Le stress chez le chat

avec

Illustration : "Le stress chez le chat"

Un chat est un animal territorial qui apprécie sa petite routine. Un changement brutal dans ses habitudes peut être néfaste pour son bien-être. En effet, le stress chez un animal peut engendrer des comportements indésirables qui nécessiteront une consultation chez un vétérinaire.

Le stress peut être le signe d'un mal-être profond. En tant que propriétaire , vous devrez être attentif au moindre changement de comportement de votre chat afin de cibler la cause de ce stress et de le traiter.

Les symptômes d'un chat stressé

Le chat est un être sensible et réceptif aux changements d'environnement. Face à une situation qui menace son territoire, cette anxiété peut devenir pathologique. Si tel est le cas, vous devriez observer chez votre chat :

  • Des pupilles dilatées (la mydriase) : votre compagnon a peur ou est stressé. Le champ de vision est large, mais la vue est trouble et peu précise,
  • Un trouble cardiaque : son rythme cardiaque s'accélère (tachycardie),
  • Une perte d’appétit (anorexie) : votre chat refuse catégoriquement de s'alimenter,
  • Une augmentation de l'appétit (boulimie) : votre félin ne vit que pour manger et se réfugie dans la nourriture,
  • Un refus d'activité : il ne veut plus jouer et reste prostré dans un coin,
  • Une agressivité : il devient très irritable et ses réactions sont inhabituelles,
  • Une malpropreté : il se met à marquer son territoire avec des jets d'urine et n'utilise plus sa maison de toilette. Des problèmes urinaires peuvent apparaître, on parle alors de cystite idiopathique (dont la cause n'est pas clairement établie, mais qui est souvent liée au stress),
  • Des sécrétions des glandes anales : ce sont deux petites poches situées de chaque côté de l'anus. En situation d'alerte, le chat sécrète un liquide brunâtre nauséabond,
  • Un toilettage excessif : le chat passe son temps à se toiletter et s'arrache les poils. Il peut avoir des démangeaisons,
  • Un trouble du sommeil : votre chat dort moins que d'habitude ou au contraire beaucoup plus.

Les causes de stress chez le chat

Le chat est un animal indépendant et territorial. Son stress provient d'une menace réelle de son environnement.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • L'arrivée d'un nouvel animal : votre chat ne voit pas d'un très bon œil cette invasion de son territoire. Une bonne socialisation et des présentations en douceur sont tout simplement nécessaires pour favoriser une meilleure entente,
  • Des bruits anormaux : des travaux dans votre habitation peuvent lui faire peur et créer la panique,
  • Un déménagement : votre félin est attaché à son territoire. Un changement d'environnement brutal peut le désorienter (il n'a plus ses repères) et le rendre malheureux,
  • Une nouvelle personne au sein du foyer : l'arrivée d'un enfant peut être une source de stress et il peut considérer votre enfant comme celui qui va lui subtiliser son territoire,
  • L'ennui : vous êtes moins présent à domicile et vous accordez moins de temps à l'animal. Il se sent délaissé,
  • Une maladie sous-jacente : si l'état de stress du chat ne concerne aucun de ces cas mentionnés un peu plus haut, la consultation chez un vétérinaire est vivement conseillée afin d'écarter tout risque de maladie.

Soigner un chat stressé

Vous devez en priorité vous rendre chez votre vétérinaire. Après avoir écarté tout risque de maladie, la consultation aura une visée comportementale. Il pourra alors vous proposer des solutions afin d'aider votre chat :

  • L'utilisation de produits d'aromathérapie Petscool: à base d'huiles essentielles de valériane, de vétiver, de sauge et de basilic, les produits contribuent à atténuer les réactions au stress,
  • Un traitement médical prescrit exclusivement par le vétérinaire,
  • Des jeux d'occupation : proposez à votre chat des jouets automatiques pour lutter contre l'ennui. Ils se déclenchent automatiquement quand le chat passe devant et suscitent l’intérêt,
  • L'environnement : le territoire du chat ne doit pas être chamboulé. Le placement d'objets au mauvais endroit ne fera que le frustrer davantage ! Par exemple : la maison de toilette ne doit pas être placée à côté de sa nourriture,
  • Prenez soin de votre chat : chouchoutez-le en lui proposant des moments de caresses, de brossage du pelage... Bref, il doit comprendre que vous êtes attentif à ses besoins,
  • L'alimentation : c'est frustrant pour un chat de ne pas avoir à manger quand celui-ci a faim ! L'alimentation sèche doit toujours être en libre-service. Concernant l'alimentation humide, vous pouvez lui donner un sachet le matin et un sachet le soir. Cette alimentation a une grande importance, sachant qu'elle apporte une source d'hydratation pour son organisme,
  • Faire appel à un comportementaliste : en dernier recours, il est parfois nécessaire d'avoir recours à un professionnel du comportement qui vient chez vous voir ce qu'il ne va pas et y remédier.

En résumé

Il faut bien comprendre que votre chat est un animal territorial. Ce territoire est bien défini en fonction de l'espace disponible et du nombre de chats. Il le défend vigoureusement contre toute intrusion à l'aide de marquages. Cependant, un changement brutal dans son environnement peut lui procurer une importante source de stress et révéler chez lui un profond mal-être. Le propriétaire du chat devra être attentif au moindre changement de comportement et prendre les mesures adéquates. Le vétérinaire pourra lui aussi proposer des solutions afin d'aider l'animal stressé.

A propos de l'auteur :

0 partage

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 12/09/20

    J'ai se problème en se moment avec un de mes chats. Mon gros n'arrive pas à se remettre de la mort de deux de mes chiens. Et surtout la mort de ma petite chienne, il a refusé de rentrer dans notre chambre pendant quelques jours et après il s'est mis à se laver et gratter au point d'avoir des croûtes sur son corps. Feliway n'a pas marché, il recommence à ressortir un peu, mais si je vois qu'il continu à se blesser j'essaierai les fleurs de Bach. Et si rien n'y fait se sera un tour chez la vétérinaire

     Répondre  Signaler