L’obésité du chat

Appétit féroce, aliments trop riches, manque d’activité, prédispositions génétiques… Les causes de l’obésité chez votre chat sont diverses et variées. Le résultat est pourtant le même : votre chat est trop gros, ce qui met en danger sa vie. Il convient de réagir au plus vite. Comment savoir si votre chat est obèse ? Quelles en sont les conséquences ? Comment y remédier ? Nous vous donnons les pistes pour agir.

Illustration : "L’obésité du chat"

Obèse à partir de quand ?

Il existe une différence majeure entre l’embonpoint et l'obésité. Le 2e terme ne peut intervenir qu’à partir d’un certain seuil. On qualifiera votre chat d’obèse si son poids excède de 20 %, au moins, son poids idéal (chaque race en possède un).

Vous devez donc vous montrer particulièrement attentif, si des signes d’un surpoids sont évidents, notamment en le pesant. L’autre façon de suivre l’évolution du poids de votre félin est la palpation. Pour un chat ayant un poids idéal, vous devez sentir les côtes sous la graisse. À l’inverse, vous ne sentirez rien si votre animal est obèse.

Les causes de l’obésité

Votre chat est obèse ? Avant tout, il convient d’en comprendre les origines, lesquelles sont multiples :

  • Son mode de vie est inadapté. Il ne s’active pas assez, ne pratique pas d’exercice physique.
  • Son alimentation n’est pas bonne. Il mange trop ou ses croquettes sont de mauvaise qualité. Pour rappel, des croquettes standards comportent davantage de lipides que des croquettes premium, plus recommandées.
  • Son âge. Entre 5 et 10 ans, un chat a plus de chances de devenir obèse, car son activité diminue.
  • Sa race. Tous les chats ne sont pas égaux face à l’obésité. Certaines races, comme l’Européen, sont plus susceptibles de le devenir.
  • Son sexe. Si votre chat est un mâle, il a davantage de risques de devenir obèse qu’une chatte, notamment s’il est castré.
  • Son comportement. Votre chat est peut-être anxieux ou dépressif. Il va trouver du réconfort, comme le ferait un être humain, dans la nourriture.

Les conséquences de l’obésité

À l’instar de l’obésité chez l’humain, celle du chat peut entraîner de nombreuses pathologies, dont certaines sont mortelles.

Bien évidemment, le diabète arrive en numéro un. Une grande majorité des chats obèses souffrent de diabète sucré, qui peut disparaître avec le temps.

Ensuite, votre chat peut être atteint d’une lipidose hépatique. Les lipides (graisses), trop nombreux dans son sang, vont causer un dysfonctionnement de son foie. Cela entraîne une insuffisance hépatique.

Par ailleurs, l’obésité favorise les affections urinaires, car votre chat a notamment du mal à se déplacer vers sa litière. Il se retiendra davantage.

Votre chat obèse verra sa morphologie évoluer. Ses tendons auront plus de mal à soutenir son poids. De l’arthrose n’est pas à exclure, ce qui limitera ses déplacements et aggravera sa prise de poids. Il convient donc de ne pas permettre à votre chat d’entrer dans ce cercle vicieux.

Enfin, l’obésité engendrera des troubles respiratoires, comme un essoufflement précoce. De l’hypertension apparaîtra généralement.

D’un point de vue global, son espérance de vie se réduira comme peau de chagrin. Si une intervention chirurgicale doit être planifiée pour d’autres maladies, les risques liés à l’anesthésie seront plus importants.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Comment traiter l’obésité ?

Le diagnostic définitif d’une obésité sera donné par votre vétérinaire. En lien avec ce dernier, vous établirez un programme afin de faire perdre du poids à votre compagnon. Le professionnel de santé analysera d’abord les dégâts occasionnés par cette obésité. Puis, il vous donnera peut-être un traitement médicamenteux pour favoriser la perte de poids.

Cette dernière ne pourra avoir lieu qu’avec un changement d’alimentation. Vous pouvez opter pour des croquettes de qualité supérieure. Il vaut mieux le faire manger mieux que moins. Ses rations ne devront être abaissées que progressivement, afin qu’il ne soit pas affamé. Ce nouveau régime alimentaire devra ensuite être conservé.

Avant d'entamer quoi que ce soit, demandez à votre vétérinaire d'évaluer les besoins énergétiques de votre félin, c'est-à-dire de déterminer la quantité de calories qu'il doit ingérer par jour pour couvrir ses besoins.

Ce plan d’amaigrissement ne sera cohérent qu’avec une activité physique régulière. Vous devrez forcer votre chat à se bouger. Vous devez mettre en place des activités, comme des jeux, pour que votre félin puisse se dépenser.

Attention, vous ne devez en aucun cas fatiguer plus que de raison votre animal. En raison de son surpoids évident, il devra s’habituer à se dépenser, sans être constamment essoufflé. L’activité physique stimulera aussi son cerveau, qui pensera moins à manger. C’est également idéal afin de lutter contre un trouble du comportement.

Information en plus et pas des moindres : Virbac propose des produits adaptés aux besoins de votre félin, que vous pourrez trouver en cliquant ici. Besoin de conseils d'experts et de partager votre expérience avec d'autres propriétaires de chats ? Le laboratoire pharmaceutique dédié à la santé animale a créé le groupe Facebook « Challenge Poids Santé » pour vous aider à prendre soin de votre petit compagnon.

Les erreurs à ne pas commettre

Face à l’obésité évidente de votre chat, vous aurez peut-être envie de répondre par vous-même à ce problème. Après tout, pourquoi passer par un vétérinaire quand les causes sont évidentes ? Alors, vous agissez aussitôt sur son alimentation, la réduisant drastiquement, puis vous faites en sorte que votre chat s’active. Évitez d’agir ainsi.

A lire aussi : 8 raisons possibles expliquant la perte d'appétit du chat

Une alimentation insuffisante peut occasionner des carences et déclencher d’autres maladies. Une activité physique trop importante peut avoir des effets néfastes sur un corps déjà en souffrance. Dans tous les cas, passez par un professionnel de santé !

En résumé

Votre chat peut devenir obèse pour de multiples raisons. Votre vétérinaire saura les déterminer. Il apportera un traitement adapté. Il agira sur le régime alimentaire de votre animal, mais aussi sur son activité physique.

En complément, il pourra lui prescrire des médicaments. Dans tous les cas, il est important de respecter scrupuleusement ce plan d’amaigrissement afin d’éviter l’aggravation de l’état de santé de votre félin. L’obésité engendre de nombreuses pathologies, pouvant être mortelles...

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !
  • Image de profil