Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Santé
  4. Les problèmes de santé du chien
  5. Débarrasser son chien des parasites externes (tiques, poux, acariens)

Débarrasser son chien des parasites externes (tiques, poux, acariens)

Tous les chiens sont susceptibles d’être infestés par les parasites externes. Nous devons nous assurer qu’ils soient bien protégés contre ces derniers, car il en va de leur bien-être et de leur santé.

Les chiens peuvent être infestés par différents types de parasites externes. Certains sont un peu plus gros et donc plus visibles que les autres, mais quelle que soit leur taille, ils doivent tous être supprimés afin de préserver le bien-être et la santé de nos compagnons canins. Leur entourage – y compris nous-mêmes – peut également pâtir de ces infestations porteuses de désagréments et de maladies.

Les tiques

Les tiques se nourrissent du sang de l’animal hôte sur lequel elles se sont fixées. En étant nombreuses à infester un chien, elles peuvent provoquer une anémie chez ce dernier. Les conséquences de l’infestation d’un animal par les tiques peuvent être encore plus graves : ces acariens sont des vecteurs de maladies sérieuses pour le chien, comme la piroplasmose, l’ehrlichiose ou encore la maladie de Lyme (ou borriélose). Dans certains cas, leurs méfaits sont susceptibles d’être mortels.

Il est donc nécessaire de protéger le chien et de s’en prémunir soi-même en agissant tout d’abord à titre préventif. Pour cela, l’environnement de l’animal doit toujours être propre et sain. Le chien doit être brossé régulièrement pour détecter et retirer d’éventuelles larves et ainsi les empêcher de se multiplier.

Un traitement anti-tiques en spray ou en pipette permet de prévenir, mais aussi de traiter les infestations. Parfois, les tiques doivent être retirées manuellement. Cette opération ne doit se faire qu’à l’aide d’un tire-tique, car il évite de laisser la « tête » du parasite dans la peau du chien.

A lire aussi : "Le cancer et les tumeurs chez le chien"

Les poux du chien

Les poux du chien sont spécifiques à l’espèce canine. Ils ne sont pas transmis aux autres êtres vivants, mais peuvent l’être entre congénères par contact rapproché.

Poux et œufs (lentes) se nourrissent de débris de peau (c’est le cas de l’espèce Trichodectes canis) et du sang (Linognathus setosus) du chien hôte.

Pour les éradiquer, on utilise un shampoing insecticide spécifique dont l’application est à renouveler plusieurs fois afin d’être sûr d’éliminer tous les œufs. Si plusieurs chiens partagent le même environnement, il faut tous les traiter.

Les acariens

Outre les tiques, d’autres espèces d’acariens peuvent infester les chiens, comme les aoûtats et la gale. Ces minuscules parasites s’installent sur la peau de leurs hôtes et se nourrissent de leur sang. Le chien infesté souffre alors de rougeurs et de démangeaisons. D’importantes pertes de poils sont également observées, tout comme l’apparition de croutes.

Les traitements consistent en des administrations répétées d’acaricides sous forme liquide sur les zones atteintes. Là encore, il est essentiel d’assainir l’environnement du chien pour prévenir de nouvelles infestations.

Les puces

Les puces sont les parasites externes les plus courants chez le chien. Ces derniers peuvent en être infestés à n’importe quel moment de l’année. Les puces, dont la principale espèce est Ctenocephalides felis, provoquent irritations et papules prurigineuse (qui démangent) en piquant l’animal. De plus, certains chiens sont allergiques à leur salive, injectée dans la peau durant la piqûre.

Pour traiter les puces, il faut laver son chien en utilisant un shampoing anti-puce et anti-tiques permettant d’en éliminer une bonne partie. Le recours à un spray ou une pipette peut s’imposer si cela n’a pas suffi. Il est important d’appliquer les consignes de la notice à la lettre (possibilité ou pas de baigner le chien, délai minimum entre 2 applications, etc.), de faire en sorte que l’environnement de l’animal soit propre et de traiter les autres animaux qui le côtoient.

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !