Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

L'homéopathie pour soigner les maladies du chien

Illustration : "L'homéopathie pour soigner les maladies du chien"

Si les traitements vétérinaires conventionnels demeurent indispensables dans bien des cas, les remèdes homéopathiques sont considérés comme étant de bons compléments à ceux-ci. Ils permettent d’atténuer certains symptômes de manière douce et sans effets indésirables. L’homéopathie pour chien fait partie des thérapies alternatives et naturelles.

On recourt à l’homéopathie pour soigner une variété de maladies chez le chien. La méthode a ses défenseurs comme ses détracteurs, mais tous semblent s’accorder autour du fait qu’elle est, de toutes les façons, sans danger.

L’homéopathie en quelques mots

L’homéopathie est employée depuis longtemps pour soigner les petits maux du quotidien chez les humains. Ces derniers temps, elle a connu un net regain d’intérêt, comme c’est le cas de diverses pratiques relevant de la médecine douce ou alternative. Mais l’homéopathie n’est pas réservée à l’homme. Les chiens sont également soignés avec les remèdes homéopathiques. Le plus souvent, ils viennent compléter les traitements allopathiques. La majorité des vétérinaires rappellent, en effet, que ni l’homéopathie, ni les autres formes de thérapies alternatives ne doivent se substituer aux traitements médicamenteux et aux chirurgies mis en œuvre dans les cas de pathologies lourdes, comme le cancer, les problèmes cardiovasculaires, etc.

Rappelons, par ailleurs, que l’homéopathie repose sur 3 principes fondamentaux :

La similitude : ce qui provoque un symptôme et une maladie peut également permettre d’en venir à bout. A condition de traiter le composé de manière à en enlever l’innocuité. Ce qui nous amène à évoquer le second principe.

La dilution : la substance est diluée à de nombreuses reprises pour la débarrasser des composés toxiques. La mention CH que l’on retrouve sur les médicaments homéopathiques fait d’ailleurs référence à l’expression « centésimal hahnemannienne ». Ce qui signifie 100 dilutions successives de la substance.

L’individualisation : si un remède homéopathique donne des résultats satisfaisants chez une personne, rien ne garantit qu’il en sera de même chez une autre. Le soin en homéopathie doit être adapté quasiment au cas par cas. De plus, l’individu à soigner doit être pris en compte dans sa globalité. C’est aussi valable pour le chien.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les maladies du chien pouvant être soignées avec l’homéopathie

Les troubles touchant le squelette et la mobilité : l’homéopathie est utilisée pour atténuer les douleurs liées au rhumatisme et à l’arthrose chez le chien vieillissant, sportif ou souffrant de traumatismes. Citons harpagophytum parmi les solutions homéopathiques bien connues en cas d’arthrose.

Les affections du système respiratoire : l’asthme fait partie des troubles sur lesquels intervient l’homéopathie, notamment via le remède Ipeca.

Les problèmes digestifs : ballonnements, diarrhée, constipation et autres troubles digestifs sont traités par l’homéopathie. Nux vomica permet d’atténuer les vomissements.

A lire aussi : "Les bienfaits de l'homéopathie pour soigner son chien au quotidien"

Les troubles du système nerveux et les problèmes comportementaux : chien stressé et anxieux, hyperactif, agressif, craintif… Phosphorus et Gelsemium figurent parmi les traitements homéopathiques calmant les symptômes associés.

Les troubles urinaires : cystite, problèmes rénaux… Cantharis est un exemple de remède homéopathique employé dans ces cas.

Problèmes de peau : le chien souffrant d’allergies dermatologiques peut être soigné avec l’homéopathie. Apis mellifica fait partie des solutions courantes dans ce domaine.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation