Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Nouvelle-Zélande : Une garderie canine fermée après la mort d’un chien, tué par ses congénères

Nouvelle-Zélande : Une garderie canine fermée après la mort d’un chien, tué par ses congénères

Publié le 12/05/2017 à 17h16

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Nouvelle-Zélande : Une garderie canine fermée après la mort d’un chien, tué par ses congénères"

Le corps sans vie d’un chien prénommé Wilson a été découvert sur un terrain relevant d’une garderie de jour. Des traces évidentes de morsures ont été observées sur le cadavre. Ses maîtres sont inconsolables et la propriétaire des lieux, confuse, a décidé de fermer définitivement l’établissement.

Bridget Chung et son mari Mike avaient adopté Wilson en 2016 alors qu’il n’était encore qu’un tout petit chiot. Sa vie s’est tragiquement terminée à l’âge de 17 mois, alors qu’il était censé être en sécurité dans une garderie de jour.

Ce croisé Dobermann / Huntaway – une race de chien de berger d’origine néo-zélandaise – est décrit par ses maîtres comme un compagnon obéissant, joueur, amical et affectueux. Son décès, aussi violent que surprenant, les a plongés dans une profonde tristesse.

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Ils avaient l’habitude de le laisser dans la garderie canine de jour Valley Dog Daycare, à Auckland (dans l’île du Nord en Nouvelle-Zélande) plusieurs fois par semaine pendant qu’ils allaient travailler. Ce mardi 9 mai, ils étaient venus le chercher en fin de journée, mais la propriétaire de l’établissement ne savait pas où il se trouvait.

Ils se sont tous mis à le chercher et c’est Mike qui a découvert le corps inanimé de Wilson au bord d’un étang, sur le terrain de la garderie. Il portait des signes évidents de morsures. 2 chiens auraient commis cette attaque fatale, alors qu’ils n’avaient jamais été agressifs par le passé, eux qui étaient des pensionnaires réguliers depuis 6 mois.

Les autorités de la ville ont ouvert une enquête, alors que les maîtres de Wilson et la SPCA néo-zélandaise (société pour la prévention de la cruauté animale) ont appelé à une règlementation plus stricte de ce secteur.

Entretemps, la propriétaire de la garderie Valley Dog Daycare a annoncé avoir définitivement fermé son établissement, après 10 ans d’activité.

0 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !