Le cancer et les tumeurs chez le chat

Illustration : "Le cancer et les tumeurs chez le chat"

Comme un être humain, votre chat peut développer, au cours de sa vie, une tumeur. Celle-ci peut être bénigne et n’engendrer aucune répercussion sur la santé de votre félin, mais aussi être maligne. Dans ce cas, on parle d’une tumeur cancéreuse qui engage logiquement son pronostic. Qu’elles sont les tumeurs les plus courantes ? Comment les détecte-t-on ? Quel traitement mettre en place ? Nos réponses et conseils.

Le cancer, chez votre chat comme chez l’ensemble des mammifères et des êtres humains, s’explique par l’apparition soudaine de cellules, qui se développent de façon anarchique. Celles-ci se répandent dans l’organisme parfois sans donner le moindre symptôme, de sorte qu’il est difficile de déceler certains cancers.

Les principaux cancers de votre chat

  • Le Lymphome

Les lymphomes sont responsables de près de 30% des cancers félins, ils se développent dans le système lymphatique, et connaissent plusieurs formes. En effet, il peut toucher la rate, les ganglions, le foie ou encore les poumons et le système nerveux. Les lymphocytes cancéreux s’étendent dans l’organisme grâce au système lymphatique et touchent un ou plusieurs organes.

La forme médiastinale de ce cancer touche généralement les sujets assez jeunes qui présentent un affaiblissement de leurs défenses immunitaires généré par le virus FeLV (leucose féline). La forme digestive vient prendre par surprise votre chat âgé avec des masses au niveau abdominal. La forme multicentrique peut toucher n’importe quel chat à n’importe quel âge et sur tous les organes possibles. Enfin, la forme extra-nodale touche les zones en périphérie des ganglions.

  • Le fibrosarcome

Ce cancer est très agressif et une chirurgie ne suffit souvent pas à stopper l’avancée de la maladie. Il touche des chats âgés de 6 à 10 ans en général. Il est détectable par la présence d’une forme sous-cutanée non douloureuse qui grossit rapidement. Plus la prise en charge chirurgicale est rapide, plus votre chat peut s’en sortir.

  • Le carcinome épidermoïde

Ce cancer touche généralement les chats à poil blanc au niveau de la truffe et des oreilles. C’est souvent la conséquence d’une surexposition aux rayons du soleil. Il faut donc bien protéger votre chat blanc l’été en utilisant des crèmes solaires adaptées vendues chez votre vétérinaire.

  • Les tumeurs mammaires

Il s’agit des tumeurs les plus fréquentes chez la chatte. Surtout, leur bénignité est très rare puisque 9 tumeurs sur 10 à ce niveau sont cancéreuses. Elles de détectent à la palpation des chaînes mammaires. Elles sont plus fréquentes chez les femelles entières (non stérilisées) ou les femelles prenant des contraceptifs oraux.

Les principaux symptômes

Gagner son combat contre le cancer dépend essentiellement d’une prise en charge précoce. Détecter rapidement les symptômes (s’il y en a) et déceler le cancer le plutôt possible offre de meilleures chances de guérison.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Lorsqu’ils sont visibles, les symptômes sont divers et variés. Votre chat peut connaître une perte d’appétit et donc subir un amaigrissement. Il peut aussi être amorphe. Des vomissements ou des diarrhées peuvent apparaître si la tumeur se trouve au niveau abdominal ou digestif.

Votre chat peut également perdre du sang, avoir des difficultés à se déplacer ou être pris d’étourdissements. Certaines tumeurs sont détectables en palpant votre chat et certaines sont même visibles. Des nodules ou des grosseurs peuvent vous interloquer. Il ne faut pas hésiter à consulter votre vétérinaire pour s’assurer de la nature du problème.

Le traitement du cancer

Il n’existe pas de solution miracle pour guérir d’un cancer. En revanche, plusieurs traitements peuvent être mis en place. Selon la nature de la tumeur et sa progression, ils peuvent être complémentaires. Après une biopsie pour analyse et valider la thèse d’une tumeur maligne, un bilan d’extension est effectué : radiographie, bilan sanguin…

  • La chirurgie est quasiment dans tous les cas préconisée. La tumeur peut être totalement extraite si elle ne s’est pas étendue à d’autres régions du corps. Elle peut également être enlevée partiellement pour faciliter, par la suite, la réduction des cellules cancéreuses par le biais de la radiothérapie ou de la chimiothérapie. Parfois, même si le retrait n’est pas curatif, il permet de faire gagner au chat en confort de vie.
  • La chimiothérapie est souvent alliée à la chirurgie. Elle est plus facilement supportée par les animaux et donc par le chat. L’objectif est d’éviter ou ralentir la croissance des cellules cancéreuses. En fonction du type de cancer, on peut réussir à gagner de quelques mois à quelques années de vie supplémentaires. Les effets secondaires des chimiothérapies sont moins importants chez le chat que chez l’homme.
  • La radiothérapie peut être pratiquée à plusieurs moments : pendant une chirurgie (per opératoire) ou après la chirurgie (post opératoire). Elle nécessite de garder le chat en hospitalisation pendant plusieurs jours.

Dans tous les cas, il faut savoir que traiter un cancer chez votre chat a un certain coût. Si les assurances prennent le plus souvent en charge ce parcours de soins très long, il faut veiller à ce que toutes les conditions soient réunies.

A lire aussi : L'arthrose chez le chat

Réduire les risques d’un cancer

Les causes du développement d’un cancer sont multiples chez le chat : la génétique et les facteurs environnementaux sont les plus fréquents. Une bonne hygiène de vie permet de réduire drastiquement les risques de cancer. Comme un être humain, votre chat doit être actif, avoir un bon régime alimentaire, évoluer dans un environnement sain, le moins pollué possible et être suivi régulièrement par son vétérinaire, qui pourra alors détecter au plus tôt les signes suspects.

9 partages

19 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 06/08/19

    Mon chat est atteint d'une tumeur au cerveau et sa patte avant gauche est mal en point, à part aller au vétérinaire qui m’exaspère car il veut la piquer QUE DOIS-JE FAIRE!!!

     Répondre (2)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 30/08/19

    Consulter la clinique Eiffelvet à Paris qui est spécialisée dans le traitement du cancer chez les animaux

     Répondre  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 13/01/21

    Bonjour,mon chaton à une petite boule entre le ventre et le muscle de la patte arrière,je voulais savoir si sa pourrait être dangereux ou non pour lui? Merci d’avance

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 07/09/19

    Les vétérinaires ne sont pas assez attentifs ou ne vont pas jusqu'au bout des investigations même s'ils émettent l'hypothèse d'une tumeur. Perte de temps, d'argent pour qu'au final, à part un traitement palliatif rien n'est possible.
    Essayer la phytothérapie, l'homéopathie à base de gui, anticancéreux. Il faut tout essayer. Sachez qu'un scanner est utile pour être précis. Tout cela à un coût. Mais pour tenter de sauver son animal, il ne faut pas s'arrêter à l'argent

     Répondre (2)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 21/12/19

    Bonjour vous pourriez m'indiquer ce qu'il y a en phytothérapie et homéopathie svp suis désespérée pour ma Princesse ... Merci

     Répondre  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 09/06/20

    Bonjour ou trouvez cette homéopathe en pharmacie ? Merci

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 22/02/20

    Je suis aussi désespéré car mon gros Tao de 11ans fai depuis 1 mois des crises d’épilepsie à répétition malgré 1 trait au phénobarbital,que j’ai dû augmenter .je vais passer à 50 me/j.la pré shopping en octobre était normale mais j’avais remarqué depuis juillet 2019 de légers tremblements (plutôt de fines trémulations) qui passaient lorsque il s’endormait à côté de moi dans mon lit J’ai peur qu’il s’agisse d’ tumeur et je n’ai pas encore fait de scanner . Mon chat est tout pour moi . J’espère qu’il ne souffre pas.

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 08/06/20

    Bonjour, le chien de ma grand-mère a toujours fait depuis bebe des grosses crises d'épilepsie. Il a eu un médicament a prendre matin et soir, mais il est partis en février 2020 (14ans) a cause dune stagnation de leau dans le ventre. Ce nest pas forcément très grave, des humains aussi font parfois des crises d'épilepsie ;)

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/07/20

    Bonjour j ai ma chatte qui à 16ans et ont lui à diagnostiqué un cancer des cervicales et un du poumon au a t’il quelque chose à faire où pas. Le vétérinaire ne sait pas vraiment.

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 27/02/21

    Si votre vétérinaire ne sait pas vraiment, je vous conseil de changer de veto immédiatement

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 17/09/20

    Mon chaton à une partie du ventre très môle du côté de sa jambe et ça m'inquiète que faire.elle à perdu l'appétit et lorsqu'on touche cette partie elle réagi .J'ai pas de possibilité davoir un veto. Besoin de conseil svp

     Répondre (3)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 12/10/20

    Il y a des vétérinaires sur le web qui répondent aux questions et aident au max. Tout ça en ligne et gratuitement

     Répondre  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 29/05/21

    Quand on prend un chat, on doit se donner les moyens de bien s'en occuper, c'est pas sur internet qu'il faut aller mais chez un vétérinaire pour faire qu'il palpe votre chat et fasse des analyses !

     Répondre  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 20/06/21

    pas toujours j ai expérimenté 7 mois de combat pour mon chat et j ai rencontré les meilleurs dépense beaucoup d argent sans savoir réellement ce que mon chat avait beaucoup de faux diagnostiqués et donc perte de temps . ma pepette est décédée et malgré tous les bilans irm scanner etc je ne sais pas de quoi elle est morte!!!!! plus de 4000 euros en 7 mois

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 26/11/20

    sur quel site svp?

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 02/04/21

    Bonjour,
    je vous écris pour mon chat de 9 ans.
    Il mange bien mais il est un peu maigre.
    Alors il ne mange pas il bafre il avale sans mâcher. Et souvant il vomit se qu'il a mangé.
    Donc je ne sais pas si je dois l'emmener chez le véto.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 29/05/21

    A partir du moment où votre chat vomi, c'est inquiétant, donc oui il fait l'emmener cher le vétérinaire rapidement.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 07/08/21

    bonjour j'ai un chat de 13 qui a une tumeur dans le nez depuis bientôt 8 mois il a saignement et du pue qui sort quelque fois et il a un sifflement le vétérinaire lui fait une piqure de cortisone pour le soulager es que l'on peut faire autre chose pour le soulage de se sifflement merci pierre

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 21/08/21

    Bonjour
    On vient de diagnostiquer une tumeur du rein chez mon chat. En quelques mois il est passé de 6.5kg à 3.5kg. On pensait qu'une néphrectomie serait peut-être possible mais les résultats de l'analyse sanguine sont trop mauvais. Y a-t-il quelque chose que je pourrais tenter dans l'état actuel de choses
    «Rein gauche de taille normale avec dilation modérée du bassinet. Rein droite de taille très augmentée avec perte de structure quasi totale associant des zones tissutaires cavitaires au contenu hétérogène.
    Aspect échographique compatible avec la présence d'une tumeur rénale gauche plus ou moins associée à un abcès rénal.
    SDMA 42
    CRÉA 41.2
    Urée 1.356
    PT 97
    GLOB 69»
    Merci

     Répondre  Signaler