Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Qu'est-ce que l'ostéopathie pour chien ?

Illustration : "Qu'est-ce que l'ostéopathie pour chien ?"

L’ostéopathie est née il y a près d’un siècle et demi aux Etats-Unis, mais cette pratique a le vent en poupe ces dernières années, comme la plupart des thérapies alternatives et naturelles. Reposant notamment sur les principes de manipulations et de rétablissement des équilibres, elle a pour but de soigner les troubles dits fonctionnels. L’ostéopathie a également été adaptée au chien pour prendre en charge une variété de symptômes et maladies susceptibles de l’affecter. Zoom sur l’ostéopathie appliquée à nos chers amis à 4 pattes…

Problèmes de peau, douleurs articulaires, troubles respiratoires ou encore boiterie, l’ostéopathie pour chien peut intervenir dans bien des cas pour améliorer la santé et le bien-être de l’animal. Voyons les principes généraux de l’ostéopathie, son utilisation sur les canidés et ses différentes indications.

L’ostéopathie : principes généraux

L’ostéopathie est une méthode de thérapie dite non conventionnelle, alternative et énergétique. Elle vient, le plus souvent, compléter les traitements allopathiques prescrits en cas de maladie.

Cette pratique se base sur des manipulations manuelles effectuées sur les muscles, les os et les tissus associés, avec pour objectif d’atténuer ou soigner les troubles fonctionnels. L’ostéopathe cherche à assurer « la conservation ou la restauration de la mobilité physiologique des différentes structures de l’organisme ».

On a également recours à l’ostéopathie pour traiter les problèmes touchant les systèmes urinaire, digestif, cardiovasculaire et neurologique, ainsi que les troubles de la sphère ORL et respiratoires.

Précisons enfin que la création de l’ostéopathie ne date pas d’hier. C’est le Dr Andrew Taylor Still (1828 – 1917), médecin américain, qui en a posé les fondements en 1874. Un de ses disciples, le Britannique John-Martin Littlejohn (1865 - 1947), est considéré comme le pionnier de l’ostéopathie en Europe, lui qui a fondé la British School of Osteopathy à Londres.

L’ostéopathie appliquée au chien

Qu’en est-il de l’ostéopathie lorsque sa pratique est orientée vers la santé canine ? La profession d’ostéopathe pour chien est aujourd’hui bien réglementée en France. C’est le décret n° 2017-572 du 19 avril 2017 (règles de déontologie applicables aux personnes réalisant des actes d'ostéopathie animale et aux modalités de leur inscription sur la liste tenue par l'ordre des vétérinaires) qui fait office de texte de référence dans ce domaine.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

L’ostéopathe pour chien peut être soit un vétérinaire formé à l’ostéopathie, soit un ostéopathe issu d’un établissement de formation spécialisé et ayant réussi l’épreuve d’aptitude. Cette dernière est assurée par l’Ordre des vétérinaires.

Tout comme avec les patients humains, la séance d’ostéopathie pour chien se déroule en 3 étapes :

A lire aussi : "Les bienfaits de l'ostéopathie pour chien"

  • L’anamnèse : l’ostéopathe se renseigne auprès du maître du chien pour prendre connaissance des symptômes dont il souffre, ses antécédents médicaux, etc. Le praticien procède également à l’observation et l’analyse de la posture de l’animal.
  • Le diagnostic : en ostéopathie, le diagnostic se fait par palpations. Celles-ci sont légères et bien ciblées. Cette étape vise à détecter les problèmes de mobilité et les déséquilibres affectant l’organisme du chien.
  • Le soin : le soin ostéopathique s’effectue au moyen de manipulations manuelles, appliquées sur les zones définies lors de l’étape précédente. Il s’agit de rétablir l’équilibre et d’atténuer les troubles fonctionnels.

Les indications courantes de l’ostéopathie canine

L’ostéopathie pour chien peut intervenir à titre préventif, notamment chez les animaux s’adonnant régulièrement à des compétitions sportives. L’objectif est de faire en sorte que leur système musculo-squelettique soit préparé à l’effort de manière optimale, mais aussi de favoriser la récupération.

En tant que méthode thérapeutique curative, l’ostéopathie pour chien permet d’agir sur : les troubles digestifs, les problèmes touchant la fonction reproductrice, les troubles articulaires (douleurs, raideurs…), l’insuffisance rénale, les troubles cutanés, ceux de la croissance, ainsi que les problèmes comportementaux et nerveux.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation