Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chat
  3. Santé
  4. Les problèmes de santé du chat
  5. Les problèmes dentaires chez le chat

Les problèmes dentaires chez le chat

Animal carnivore, votre chat a besoin de ses dents au quotidien. Elles lui permettent surtout de manger. Cependant, il peut arriver que des bactéries se développent, notamment si son hygiène bucco-dentaire n’est pas irréprochable. Des maladies peuvent alors se déclarer. Nous voyons lesquelles et nous vous expliquons comment les combattre, mais aussi les anticiper.

Les dents de votre chat

Votre chat adulte dispose de 30 dents. Ces dents apparaissent généralement après 4 à 5 mois de vie, une fois que les dents de lait sont tombées. Ces dernières apparaissent 2 à 3 semaines après la naissance du chaton.

Les causes de pathologies dentaires

La principale cause de l’apparition de bactéries est le tartre. En s’accumulant, il se dépose sur sa plaque dentaire qui est également une accumulation des aliments ingérés par votre félin. Sans une hygiène irréprochable, alors ce tartre est issu d’une minéralisation de la plaque. Les bactéries vont progressivement et insidieusement détruire les racines et venir agir sur la gencive. Celle-ci s’en trouvera enflammée et votre chat en souffrira.

De plus, l’inflammation des gencives les fait gonfler et crée des poches dans lesquelles les bactéries viendront en nombre. Elles se cultiveront et créeront des toxines. Cela peut déboucher sur un déchaussement, et donc la chute des dents (voir ci-dessous), mais aussi sur des maladies plus graves dans d’autres organes du corps de l’animal.

Les maladies des dents

Il existe différentes pathologies liées :

  • Les maladies parodontales

Le terme parodontal désigne une irritation progressive des structures qui soutiennent les dents. En d’autres termes, une maladie parodontale comprend toutes les inflammations de la dentition, de la mâchoire et des gencives. Nous avons affaire à des gingivites et à des déchaussements. Comme observé ci-dessus, ces maladies se déclenchent suite à une accumulation de tartre sur la plaque dentaire. Les bactéries prolifèrent, se développent et atteignent les structures de la mâchoire. Cela favorise la douleur, mais aussi la perte des dents chez votre chat. Si la maladie est avancée, elle peut même gagner le foie et le cœur par le biais du sang. Vous devez réagir en urgence.

Les symptômes d’une telle maladie sont multiples. On retrouve une haleine forte, une salivation importante, un dépôt jaunâtre sur les dents, signe de tartre, une perte d’appétit de votre chat, mais aussi des difficultés à mâcher, une irritation, une rougeur ou un saignement de la bouche (des gencives) et un écoulement nasal.

A lire aussi : "Quand vermifuger son chat ? "

  • La gingivite-stomatite

Nous sommes dans un cas encore plus grave qu’une maladie parodontale car l’inflammation est plus importante. Ici, elle touche toute la cavité buccale, comprenant les joues, la langue et même le palais. Il s’agit d’une pathologie qui surgit quand le système immunitaire de votre chat est affaibli. Ce sera le cas s’il est atteint de calcivirus (FCV) ou encore du FIV ainsi que l’herpèsvirus. Parfois, la gingivite-stomatite trouve sa source dans une maladie parodontale à un stade avancé.

D’autres maladies, beaucoup plus rares, peuvent apparaître. Ce sera le cas d’une tumeur, ou d’une réaction allergique par exemple.

Les traitements

Les traitements apportés par votre vétérinaire vont dépendre de l’extension de la maladie. Face à une maladie parodontale légère, alors un détartrage et un polissage des dents seront généralement de mise. Lorsque la maladie s’est déjà étendue, le professionnel de santé peut réaliser une extraction de certaines dents qui sont, de toute façon, inutilisables par votre félin.

Dans le cas d’une infection plus importante voire d’une gingivite-stomatite, un bilan plus général et précis est réalisé. On cherchera la cause de son apparition (maladie rénale, déficit immunitaire…) par le biais d’une analyse sanguine, de radiographies dentaires. Puis, un traitement médicamenteux adapté sera mis en place (anti-inflammatoires, antibiotiques). La suite dépend de la réaction de votre félin à ce traitement.

La prévention

Le mieux reste encore de prévenir l’apparition de ces maladies. Vous pouvez anticiper et même réduire le risque au minimum en procédant à un nettoyage régulier (une à deux fois par semaine) des dents de votre animal.

Pour cela, vous devez vous munir d’une brosse à dents souple et d’une pâte à détartrer que vous apposerez vous-même sur les dents de votre chat. Nous vous conseillons de commencer lorsqu’il est très jeune pour l’habituer à cette pratique pas toujours très appréciable pour lui.

En complément, vous pouvez lui donner des croquettes spécifiques ainsi qu’un comprimé donné par votre vétérinaire qui agira comme un dentifrice et limitera l’apparition de tartre.

En résumé

Les problèmes dentaires peuvent survenir chez votre chat, notamment en cas de mauvaise hygiène. Ils peuvent être aussi la conséquence d’un système immunitaire défaillant ou d’une maladie sous-jacente, comme des reins. Les pathologies dentaires peuvent être plus ou moins graves. Elles doivent être prises au sérieux pour limiter les complications. Les traitements seront adaptés en fonction du stade de la maladie et de l’infection, généralement causée par des bactéries qui prolifèrent à cause d’un tartre trop abondant. La meilleure solution reste encore la prévention.

0 partage

Faites comme Marine H. qui a protégé Moshi en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chat, faites comme Marine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !