La phytothérapie pour traiter la nervosité et le stress du chat

Illustration : "La phytothérapie pour traiter la nervosité et le stress du chat"

Les conséquences du stress sur la santé du chat peuvent être terribles. Le protéger des sources de nervosité et d’anxiété est le devoir de tout propriétaire. La phytothérapie fournit une aide précieuse dans ce domaine.

La phytothérapie permet de soulager une variété de troubles chez le chat, et le stress en fait partie. Certaines plantes possèdent, en effet, des propriétés apaisantes qu’il est possible mettre au service du bien-être de nos amis félins. Les solutions de phytothérapie antistress complètent idéalement les traitements allopathiques prescrits par le vétérinaire et les réajustements à opérer dans le mode de vie et l’environnement de l’animal. Voyons ce que le règne végétal a à nous proposer pour nous aider à soulager nos chats anxieux.

Les sources de stress et de nervosité chez le chat

On sait les chats extrêmement sensibles à ce qui les entoure. S’ils ressentent la moindre perturbation dans leur environnement, leur territoire ou leurs habitudes, l’impact sur leur comportement et leur bien-être est souvent palpable. L’anxiété les guette alors.

Un déménagement peut être très stressant pour un chat, qui a besoin de garder ses repères. Un changement dans la structure de sa famille également ; départ ou décès d’un membre, arrivée d’un nouvel animal ou d’un bébé… L’état de stress peut aussi être favorisé par un trajet en voiture, une visite chez le vétérinaire ou encore des bruits soudains et forts (feux d’artifice, orages…).

En situation de stress, le chat peut perdre l’appétit ou, à l’inverse, se mettre à manger bien plus que d’habitude. Son rythme cardiaque s’élève, ses pupilles sont dilatées et son sommeil est perturbé. Le félin stressé peut afficher d’autres symptômes : apathie, accidents de propreté et léchages excessifs notamment.

Des conséquences graves et durables sur la santé du chat

Le stress peut affecter durablement la santé du chat, surtout lorsque ce dernier y est exposé fréquemment.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Chez le chat stressé, des taux élevés de cortisol sont secrétées par l’organisme, ce qui finit par affaiblir certaines fonctions. A commencer par le système immunitaire. De ce fait, l’animal devient vulnérable face aux infections.

Un autre des méfaits du stress est qu’il sollicite considérablement le cœur du chat et le fatigue. Les conséquences sur sa digestion sont également à citer, tout comme celles sur son appareil urinaire (cystites…).

Aider le chat stressé grâce à la phytothérapie

Il est donc capital de faire en sorte que le chat soit le mieux protégé possible face au stress. Il s’agit de respecter ses moments de repos et son besoin d’isolement. Il doit disposer d’endroits où il peut se réfugier, notamment en hauteur, pour fuir la situation qui le rend anxieux et se calmer.

Le chat a besoin de se sentir en sécurité et en confiance. Les traitements allopathiques prescrits par le vétérinaire l’aident à se détendre, et il est possible de les compléter par la phytothérapie.

Les plantes qui apaisent le chat

Pour soulager le chat stressé, les plantes indiquées sont utilisées sous différentes formes : infusion à mélanger à son eau, mélange / synergie en poudre, compléments alimentaires, huiles essentielles à diffuser dans l’air.

Voici quelques plantes aux vertus apaisantes, utiles contre le stress et la nervosité du chat :

A lire aussi : La phytothérapie pour traiter les problèmes digestifs du chat

  • La camomille romaine : ses fleurs séchées renferment des actifs apaisants et relaxants. On peut en placer une petite quantité dans un sachet ou une petite poche (le contenant doit être bien fermé), et le donner au chat pour qu’il joue avec.
  • La cataire : également appelée « herbe aux chats » (à ne pas confondre avec l’herbe à chat), elle a tout d’abord un effet excitant, voire hallucinatoire sur le chat lorsqu’il la renifle. Cet effet retombe ensuite – au bout d’une quinzaine de minutes, en général – et l’animal devient calme.
  • La valériane : tout comme l’herbe aux chats, la valériane exerce à la fois attrait et excitation sur le chat lorsqu’il la respire. Utilisée en petites quantités, de manière occasionnelle et en diffusion, la valériane possède des vertus sédatives et anxiolytiques.

Le houblon : ses fleurs séchées sont à saupoudrer dans son environnement direct (le panier, par exemple). Les propriétés sédatives et apaisantes aideront le chat stressé à retrouver sa sérénité.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !