Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Santé
  4. L’hygiène de vie du chien
  5. Le chien âgé
  6. S'adapter au vieillissement du chien

S'adapter au vieillissement du chien

Votre chien ne peut malheureusement rester jeune et vigoureux toute sa vie. Inévitablement, le moment de son déclin approche. Un déclin qui offre les premiers signes de son vieillissement. Être vigilant face aux signes de vieillesse de son chien permet de le garder en bonne santé plus longtemps. Comment les déceler ? Comment améliorer le confort de vie de votre animal de compagnie, si fidèle à vos côtés depuis tant d’années ? Découvrez comment savoir lorsque votre compagnon entre dans le troisième âge.

Tous les animaux ne vieillissent pas à la même vitesse ni de la même manière. Chez les chiens, cela varie beaucoup en fonction du gabarit et de la race. Nous vous proposons donc d'apprendre à déceler les signes qui montrent que votre toutou prend de l'âge et à réagir de la manière adaptée.

L'âge de vieillesse varie selon les chiens

En premier lieu, tous les chiens ne deviennent pas « vieux » en même temps. Chez certains, l’âge du fameux troisième âge est plus avancé que chez d’autres. Par exemple, un Cocker sera considéré comme sénior à 10 ans alors qu’un Labrador sera sénior à 8 ans. En général, plus votre chien est de petite taille, plus la qualification de sénior est tardive. Elle tourne aux alentours de 7 ans pour un St-Bernard par exemple.

Ainsi, les grands chiens vivent 11 ans en moyenne, alors que les plus petits compagnons canins peuvent espérer atteindre 18 ans. Les chiennes qui ont eu beaucoup de petits, les toutous qui travaillent (brigade olfactive de la police, chiens d'aveugle...), et ceux qui ont été maltraités, développent des pathologies de vieillesse plus rapidement. Quel qu'il soit, dès qu'un chien atteint l'âge de 6 ans, il convient donc de commencer à être attentif à ses signes de vieillesse.

De toute évidence, il convient de se montrer attentif à toute évolution lorsque votre chien dépasse le cap de la moitié de sa vie, aux alentours de ses 6 ans. S’il peut, dans le meilleur des cas, atteindre la barre des 15 ans, il faut vous rendre à l’évidence que le chemin restant est plus court que celui parcouru.

Les signes qui ne trompent pas

Plusieurs signes vous permettront de constater que la santé de votre chien décline à cause de son âge.

A lire aussi : "S'occuper d'un chien aveugle"

Les signes physiques :

  • Votre chien perd de son tonus et de sa vitalité. Il bouge moins, ne court plus ou peu, joue avec moins d’entrain que par le passé, ou moins longtemps. Il tire la langue et s’essouffle plus rapidement. Il récupère avec difficulté. Tous ces signes vous montrent que votre chien doit se ménager. Il doit se reposer plus souvent. Ainsi, il n’est pas inconcevable qu’il ait besoin de dormir plus longtemps.
  • Votre chien connaît des difficultés au niveau de ses articulations. Il a peut-être mal, bouge moins, met plus de temps à se lever. Chez de nombreux chiens, par exemple les Bergers Allemands, l’arrière-train est le premier signe d’un vieillissement certain. Votre chien est plus raide. En fin de vie, il n’est pas rare qu’il devienne paralysé à ce niveau. L’euthanasie est malheureusement souvent la seule solution pour empêcher votre chien de souffrir.
  • Une surdité avancée : le chien ne répond même plus à son prénom et aux mots qu'il connaît. Il perd de son rappel.
  • Un cristallin opaque (oeil) et des difficultés à voir : il arrive qu'il se cogne.
  • Une apparence plus terne : des poils blancs, plus fins ou manquants par endroit. Des tumeurs apparentes.
  • Un manque d'appétit et un amaigrissement, ou au contraire, une forte prise de poids.
  • Il perd en masse musculaire. Il peut ainsi se mettre à trembler une fois sur ses pattes, ou lorsqu’il se relève.
  • Il peut se cogner dans un mur, dans des meubles ou contre n’importe quel objet. C’est le signe d’une vision plus floue. Il n’est pas rare que plus l’âge avance, plus votre chien devienne aveugle.
  • Une insuffisance rénale et/ou des troubles intestinaux (diarrhée, constipation, incontinence...).

Les signes psychologiques :

  • Une baisse d'enthousiasme par rapport à ce qui le rendait heureux autrefois (les jeux, ses maîtres...).
  • Un manque de réactivité et une tendance à devenir casanier.
  • Une désorientation dans les lieux qu'il connaît.
  • Des aboiements et gémissements intempestifs inexpliqués.

Réagir de façon adaptée

Le plus important est de ne pas troubler l'animal qui est déjà désorienté dans cette phase de vie où il est affaibli. Il convient par ailleurs de lui aménager un endroit calme et confortable, bien à lui, dans son domicile, tout en le gardant près de soi, afin qu'il ne se sente pas rejeté.

Lorsque plusieurs signes de vieillesse apparaissent, il convient d'amener son chien chez le vétérinaire, afin que celui-ci s'assure qu'il ne développe pas des pathologies graves dues à l'âge. Si ce n'est pas le cas, certaines médecines douces, comme l'homéopathie et la phytothérapie, permettront de lui apporter plus de bien-être. Ses repas devront être adaptés.

Enfin, il faut, en tant que maître, s'adapter à son chien qui vieillit. On ralentit les balades : on en diminue le nombre et le rythme. On le porte dans les montées et les escaliers. On apporte un soin particulier à son physique et à sa santé : on le nettoie, on vérifie l'absence de tumeurs... On s'assure qu'il boit correctement on lui offre une alimentation pour chien âgé adaptée.

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !