8 raisons possibles expliquant la perte d'appétit du chat

Illustration : "8 raisons possibles expliquant la perte d'appétit du chat"

Voyons ensemble les causes les plus fréquentes de perte d’appétit chez le chat, pour vous aider à réagir de la meilleure façon si cela devait arriver au vôtre.

D’habitude, votre chat se précipite vers vous quand vous lui proposez à manger. Vous n’avez pas à le supplier pour qu’il vide sa gamelle ou engloutisse les friandises que vous lui tendez. Mais là, son comportement est différent : il refuse de se nourrir. La perte d’appétit du chat amène à s’interroger, mais quand faut-il vraiment s’inquiéter ? On considère généralement que la situation devient problématique lorsqu’elle dure plus de 2 jours. Il est alors nécessaire d’emmener son animal de compagnie chez le vétérinaire pour voir ce qui ne va pas.

Voici 8 raisons possibles sur la perte d’appétit du chat

1. Un problème buccodentaire

Une douleur ressentie par votre chat au niveau de la cavité buccale peut entraîner une gêne lors de la mastication ou carrément empêcher cette dernière. Il peut s’agir d’une gingivite, d’un abcès, d’une infection… La situation est frustrante pour l’animal car il a faim, mais ne peut se nourrir comme il le souhaite. Emmenez-le chez le vétérinaire pour qu’il lui assure les soins dentaires adaptés. Brosser les dents de son chat fait partie des gestes de prévention indispensables, mais souvent négligés. Cela permet de limiter la formation de plaque dentaire et de tartre, sources d’affections buccales diverses.

2. Un changement alimentaire

Votre chat peut être réticent au changement en ce qui concerne son alimentation. Cela va du contenu de sa gamelle à l’emplacement de celle-ci. Si vous l’avez déplacée, il se peut que le nouvel endroit ne lui convienne pas. Ramenez-la où elle était et observez la réaction de votre ami félin. La température de la nourriture peut aussi le gêner ; peut-être la lui proposez-vous un peu trop froide à son goût. Il se peut également qu’il n’apprécie pas un nouvel aliment incorporé à ses repas. Enfin, une gamelle sale peut rebuter votre chat.

3. Les boules de poils

En se léchant pour faire sa toilette, votre chat ingère des poils qui ont tendance à s’accumuler dans son tube digestif sous forme de boules. On les appelle aussi trichobézoards. Dans la plupart des cas, l’animal parvient à les expulser. L’herbe à chat lui est d’ailleurs d’une grande aide dans ce processus. Mais il se peut qu’il éprouve davantage de difficultés à régurgiter les boules de poils, qui peuvent alors l’empêcher de se nourrir. Là encore, le vétérinaire l’auscultera et optera pour la solution adéquate. Dans les cas les plus sévères, la chirurgie est envisagée.

4. Une maladie

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La perte d’appétit fait partie des symptômes courants de maladies plus ou moins graves. Il peut s’agir d’affections légères, mais aussi de pathologies plus sérieuses et/ou chroniques, comme le diabète, le coryza ou encore une insuffisance rénale. Des parasites internes (vers) sont aussi susceptibles d’atténuer l’envie de manger chez le chat. La fièvre, autre manifestation d’une maladie (elle correspond à un processus de défense de l’organisme contre une bactérie ou un virus), s’accompagne également d’une perte d’appétit chez le chat.

5. L’âge

Généralement, plus un chat prend de l’âge, moins il a tendance à manger. D’ailleurs, son alimentation doit être adaptée à sa condition de félin senior et aux maladies accompagnant la vieillesse : hyperthyroïdie, diabète, troubles rénaux, problèmes dentaires… De plus, le chat âgé est susceptible de souffrir d’arthrose, qui rend difficiles certaines postures dont celles qu’il doit adopter quand il se nourrit.

6. La température ambiante

L’été, du fait de la hausse de la température, votre chat peut avoir moins envie de manger que d’habitude, ce qui n’a rien de préoccupant. C’est d’ailleurs une tendance que l’on retrouve chez les humains et bien d’autres animaux. Tant qu’il ne s’agit pas d’un refus durable de s’alimenter et que cela n’est pas associé à d’autres symptômes, il n’y a pas lieu de s’alarmer. Veillez toutefois à ce que votre chat continue de s’hydrater convenablement en renouvelant régulièrement son eau.

7. Un mal-être

A lire aussi : 6 astuces pour combattre l'obésité de son chat

Un chat stressé ou traversant une période de dépression peut perdre l’appétit. Ce mal-être peut avoir différentes causes, comme un bouleversement dans son environnement. Y a-t-il eu un changement dans sa structure familiale (décès, arrivée d’un nouveau-né…) ? Avez-vous déménagé ? Le chat a besoin de temps pour s’habituer à ces nouveaux paramètres. Passé ce temps d’adaptation, il devrait se remettre à s’alimenter normalement.

8. Il a mangé ailleurs

En s’aventurant dehors, votre chat a peut-être trouvé une autre source d’alimentation. Il peut avoir pris l’habitude de piocher de la nourriture chez des voisins, par exemple. Il est donc normal, dans ce cas, qu’il laisse quelques croquettes ou une partie de sa pâtée dans sa gamelle, puisqu’il a déjà le ventre plein en rentrant à la maison. Le problème, c’est qu’il est difficile de contrôler ce qu’il a mangé ailleurs.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation