Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La constipation du chat

La constipation est la conséquence d’un problème de transit intestinal chez votre chat. Les conséquences peuvent être plus ou moins graves. Quelles sont les signes ? A partir de quand faut-il réagir ? Comment endiguer ce phénomène ? Nous vous apportons toutes les réponses nécessaires.

La constipation, qu’est-ce que c’est ?

La constipation est le fait d’une diminution des selles avec une difficulté de les extraire. A l’instar de chez l’humain, votre chat peut avoir une constipation passagère ou une constipation chronique. Les selles de votre félin seront, dans le cas où il est constipé, peu fréquentes et dures. Il s’agit en réalité d’un problème du transit intestinal.

En plus de la difficulté voire de l’impossibilité d’évacuer ses excréments, votre chat souffrira d’inconfort, de crampes voire de ballonnements. Quand la constipation dure au-delà d’un jour et demi, alors vous devez consulter en urgence votre vétérinaire.

Les causes

Elles peuvent être plus ou moins graves. Dans certains cas, votre chat refusera de faire ses selles plus qu’il ne sera vraiment constipé. C’est le cas quand :

  • Sa litière est sale. De fait, comme elle n’est pas propre, alors il refuse de déféquer.
  • Sa litière vient d’être changée et il n’apprécie pas son nouveau substrat. Le parfum n’est pas le même, il ne se sent plus sur son territoire.
  • Un changement dans son quotidien, comme un déménagement ou l’arrivée d’un congénère dans son foyer.

Dans les cas les plus graves, une réelle constipation peut être causée par un souci au niveau de son transit intestinal.

A lire aussi : "Les vomissements du chat"

  • Votre chat peut manquer d’activité physique. Il souffre donc de sédentarité. On remarque que ce phénomène touche plus précisément les chats d’appartement qui ne sortent pas ou peu dehors. Du coup, la digestion est lente et les selles mettent du temps à sortir. Si votre chat est en surpoids ou obèse, alors la constipation peut le frapper plus fréquemment.
  • Une alimentation inadaptée avec un manque de fibres. Si vous le nourrissez exclusivement de croquettes, assurez-vous qu’elles soient de bonnes qualités et qu’elles présentent un taux en fibres suffisamment élevé. Dans le cas inverse, le transit intestinal va en pâtir. Qui plus est, votre chat ne boit peut-être pas assez d’eau. Il doit en disposer continuellement.
  • Les boules de poils peuvent se former au niveau de son système digestif. C’est le cas notamment si vous avez un chat à poils longs. Lorsqu’il se lave, il peut en avaler plusieurs. A force, elles forment des boules qui vont former un bouchon. Dans la majorité des cas, votre chat régurgitera ses poils avant qu’ils n’aient eu le temps d’arriver jusque-là. Dans d’autres, votre félin ne pourra plus déféquer.
  • Des maladies sous-jacentes peuvent expliquer la constipation. Une insuffisance rénale, des calculs, une tumeur ou un mégacôlon peuvent être la cause. Cela peut aussi être une colite ou des troubles de la moelle épinière.
  • La vieillesse est une explication plausible.

Les signes

Plusieurs symptômes peuvent suggérer une constipation.

  • Votre chat ne défèque plus ou presque plus.
  • Les quelques selles qui parviennent à sortir sont petites, dures et foncées.
  • Lorsqu’il se met en position de déféquer, il relève la queue et peut miauler assez fortement. Il a dû mal à sortir ses crottes.
  • Son ventre peut être gonflé lorsque vous le palpez.
  • Il peut présenter une perte d’énergie et des difficultés à se déplacer.
  • Une perte de poids peut se remarquer, tout comme un pelage terne.

Les traitements

Dans le cas où les selles sont absentes ou quasiment, sur une période de plus de 36 heures, vous avez affaire à une urgence vitale. Votre vétérinaire doit intervenir rapidement pour débloquer le transit intestinal, causée par une boule de poils. En tout cas tout autre chose qu’un blocage passager. Votre chat peut, en plus, souffrir de déshydratation.

Si vous ne voyez aucune amélioration malgré l’apport supplémentaire en fibres, alors là-aussi, n’hésitez pas à consulter. Une prise en charge rapide permet à votre chat de s’en sortir plus facilement.

A noter qu’il est déconseillé de donner de l’huile de paraffine liquide à votre animal, qui pourrait développer une pneumonie huileuse (rare) s’il ne l’avale pas correctement.

Dans les cas les plus graves, votre vétérinaire pratiquera des examens complémentaires comme un toucher rectal une radiographie de l’abdomen. Cela lui permettra d’adapter son traitement qui peut être médicamenteux ou sous forme de lavement du colon.

En résumé

La constipation peut être d’origine bénigne comme avoir des causes plus importantes et des conséquences plus graves. S’il se passe 36 heures, au moins, sans que votre chat n’ait déféqué, alors vous devez vous rendre chez votre vétérinaire. Les signes sont une perte d’appétit, un gonflement du ventre, des miaulements assez forts lorsque votre animal se met en position de déféquer, ou tout simplement une perte d’énergie. Un manque de fibres en est souvent la principale cause, comme la sédentarité.

0 partage

"Après l'accident de ma petite Onalda, ma magnifique Bleu Russe, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chat. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chatte. " (Emma, 21 ans, Toulouse)

Si vous aimez votre chat, faites comme Emma, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !