Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La médecine naturelle pour soigner son chien

Illustration : "La médecine naturelle pour soigner son chien"

Gel d’aloès, argile verte, huiles essentielles, propolis, acupuncture, ostéopathie… La médecine naturelle est une grande famille qui réunit de nombreuses méthodes de soins alternatives et douces. Elle rend de précieux services au chien en l’aidant à lutter contre les douleurs et les troubles, complétant les traitements classiques. Voyons les caractéristiques de ces pratiques thérapeutiques naturelles et leurs principales applications.

Agissant en prévention et / ou en complément de la médecine vétérinaire traditionnelle ou allopathique, les soins naturels peuvent apporter beaucoup au chien. La médecine douce s’appuie notamment sur les propriétés naturelles des plantes et les capacités d’auto-guérison du corps pour soulager certains symptômes sans effet secondaire. De manière globale, les pratiques relevant de la médecine naturelle sont au service du bien-être du chien, qu’elles envisagent dans sa globalité. C’est pour cela qu’on parle d’approche holistique. De la phytothérapie à l’acupuncture, en passant par la gemmothérapie, l’homéopathie, l’ostéopathie ou encore les élixirs floraux, les méthodes de médecine naturelle pour chien sont variées et bon nombre de leurs bienfaits sont reconnus (d’autres doivent encore être vérifiés par des études de grande ampleur).

Des méthodes aux origines ancestrales pour la plupart

La plupart de ces médecines alternatives se basent sur des principes très anciens, hérités, par exemple, de la médecine traditionnelle chinoise. A ce titre, elles se proposent de soutenir le processus de guérison, de favoriser et fluidifier la circulation de l’énergie vitale (le Qi ou Chi dans la tradition asiatique) et de restaurer l’équilibre du corps et de l’esprit. Les 2 dimensions corporelle et spirituelle sont d’ailleurs souvent très liées dans ces thérapies naturelles. De même qu’elles appliquent une approche holistique, ce qui signifie que le corps est considéré dans sa globalité, et non pas comme une connexion d’organes, de tissus et de fonctions indépendants.

L’acupuncture et l’acupression appliquées au chien

Faisant partie des pratiques issues de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture n’est pas appliquée que sur les humains. On y a également recours pour soigner nos animaux de compagnie et bien évidemment nos chiens.

Pour résumer, il s’agit de disposer des aiguilles sur des points bien spécifiques, des « carrefours » de la circulation sanguine et du système nerveux, assimilés à des centres énergétiques. L’acupuncture permet ainsi de détendre un chien anxieux, de soulager ses douleurs après un traitement (chimiothérapie par exemple), d’agir sur des troubles gastro-intestinaux ou encore sur des allergies respiratoires.

L’acupression est dérivée de l’acupuncture. Elle se base aussi sur les points d’acupuncture, mais au lieu des aiguilles, ce sont des pressions des doigts qui sont employées pour améliorer les symptômes.

La phytothérapie canine

La phytothérapie canine consiste à exploiter les propriétés naturelles des plantes pour soigner le chien. En d’autres termes, on extrait les actifs des éléments végétaux via divers procédés pour les mettre au service de la santé et du bien-être de l’animal.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La phytothérapie est indiquée dans différents cas chez le chien : troubles digestifs, problèmes articulaires, soutien des défenses naturelles, amélioration de la santé du cœur, des reins et de la vessie, stress, santé buccodentaire, qualité du poil, problèmes de peau

L’homéopathie pour nos amis à 4 pattes

Chez l’être humain, l’homéopathie consiste à administrer en infime quantité une substance similaire à celle qui, à grande dose, provoque des symptômes. Le principe est le même lorsqu’il est appliqué au chien.

L’homéopathie canine est une précieuse alliée lorsqu’il s’agit, par exemple, d’atténuer les traumatismes ou les effets d’un traitement allopathique : vaccin, opération, etc.

Aromathérapie : soigner Médor avec les huiles essentielles

L’aromathérapie, c’est l’art de soigner grâce aux huiles essentielles. Mais celles-ci ont la particularité d’être très concentrées. Elles doivent donc être diluées, dans une huile végétale par exemple, avant d’être données au chien. On peut également les utiliser via un diffuseur à bougie ou électrique.

Ce dernier en profite dans différentes situations : lutte contre les parasites, soulagement des douleurs musculaires, aide à la désinfection et à la cicatrisation, nervosité

L’ostéopathie au service de la santé du chien

Longtemps réservée aux humains, l’ostéopathie s’est élargie au monde animal. Au chien, cette méthode thérapeutique fondée sur les manipulations promet d’atténuer divers troubles.

A lire aussi : "L'acupuncture pour chien"

L’ostéopathe peut ainsi soulager les problèmes articulaires, notamment chez le chien sportif ou le chien sénior. Il intervient également pour combattre le stress et la nervosité, les troubles osseux et musculaires, ainsi que la digestion, entre autres applications possibles.

Des précautions à prendre

Ce n’est pas parce qu’elles sont dites douces ou naturelles que ces médecines alternatives sont sans danger. Elles ne doivent pas être utilisées n’importe comment. L’automédication est fortement déconseillée pour nous et l’est aussi pour nos chiens.

Réservées aux spécialistes, ces pratiques requièrent des connaissances. De plus, elles font intervenir des substances délicates à manipuler, comme les huiles essentielles citées plus haut, qui sont caractérisées par leur forte concentration. Celles-ci sont d’ailleurs à diluer dans des huiles végétales pour réduire les risques d’effets secondaires.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation