6 astuces pour combattre l'obésité de son chat

Illustration : "6 astuces pour combattre l'obésité de son chat"

Aider son chat obèse à perdre du poids est essentiel pour lui. C’est même lui sauver la vie. Le surpoids entraîne, en effet, diverses maladies qui affectent son bien-être au quotidien et peuvent même lui être fatales. Nous vous livrons quelques conseils pour combattre l’obésité chez votre ami félin s’il en souffre.

Comme pour les humains ou même les chiens, l’obésité est source de graves problèmes de santé chez le chat. Les principales causes du surpoids félin sont la sédentarité, des aliments qui ne sont pas en adéquation avec les besoins réels de l’animal, ainsi que des quantités de nourriture trop importantes. L’obésité peut aussi résulter d’un mal-être chez le chat. Tous ces facteurs le font entrer dans un cercle vicieux : l’animal prend du poids, il ne peut donc plus bouger comme avant, ce qui aggrave sa situation puisqu’il ne brûle plus de calories.

Les conséquences sont dramatiques pour le bien-être et l’organisme du chat. Cela va du diabète sucré à l’insuffisance hépatique (l’excès de graisses ou lipides provoquent des dysfonctionnements au niveau du foie), en passant par les problèmes respiratoires, l’atteinte des articulations, l’hypertension et les affections urinaires. Autant de pathologies qui mettent sa vie en danger.

Que peut-on et doit-on faire au quotidien pour combattre l’obésité de son chat ? Voici 6 astuces pour vous y aider.

1. Revoir son alimentation

Ce n’est pas une astuce à proprement parler, mais une mesure indispensable pour lutter contre l’obésité chez le chat. Il est, en effet, impossible de faire en sorte que son animal de compagnie perde du poids s’il continue à recevoir une alimentation inadaptée, trop grasse et en trop grandes portions.

Le mieux à faire est donc de s’adresser au vétérinaire. C’est ce dernier qui pourra orienter le maître vers le meilleur régime alimentaire possible pour le chat, en fonction des spécificités et du mode de vie de ce dernier. Le spécialiste déterminera le type de nourriture à lui donner, ainsi que les quantités à respecter pour aider l’animal à tendre vers un poids normal.

Il sera, par la suite, essentiel de s’en tenir scrupuleusement aux recommandations du vétérinaire. Le moindre écart peut rouvrir la porte aux excès et empêcher tout progrès.

2. Bannir les restes de table

En matière d’alimentation comme dans bien d’autres aspects de la vie du chat, il existe certaines mauvaises habitudes auxquelles il est impératif de mettre fin, car elles sont extrêmement nocives pour la santé et le bien-être de l’animal. Le fait de demander de la nourriture aux membres de sa famille lorsqu’ils sont à table en fait assurément partie.

Il est vrai qu’il est parfois bien difficile de résister à ce regard implorant que les chats lancent, tout en poussant des miaulements qui fendent le cœur. Mais il faut absolument rester ferme, car c’est pour leur bien.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Nos repas ne sont pas du tout faits pour nos chats. Tout d’abord, ces morceaux que nous leur donnons sont des quantités de nourriture en plus, qui viennent s’ajouter à leurs portions de croquettes ou de pâtée. Ce qui ne les aide pas du tout à perdre du poids, bien au contraire. Ensuite, les plats pour humains ne sont pas adaptés aux besoins du chat. Ils contiennent des ingrédients sans utilité pour eux, voire dangereux : sel, sucre, sauces, chocolat, oignon, ail, échalote, produits laitiers, os, etc.

3. Utiliser un jouet distributeur de croquettes

Il existe, dans le commerce, divers types de jouets qui font office de distributeurs de croquettes. Ce sont, le plus souvent, des balles ou des cylindres munis de trous, et qu’il suffit de remplir de croquettes ou de friandises. En jouant avec, les chats les font rouler et, au fur et à mesure, des aliments sont libérés.

L’avantage avec ces jouets, c’est qu’ils sont très motivants pour le chat. Ils l’encouragent à bouger pour s’offrir ces gâteries. Mais, pour que cette astuce soit réellement efficace dans la lutte contre l’obésité, il est important d’ajuster les quantités de nourriture à y disposer. Le mieux est d’utiliser une partie des croquettes prévues pour les repas pour éviter les portions en excès.

4. Opter pour un distributeur de croquettes intelligent

Les objets connectés font fureur depuis quelques années. Le monde du chien et des animaux de compagnie en général profite aussi de ces gadgets high-tech. On peut ainsi se procurer des distributeurs de croquettes pour chat intelligents et connectés.

Ces dispositifs peuvent être contrôlés à distance par smartphone, via une application mobile dédiée. Ils offrent la possibilité de programmer les repas (horaires, quantités…) et de surveiller les habitudes alimentaires de son ami félin plus facilement. Certains modèles permettent même de mettre en place un plan d’alimentation, ce qui fournit une aide appréciable dans le combat contre l’obésité.

5. Jouer avec son chat

Le chat a besoin de jouer pour stimuler ses capacités physiques et son intelligence. Le jeu est aussi important pour renforcer ses liens avec son maître. Celui-ci doit donc lui consacrer quelques moments au quotidien pour jouer avec lui. Ces activités sont encore plus importantes vis-à-vis du chat qui souffre d’obésité.

Le but est de l’inciter à se déplacer, à courir et à sauter pour se dépenser. Pour cela, on peut, par exemple, utiliser la bonne vieille technique de la canne à pêche : un bâton, un bout de ficelle et un jouet, un plumeau ou n’importe quel jouet à attacher au bout de celle-ci.

A lire aussi : 8 raisons possibles expliquant la perte d'appétit du chat

6. L’amener à chercher ses friandises

Là encore, l’objectif est d’amener le chat à bouger et à se dépenser en le motivant grâce à la nourriture. Outre les distributeurs cachant les friandises évoqués précédemment, il est aussi possible de cacher quelques gâteries çà et là dans la maison. Le chat se laisse alors guider par son odorat et se met à marcher, à franchir des obstacles et à déplacer des objets (à condition, bien entendu, qu’ils ne soient pas trop lourds pour lui) afin de les débusquer.

Comme pour toutes les autres astuces utilisant les croquettes et les friandises, il est important de respecter les portions journalières pour des résultats optimaux.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation