Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La phytothérapie pour traiter la maladie parodontale du chien

Illustration : "La phytothérapie pour traiter la maladie parodontale du chien"

La maladie parodontale est la maladie infectieuse la plus courante chez le chien. 8 animaux sur 10 sont, en effet, concernés. Mais ils le sont à des degrés divers. Les conséquences peuvent aller jusqu’à la perte des dents, mais aussi des maladies systémiques. Autrement dit, des affections touchant le cœur ou encore le système endocrinien. Quelles sont les caractéristiques de la maladie parodontale du chien et comment la traiter avec la phytothérapie ?

La santé buccodentaire du chien est à prendre très au sérieux. La négliger reviendrait à exposer l’animal à une variété d’affections, dont certaines peuvent avoir des effets assez graves. La maladie parodontale, très répandue au sein de la population canine, se prévient facilement grâce à des soins réguliers. Certaines plantes peuvent y apporter leur contribution.

Qu’est-ce que la maladie parodontale du chien ?

La bouche du chien est peuplée de bactéries, ce qui est tout à fait normal. En revanche, quand il y a prolifération couplée à une interaction avec les protéines de la salive, et en l’absence de soins réguliers, la plaque dentaire se forme.

Cette dernière se transforme, par la suite, en tartre. Lorsque celui-ci n’est pas pris en charge, c’est le parodonte qui est attaqué. Le parodonte est constitué de la gencive, du ligament alvéolo-dentaire, de l’os alvéolaire ou encore du cément dentaire. En résumé, tout ce qui assure le maintien de la dent. Cela donne lieu à l’inflammation des gencives (gingivite), qui peut évoluer en parodontite. Les conséquences de cette dernière sont sérieuses et irréversibles : déchaussement, passage des bactéries vers le sang, provoquant des infections touchant le foie, le cœur ou les poumons.

C’est ce en quoi consiste la maladie parodontale, dont les différents stades se manifestent par :

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • La mauvaise haleine ou halitose
  • L’apparition de rougeurs sur les gencives
  • Dépôt de tartre sur les dents
  • Inconfort exprimé par le chien lorsqu’il se nourrit
  • Abcès dentaires

La prévention demeure la meilleure approche face à la maladie parodontale du chien. Il est souvent recommandé de préférer les aliments secs à ceux humides. Il est également indispensable de brosser régulièrement les dents de son chien et de l’emmener chez le vétérinaire pour des soins dentaires plus poussés, dont le détartrage.

Quelles plantes pour soigner la maladie parodontale chez le chien ?

La phytothérapie ne compense pas le manque de soins dentaires du chien, qui demeurent incontournables. Elle permet cependant d’agir sur la plupart des symptômes de la maladie parodontale et d’en limiter les conséquences.

Contre l’halitose, on peut incorporer à l’alimentation du chien des feuilles de menthe, du persil ou encore du romarin. Parallèlement, pissenlit et chardon-marie permettent à la fois de lutter contre les bactéries et d’aider le foie.

A lire aussi : "La phytothérapie pour traiter l'arthrose du chien"

En cas d’abcès dentaire, le clou de girofle constitue une solution intéressante. L’eugénol qu’il contient possède une double action antalgique et antibactérienne. Il suffit, pour en faire profiter son chien, d’en plonger quelques uns dans l’eau bouillante pendant une vingtaine de minutes, avant de laisser refroidir et d’en imbiber une compresse. Celle-ci est ensuite à appliquer délicatement sur la zone endolorie pendant 10 minutes.

L’huile essentielle de tea tree (arbre à thé), l’extrait de thé vert et l’extrait de pépins de pamplemousse permettent, quant à eux, de combattre les bactéries dentaires.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation