La phytothérapie pour traiter la peau et le poil du chien

Illustration : "La phytothérapie pour traiter la peau et le poil du chien"

La peau et le poil du chien sont fragiles. Ils sont soumis à bien des contraintes (climat, blessures, traumatismes, maladies, soleil, humidité, froid…), d’où la nécessité de les protéger et d’en prendre soin. La phytothérapie peut être utilisée, justement, pour soigner la peau et le poil de nos animaux de compagnie, aussi bien à titre préventif que curatif. Faisons un petit tour d’horizon des plantes qui brillent dans ce domaine.

La phytothérapie permet de soigner une multitude d’affections chez le chien et d’améliorer son bien-être au quotidien. Cela concerne aussi la santé de sa peau et de son poil.

L’Aloe vera

Bon nombre de traitements pour la peau destinés aux humains sont à base d’aloe vera. Cette plante originaire des régions tropicales est, en effet, riche en principes actifs lui conférant des propriétés à mettre au service de la santé cutanée.

On attribue ainsi à sa sève des vertus antibactériennes, anti-inflammatoires et antifongiques. En d’autres termes, elle permet de lutter contre les bactéries, les inflammations et les mycoses pouvant affecter la peau du chien.

On a recours à l’aloe vera pour soigner les petites blessures et brûlures, mais aussi pour calmer les irritations.

L’ortie

L’ortie pique, mais elle soigne également. Et elle a beaucoup à offrir à la peau de nos amis quadrupèdes.

Sa richesse exceptionnelle en vitamines, acides aminés et minéraux permet de nourrir le poil en profondeur et d’en atténuer les chutes. Généreuse en potassium, en silice et en flavonoïdes au pouvoir antioxydant, l’ortie contribue également à rééquilibrer les tissus conjonctifs et le collagène de la peau, qui gagne ainsi en élasticité.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La fumeterre

Le chien souffrant de démangeaisons peut être soulagé grâce à la fumeterre. Fumaria officinalis est une plante utilisée pour ses vertus thérapeutiques depuis l’Antiquité. On l’employait, entre autres, pour traiter les problèmes de foie. Dépurative, elle aide à éliminer les toxines et participe donc indirectement à préserver la santé de la peau.

C’est la partie aérienne fleurie de la plante qui est exploitée pour soigner les petites affections dermatologiques du chien.

La bardane

Tout comme la fumeterre, la bardane agit autant à l’intérieur qu’à l’extérieur pour protéger la peau du chien.

Favorisant l’élimination des toxines, elle participe, dans le même temps, à lutter contre les bactéries et les mycoses.

La bardane est l’alliée des chiens à peau grasse, qu’elle aide à réguler.

L’arnica

Hématomes, piqûres d’insectes, contusions… L’arnica est souveraine lorsqu’il s’agit de soulager les maux du chien consécutifs à des coups.

On ne l’utilise qu’en externe, car elle est considérée comme toxique si elle est ingérée.

Le calendula

Le calendula (Calendula officinalis), également connu sous l’appellation souci officinal, fait partie de la famille des astéracées.

Cette plante contribue à réhydrater les peaux sèches, tout en ayant une action analgésique (antidouleur) et anti-œdémateuse. Elle permet donc de soigner la peau du chien sur plusieurs fronts.

Le millepertuis

Plante cicatrisante, antiseptique, analgésique et anti-inflammatoire, le millepertuis (Hypericum perforatum) aide à traiter naturellement les lésions, infections et brûlures de la peau du chien.

A lire aussi : La phytothérapie pour traiter l'arthrose du chien

La pensée sauvage

Viola tricolor est le nom scientifique de la pensée sauvage, plante appartenant à la famille des violacées.

En phytothérapie, qu’elle soit à destination du chien ou de l’humain, ce sont principalement les fleurs qui sont employées.

La pensée sauvage contribue à réguler les peaux grasses. De manière générale, elle intervient dans les troubles dermatologiques dus à un déficit d’élimination. On y recourt aussi pour atténuer les irritations chez le chien.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation