La phytothérapie pour traiter l'arthrose du chat

Illustration : "La phytothérapie pour traiter l'arthrose du chat"

En vieillissant, le chat perd de sa mobilité et de son entrain, notamment à cause de l’arthrose qui met à mal ses os et ses articulations. La phytothérapie peut être d’un grand secours pour le félin souffrant sur ce plan. Quelles solutions le règne végétal met-il à notre disposition pour permettre de soigner le chat atteint d’arthrose ?

La phytothérapie répond présent lorsqu’il s’agit de soulager le chat souffrant d’arthrose. Certaines plantes possèdent, en effet, des propriétés leur conférant une action favorable sur l’état des articulations et des os du chat. En complétant les traitements allopathiques prescrits par le vétérinaire et un réajustement de son alimentation, elles permettent à l’animal de ressentir moins de douleurs et de préserver une certaine mobilité. Après un rappel des principales caractéristiques de l’arthrose du chat, nous verrons en quoi la phytothérapie peut aider dans ce domaine.

L’arthrose chez le chat : causes et symptômes

Qu’est-ce que l’arthrose chez le chat ?

L’arthrose correspond à la destruction mécanique et graduelle du cartilage, affectant l’ensemble des structures de l’articulation. Elle s’aggrave à mesure que le chat vieillit. Les vertèbres, les genoux, les coudes et les hanches font partie des zones les plus durement touchées par l’arthrose.

Les causes de l’arthrose féline et ses manifestations

Chez le chat, l’arthrose est aggravée par différents facteurs. Il s’agit de l’âge, donc, mais aussi du surpoids notamment. L’animal souffrant d’arthrose ressent des douleurs à cause de la disparition du cartilage et du frottement des os. Il éprouve de plus en plus de difficultés à se lever et à se déplacer. Il se met à boiter et passe davantage de temps couché.

L’arthrose a un impact sur la mobilité du chat, ainsi que sur sa qualité de vie. Elle affecte son humeur et son comportement. Le félin devient moins actif, moins joueur, plus nerveux et, par moments, agressif. Il peut également avoir des accidents de propreté, faisant ses besoins hors de sa litière. De plus, il a tendance à perdre de sa masse musculaire, puisqu’il fait moins d’exercice.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Après l’avoir examiné, le vétérinaire prescrit un traitement en adéquation avec le profil du chat : âge, évolution de l’arthrose… En règle générale, les soins médicamenteux comprennent des anti-inflammatoires. Ils peuvent être complétés par des massages. Adapter l’alimentation de l’animal est également indispensable, de manière à ajuster ses apports en minéraux et contrôler son poids, pour ne pas solliciter davantage ses articulations.

La phytothérapie vient appuyer le tout, grâce aux vertus que possèdent les plantes bien connus dans le domaine des médecines alternatives appliquées à la santé articulaire des animaux de compagnie.

Phytothérapie de l’arthrose féline : soulager le chat par les plantes

Anti-inflammatoire, analgésique… Les propriétés des plantes employées en phytothérapie de l’arthrose du chat sont extrêmement précieuses. Elles viennent en aide au félin en douceur et agissent parallèlement aux traitements allopathiques, ainsi qu’aux mesures d’hygiène de vie citées plus haut.

Les solutions de phytothérapie pour traiter l’arthrose du chat sont généralement proposées sous forme de gélules, contenant des extraits de plantes séchées et réduites en poudre. Ce sont souvent des mélanges ou synergies, combinant les bienfaits de plusieurs espèces végétales.

Le but est de permettre au chat atteint d’arthrose de ressentir moins de douleur et de gagner en mobilité.

Voici quelques plantes souveraines dans le soulagement de l’arthrose du chat :

Le cassis

Ce sont principalement les feuilles de cassis qui sont utilisées. Elles sont riches en flavonoïdes et en tanins condensés (proanthocyanidols) qui ont une action anti-inflammatoire. De ce fait, cette plante permet d’atténuer l’inflammation et des douleurs articulaires.

Le curcuma

Le curcuma ne se contente pas de mettre son action anti-inflammatoire au service du chat endolori par l’arthrose. Elle l’apaise également sur le plan digestif, ce qui est loin d’être négligeable, sachant que les traitements anti-inflammatoires affectent souvent la digestion du chat.

A lire aussi : La phytothérapie pour combattre les parasites chez le chat

L’harpagophytum

Les racines de l’harpagophytum renferment notamment des harpagosides de l’harpagoquinone et de l’acide cinnamique. Ces principes actifs contribuent à atténuer la réaction inflammatoire, en même temps qu’ils agissent sur la douleur (effet analgésique).

L’ortie

En phytothérapie de l’arthrose chez le chat, les feuilles de l’ortie sont employées pour leur richesse en minéraux, mais aussi en d’autres principes actifs à l’effet anti-inflammatoire : acide chlorogénique, acide caféique, sitostérol et flavonoïdes.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !