Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

L'acupuncture pour chien

Illustration : "L'acupuncture pour chien"

Les médecines alternatives sont de plus en plus appréciées et interviennent souvent en complément des soins allopathiques. Le constat est le même dans le monde vétérinaire et plus spécifiquement en ce qui concerne la santé du chien. Et parmi ces méthodes thérapeutiques douces, l’acupuncture appliquée à nos amis à 4 pattes rencontre un certain succès.

Atténuer la douleur, stimuler la production d’endorphines, compléter un traitement pour en réduire les effets secondaires… Les applications de l’acupuncture pour chien sont nombreuses. Faisant partie des pratiques dites holistiques, elle envisage le corps du chien comme un tout. De la même manière que chez l’humain, l’acupuncture canine a pour but de réinstaurer l’harmonie énergétique de son organisme, les déséquilibres étant considérés comme étant à l’origine des maladies et troubles selon la médecine traditionnelle chinoise. Quels sont les principes de l’acupuncture pour chien ? En quoi peut-elle l’aider l’animal ?

Les aiguilles pour soulager le chien

L’acupuncture fait partie des pratiques relevant de la médecine traditionnelle chinoise. Sans se substituer aux traitements allopathiques, elle est majoritairement employée pour accompagner ces derniers et atténuer les symptômes, notamment les douleurs.

On a aussi recours à l’acupuncture pour aider le malade à se remettre d’une opération, par exemple. Toutes les indications de cette pratique concernent aussi le chien.

L’acupuncture canine vise à favoriser la circulation de l’énergie vitale, appelée Qi ou Chi. Il s’agit de réinstaurer l’équilibre énergétique qui, s’il est rompu, donne lieu aux troubles. Et pour permettre à ladite énergie de retrouver son harmonie et sa fluidité, des points spécifiques sont stimulés. On les appelle d’ailleurs points d’acupuncture.

Ces derniers se trouvent sur les méridiens, des canaux via lesquels circule l’énergie vitale et qui sont reliés entre eux. Ils sont également rattachés aux organes du chien. Voilà pourquoi le corps est abordé dans sa globalité. Toute perturbation affecte l’ensemble.

La stimulation des points d’acupuncture, chez le chien comme chez l’humain, se fait par le biais d’aiguilles à usage unique. Elles sont laissées en place pendant plusieurs minutes.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Le déroulement d’une séance d’acupuncture

La séance d’acupuncture pour chien se déroule généralement en 3 étapes. La première est celle de l’anamnèse. Elle consiste, pour le vétérinaire, à étudier l’historique médical de l’animal et à s’entretenir avec son maître pour cerner le problème dont il souffre.

La seconde étape est celle du diagnostic. Le vétérinaire acupuncteur examine le corps du chien en effectuant des palpations et peut ainsi déterminer les points devant être stimulés. Autrement dit, les zones de la peau sur lesquelles seront disposées les aiguilles.

La 3e et dernière phase est celle du soin à proprement parler ; les aiguilles sont placées aux points identifiés pendant une dizaine ou une quinzaine de minutes.

Les vétérinaires acupuncteurs préconisent généralement d’effectuer 2 ou 3 séances pour observer les effets du traitement.

Acupuncture pour chien : quelles indications ?

Les indications de l’acupuncture pour chien sont multiples. Voici les plus courantes :

A lire aussi : "La médecine naturelle pour soigner son chien"

  • Arthrite chronique, problèmes articulaires
  • Troubles du système nerveux, stress, anxiété
  • Hernie discale
  • Troubles gastro-intestinaux, symptômes digestifs (vomissements, ballonnements…)
  • Troubles de la reproduction
  • Troubles urinaires (cystite, incontinence, problèmes rénaux…)
  • Problèmes dermatologiques (allergies…)
  • Suites d’opérations

Une méthode parfois difficile à appliquer

Les vétérinaires formés à l’acupuncture sont encore peu nombreux. Il n’est donc pas évident d’en trouver un près de chez soi.

Par ailleurs, certaines situations rendent difficile, voire impossible le recours à l’acupuncture canine. C’est le cas, entre autres, des chiens souffrant d’affections dermatologiques sévères, ceux qui ne tiennent pas en place (agressifs, hyperactifs…) ou qui n’acceptent tout simplement pas les aiguilles.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation