Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La peur du vétérinaire chez le chat

Votre chat a besoin d’être suivi régulièrement par un vétérinaire. A ce titre, il est recommandé de rendre visite à un professionnel de santé au moins une fois par an. Malheureusement, certains félins ont une peur bleue de ces vétérinaires et sont pris d’une incroyable anxiété en s’approchant de ces lieux guère accueillants au premier abord. Comment détecter cette phobie ? Quelles sont les caractéristiques et comment la soigner ? Nous voyons cela ci-dessous.

Quand aller voir le vétérinaire pour votre chat ?

La visite chez un vétérinaire doit être effectuée de manière régulière, sans symptôme apparent ou maladie suspectée. Il s’agit d’avoir un contrôle annuel, au moins, dans l’optique de faire un rappel des vaccins essentiels, mais également de procéder à un bilan de santé de votre chat. Cela évite, parfois, le développement de pathologies prises en amont et donc soignées rapidement.

Bien évidemment, il existe de nombreux cas où il est urgent de consulter un vétérinaire. Quand la santé de votre félin en dépend ou quand des symptômes laissant envisager de multiples maladies sont constatés.

Pourquoi votre chat a peur ?

Votre chat n’est pas « vacciné » contre la peur, contre les phobies. A l’instar de l’être humain, lui aussi peut ressentir ces émotions, être atteint d’une paralysie inhabituelle, d’une anxiété assez importante, au point de ne plus pouvoir bouger, ou de vouloir se cacher à tout prix selon certaines situations.

La peur de manifeste par des miaulements inhabituels, par des postures qui ne sont pas celles de votre chat, par la position des oreilles, des moustaches, qui suggèrent un fort sentiment de stress, un inconfort. Certains chats n’apprécient pas l’aspirateur lorsque vous le passez, d’autres sont paniqués à l’idée de se rendre chez le vétérinaire. A ce titre, le transport joue également un rôle, car de nombreux félins ont également peur de la voiture ou des voyages. Cela correspond bien à la psychologie de ces animaux qui n’apprécient guère, d’un point de vue général, le changement.

Comment réagissent-ils ? Il n’y a aucune vérité vraie. Certains chats bondissent, attaquent, d’autres sont en position défensive, fuient et se réfugie dans un lieu sécurisant pour eux.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La peur du vétérinaire

Cela intervient souvent si votre chat a eu une première expérience traumatisante avec un vétérinaire. Il peut également avoir vu des congénères dans de mauvaises postures dans la salle d’attente. Des hypothèses suggèrent que les odeurs si spécifiques aux cliniques vétérinaires (et au monde hospitalier) ne plaisent pas toujours aux narines de ces animaux. Enfin, il y a également le fait que des chats sont comme des éponges et ressentent vos propres émotions.

Si vous êtes stressé, angoissé à l’idée qu’un vétérinaire opère votre félin, il le ressentira et sera dans le même état que vous.

Comment y remédier ?

Il n’y a pas de recette miracle. Une bonne socialisation est la base de tout. Elle permet à votre chat de rentrer plus facilement en contact avec les autres, que ce soit des congénères ou des êtres humains. Votre félin aura donc plus de facilité à accepter la manipulation d’un vétérinaire. D’ailleurs, si votre chat a l’habitude d’être manipulé dès son plus jeune âge, ce procédé passera mieux.

Aller très tôt chez un professionnel de santé favorise également la bonne relation future entre l’un et l’autre. Mieux, une bonne première manipulation permet à votre chat d’être mis en confiance et l’assurance qu’il n’aura pas peur à l’avenir.

Évitez de stresser à la place de votre animal. Il le ressentira. Évitez également de l’installer à la dernière minute dans sa cage de transport. Il doit avoir le temps de prendre ses aises et de savoir qu’il part en balade.

A lire aussi : "La peur des autres chats"

En résumé

Votre chat peut avoir de nombreuses peurs tout au long de sa vie. L’une d’elles peut concerner son vétérinaire. Cela peut résulter d’une expérience passée traumatisante, ou simplement d’un manque de socialisation. Il y a un remède pour chaque cause. L’objectif étant de l’identifier. En cas de phobie, votre chat pourrait avoir plusieurs réactions : l’attaque, la fuite ou bien simplement être tétanisé et ne plus pouvoir bouger.

A propos de l'auteur :

0 partage

1 commentaire