La phytothérapie pour améliorer la digestion du chien

Illustration : "La phytothérapie pour améliorer la digestion du chien"

La phytothérapie permet de soulager bien des maux chez le chien. Elle agit notamment sur le plan de la digestion. Quels sont, justement, les troubles digestifs canins susceptibles d’être atténués grâce aux plantes ? De quelle manière met-on à profit les propriétés des éléments issus du règne végétal pour la santé et le bien-être du chien. C’est ce que nous allons voir dans cet article conseil.

Les troubles digestifs peuvent littéralement pourrir le quotidien du chien. Ballonnements, diarrhées, vomissements, perte d’appétit et constipation font néanmoins partie du champ d’action de la phytothérapie canine.

Soulager les ballonnements du chien

Les gaz intestinaux sont très incommodants. Les douleurs qu’ils peuvent occasionner peuvent même parfois être difficiles à supporter. Des maux qui touchent aussi le chien, qui en souffre en silence. Heureusement, pour le soulager, la phytothérapie propose plus d’une solution.

L’alchémille, le thym ou encore la myrtille font partie des plantes connues pour leur action bienfaitrice sur ce plan. Elles permettent de réduire naturellement les ballonnements, tout comme le font la menthe et le gingembre. Si les feuilles de la première sont à donner telles quelles au chien (hâchées), le second est généralement administré à l’animal sous forme de gélules.

On préconise également de préparer une infusion de graines de cucurbitacées (concombre, citrouille, melon et pastèque) pour atténuer les gaz intestinaux.

Calmer la diarrhée

La diarrhée n’est agréable ni pour le chien, ni pour le propriétaire qui doit veiller à l’hygiène de son lieu de vie (qui est aussi celui de son animal de compagnie).

Certaines plantes ont des propriétés anti diarrhéiques, à l’image de la salicaire. Cette dernière était autrefois utilisée pour soigner la dysenterie. C’est dire si elle est efficace dans ce domaine. C’est à son exceptionnelle richesse en polyphénols et en hétéropolysaccharides que la salicaire doit son action contre la diarrhée, qui peut donc être employée chez le chien.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Il est également possible d’avoir recours à une infusion de ratanhia, un arbuste originaire des Antilles et du Pérou, d’alchémille ou de caroube pour atténuer la diarrhée du chien.

Contre les nausées et vomissements

Chardon-marie, mélisse, curcuma et gingembre figurent parmi les plantes couramment utilisées pour traiter les nausées et les vomissements chez le chien.

Dans le cas d’un animal qui vomit de la bile, le pissenlit peut donner de bons résultats.

Si le chien manque d’appétit

La phytothérapie se met également au service du chien qui ne parvient plus à vider sa gamelle. Il est possible de stimuler l’appétit de l’animal en ayant recours à la camomille romaine. Les fleurs de cette plante sont à infuser pour faire profiter de ses bienfaits au canidé.

Attention toutefois, la perte d’appétit chez le chien n’est pas un signe anodin, surtout si elle dure plusieurs jours. Il est nécessaire qu’il soit vu par le vétérinaire.

Les plantes contre la constipation du chien

En cas de constipation, le chien peut être soulagé grâce à l’amande douce (huile). On peut aussi l’aider en lui préparant une infusion d’écorce de bourdaine (également appelée bourgène).

Précautions

Les plantes et leurs utilisations sont ici citées à titre indicatif. Il serait dangereux de donner quelque remède que ce soit à son chien sans en avoir préalablement parlé au vétérinaire. Demandez-lui conseil, non seulement parce que lui seul est habilité à effectuer un diagnostic fiable et précis de ce dont souffre votre chien, mais aussi car certains médicaments qu’il est amené à prescrire pour y remédier ne peuvent en aucun cas être remplacés par les solutions en phytothérapie.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation