ou ne prendre que les plantes non dangereuses.

6. Acheter un chat pour votre enfant

Les enfants ne doivent jamais être laissés seuls avec un chat. Car ils peuvent blesser l'animal. Ce dernier réagira à sa façon, au risque de griffer les plus petits. D'ailleurs, les bruits de votre enfant peuvent faire peur à votre matou, qui sera davantage stressé.

7. Ne pas laisser d'espace personnel à votre chat

Tout comme les humains, les chats ont besoin de se retrouver, seuls, de temps en temps. Ils peuvent ainsi se reposer plus efficacement. Il se sentira également à l'aise et en sécurité.

A lire aussi : Ce chat a des choses à dire sur le confinement et il le fait comprendre à toute la famille

8. Nourrir votre chat avec du lait

Un chaton doit être nourri avec du lait jusqu'à son sevrage. Mais pas un adulte. De nombreux chats développent, de toute façon, une intolérance au lactose. Pour les autres, le lait peut leur être donné. Mais ne jamais lui donner plus de 40 ml par jour, comme nous vous le conseillons dans ce guide. Ne jamais également le substituer à l'eau.

9. Faire enlever les griffes de son chat

On appelle cela l’onyxectomie, ou le fait de faire dégriffer son chat. Une pratique barbare encore autorisée dans certains pays, mais interdite en France. Ne vous y trompez pas, la souffrance est terrible pour votre félin si cela lui arrivait, notamment lorsqu'il marche. C'est comme si on vous ôtait une phalange !

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Marine H. qui a protégé Moshi en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chat, faites comme Marine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation