La phytothérapie pour renforcer les défenses naturelles du chat

Illustration : "La phytothérapie pour renforcer les défenses naturelles du chat"

En quoi la phytothérapie peut-elle soutenir les défenses naturelles du chat ? Voyons d’abord les caractéristiques du système immunitaire félin, puis les plantes auxquelles on peut faire appel pour le soutenir.

Sans le système immunitaire, l’organisme du chat serait à la merci de n’importe quelle agression, qu’elle soit le fait d’un virus, d’un parasite ou encore d’une bactérie. Associées à une bonne hygiène de vie (soins quotidiens, alimentation…), les plantes offrent plus d’une solution pour aider les mécanismes de défense du chat à faire leur précieux et complexe travail de protection.

Zoom sur la phytothérapie permettant de renforcer les défenses naturelles de nos amis félins.

Les défenses naturelles du chat : leurs rôles, ennemis et alliés

A quoi servent-elles ?

Les défenses naturelles ont le même rôle chez le chat que chez l’humain ou encore le chien. Le système immunitaire englobe les différents mécanismes assurant la défense de l’organisme contre ce qui est susceptible de l’attaquer.

Il fait la distinction entre ses propres cellules et les agents étrangers, et procède alors à la destruction de ces derniers. Il s’agit des virus, bactéries, parasites, corps étrangers… Les défenses naturelles agissent en produisant des anticorps et en faisant intervenir des leucocytes (globules blancs), des phagocytes et d’autres cellules spécifiques.

Le système immunitaire protège ainsi le chat des infections, parasitoses, etc.

Ce qui menace les défenses naturelles du chat et ce qui les renforce

Les facteurs d’affaiblissement des défenses naturelles sont multiples. L’âge, les maladies, le stress, certains médicaments, l’environnement (pollution…), les changements de saison, les allergies, une alimentation de mauvaise qualité (carences, excès, aliments non adaptés au chat…) font partie des éléments pouvant affecter les capacités du système immunitaire du chat.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La santé de l’animal étant largement tributaire de l’efficacité de ses défenses naturelles, le propriétaire se doit de faire en sorte qu’il bénéficie de la meilleure protection et du meilleur soutien possible sur ce plan. Il s’agit alors d’éviter au chat d’être exposé aux différentes formes d’agressions citées plus haut, mais aussi de renforcer son système immunitaire. Cela passe par l’hygiène, l’alimentation, un suivi vétérinaire de qualité et un soin régulier. Des méthodes naturelles, dont la phytothérapie, permettent également de soutenir les défenses naturelles félines.

Ces plantes qui soutiennent le système immunitaire du chat

Certaines plantes possèdent des propriétés médicinales bien particulières qui leur permettent d’avoir un impact positif sur le système immunitaire du chat. Elles peuvent être utilisées seuls ou combinées, souvent sous forme de poudre à incorporer aux repas de l’animal. Avant de recourir aux solutions de phytothérapie pour chat, il est recommandé de demander conseil au vétérinaire.

Voici quelques plantes amies des défenses naturelles du chat…

A lire aussi : La phytothérapie pour traiter les problèmes digestifs du chat

  • Le maïtaké (Grifola frondosa) : également appelé Polypore en touffe ou Poule des bois, le maïtaké est un champignon originaire du Japon et dont l’aspect rappelle celui du corail. Grâce à sa richesse en polysaccharides, il soutient le système immunitaire du chat sur plusieurs fronts, tout en contribuant à la régulation du poids, du cholestérol, de l’hypertension artérielle et de la glycémie.
  • Les échinacées (Echinacea angustifolia, purpurea, et pallida) : riches en polysaccharides, elles aussi, les échinacées aident l’organisme du chat à lutter contre les infections, les virus, les bactéries et les champignons. Elles possèdent également une action anti-inflammatoire et agissent contre le stress, qui est connu pour affaiblir les défenses naturelles.
  • Le lapacho : originaire d’Amérique du Sud, le lapacho est caractérisé par des teneurs élevées en fer, en tanins, en flavonoïdes et en coumarines. Il possède des propriétés antivirales, antiseptiques et antibiotiques.
  • Le plantain : riche en minéraux (calcium, fer, phosphore…), en vitamines (A et groupe B), en pectine, aucubine, aucubine et tanins, il possède une action antimicrobienne et anti-inflammatoire.
  • L’acérola : par sa richesse en vitamine C, l’acérola agit à la fois en combattant la fatigue et en boostant le système immunitaire.
  • Le shiitake (Lentinula edodes) : il s’agit d’un champignon dont les propriétés stimulent les défenses naturelles en même temps qu’elles participent à réduire le cholestérol et à combattre les radicaux libres. Une étude publiée en 2015 dans The Journal of the American College of Nutrition, a démontré qu’une consommation régulière de shiitake renforçait l’immunité chez l’humain.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !