La phytothérapie pour entretenir les reins et la vessie du chat

La phytothérapie a son mot à dire lorsqu’il s’agit de soigner le chat atteint de problèmes touchant les reins ou la vessie.

Illustration : "La phytothérapie pour entretenir les reins et la vessie du chat"

Comme pour de multiples autres types de troubles chez le chat, la phytothérapie peut être d’une aide extrêmement précieuse lorsque ce dernier souffre sur le plan rénal et urinaire. Revenons, tout d’abord, sur ces affections, puis voyons ce que les plantes ont à offrir à nos amis félins dans ce domaine.

Les troubles urinaires et rénaux chez le chat

Les problèmes de reins et de vessie se manifestent sous différentes formes. Les maladies rénales et celles urinaires sont souvent liées et leur prise en charge peut être globale. La phytothérapie permet d’améliorer le bien-être du chat concerné par ces troubles. Ses solutions peuvent compléter les traitements allopathiques prescrits par le vétérinaire et contribuer à atténuer les symptômes.

L’insuffisance rénale aigüe

Lorsque les reins du chat ne peuvent plus remplir correctement leur rôle, qui consiste notamment à filtrer les déchets et toxines, on parle d’insuffisance rénale. Elle est dite aigüe lorsqu’elle n’est pas liée à la vieillesse du chat et peut survenir à n’importe quel stade de sa vie. L’insuffisance rénale aigüe peut être causée par une déshydratation grave, un problème cardiaque, une affection urinaire ou encore certains médicaments.

L’insuffisance rénale chronique

L’insuffisance rénale chronique est favorisée par le vieillissement et est progressive. Elle s’aggrave à mesure que le chat prend de l’âge. Les félins de 10 ans et plus sont les plus exposés à cette maladie, caractérisée par l’accumulation d’urée dans le sang et son élimination insuffisante. Généralement, les traitements prescrits sont basés sur des inhibiteurs de l'enzyme de conversion et des soins limitant les symptômes (vomissements, diarrhées, hypertension artérielle…).

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les problèmes urinaires

Cystite idiopathique ou d’origine bactérienne, calculs dans la vessie et infections font partie des troubles urinaires les plus fréquents chez le chat et la chatte. Ces affections sont étroitement liées aux problèmes rénaux. L’animal souffre alors d’incontinence ou, à l’inverse, de mictions rares et / ou difficiles, douloureuses. Dans certains cas, on peut constater la présence de sang dans l’urine. Le chat doit être vu par le vétérinaire dans les plus brefs délais. Ces manifestations peuvent s’accompagner de perte d’appétit, de nervosité, d’irritabilité ou d’abattement.

La phytothérapie rénale et urinaire du chat en bonne santé

Les solutions à base de plantes concourent à soulager bon nombre de ces symptômes, mais elles servent aussi à les prévenir. Elles soutiennent le travail des reins et de l’appareil urinaire du chat, et le font d’autant plus efficacement lorsqu’on y associe une alimentation de qualité et une bonne hydratation.

Les plantes au secours des reins et de la vessie du chat

Drainantes, diurétiques (augmentation de la sécrétion urinaire), favorisant l’élimination des toxines… Ce sont là les principales propriétés recherchées en phytothérapie pour l’entretien des reins et de la vessie du chat. Voici quelques plantes souveraines dans ce domaine :

A lire aussi : La phytothérapie pour combattre les parasites chez le chat

  • L’orthosiphon : il diminue l’urée et favorise l’élimination d’eau, tout en ayant un effet antioxydant et hypotensif.
  • Desmodium (Desmodium adscenden) : cette plante contribue à la protection rénale, surtout lorsqu’elle est associée à l’orthosiphon.
  • Le cassis : diurétique, le cassis est également antioxydant et anti-inflammatoire. Il agit donc sur plusieurs fronts pour aider le chat souffrant de troubles rénaux.
  • Le pissenlit (Taraxacum officinale) : riche en potassium, il possède une action diurétique, mais aussi laxative. Il favorise la production d’urine et concourt à réduire l’hypertension artérielle.
  • Le frêne (Fraxinus Excelsior) : ce sont généralement les bourgeons de cette plantes qui sont employées en phytothérapie, notamment sous forme de macérats glycérinés, d’EPS (extrait de plante standardisé) et d’infusions. Le frêne vient en aide au chat sujet aux troubles rénaux et à la rétention d’eau grâce à ses propriétés diurétiques et dépuratives.
  • La canneberge : antibactérienne et riche en antioxydants, elle aide à combattre les cystites et infections urinaires chez le chat. La canneberge est employée sous forme de gélules, de jus et de poudre.
  • Les airelles : elles contribuent à prévenir et à atténuer les cystites, les calculs de la vessie et les fibromes.

19 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 22/12/22

    Ma chatte a des nausées suite à son insuffisance rénale. J'ai cherché partout, depuis des mois, je n'ai rien trouvé qui pourrait la soulager. Elle me réveille plusieurs fois la nuit pour lécher le sol du balcon, seul chose apparemment qui la soulage un peu. Du coup, je suis fatiguée et j'ai moins d'énergie pour m'occuper d'elle comme je le souhaiterais. Elle en est maintenant au dernier stade et celles-ci s'aggravent, je ne sais plus quoi faire ?

      Répondre (4)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 30/12/22

    Vous avez essayé de la donner de l'IPAKITINE ?

      Répondre   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 02/01/23

    Prenez rendez-vous chez votre vétérinaire au plus vite.

      Répondre   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 05/04/23

    Donnez lui ts les matins 1comp de LITHAMINE (écrasé dans sa pâtée)
    Puis faites préparer chez votre pharmacien une Trituration poudre orale pot 30gr ou 60gr
    Avec
    Ammonium carbonicum' 8dh
    Serum d'anguille 8dh
    RENINE 8dh
    Hépatine 8 DH
    1cuil dose ts les jours
    Allez sur le blog Arnaud véto

      Répondre   Signaler

    ↓ Afficher 1 réponse de plus

  • Invité

    Invité a écrit : 26/01/23

    utilisez de la gemmothérapie, macérat de cassis, une goute par jour dans sa gamelle, ca la soulagera, production de cortisol, anti inflammatoire. Elle à mal et c'est sa manière d'extérioriser.. Bon courage à vous et à elle..

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 07/03/23

    Mon chat à une IRC stade 4 j'aimerais l'aider avec de l'orthosiphon et du desmodium mais quel dosage donner

      Répondre (4)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 03/04/23

    Mélange orthosiphon/desmodium/gingko ... 15 mg de chaque (trio une fois par jour)

      Répondre   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 05/04/23

    Allez sur le blog Arnaud véto
    Pour les vomissements donnez lui les granulés Boiron homéopathie de
    NUX VOMICA COMPOSE
    3 gr par jour
    Des comprimés de LITHAMINE
    1 Comp tous les matins écrasé dans la pâtée
    Et pour traiter son insuffisance rénale donnez lui
    du BENAZEPRIL 0,5
    Et faites préparer à votre pharmacien une Trituration poudre orale avec
    SERUM D'ANGUILLE 8DH
    RENINE 8DH
    AMMONIUM CARBONICUM'8DH
    1cuill dose ts les jours dans la pâtée
    Privilégiez une alimentation mixte et éviter trop de croquettes
    Optez pour des croquettes de bonne qualité comme ORIJEN
    allez également sur le site
    LES CHATS FONT LA LOI

      Répondre   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 16/12/23

    Bonjour, est il encore vivant votre chat ?

      Répondre   Signaler

    ↓ Afficher 1 réponse de plus

  • Invité

    Invité a écrit : 03/04/23

    Je traite actuellement le mien (association orthosiphon-desmodium-ginkgo) arkogelules pour humain à diviser ! 15mg de chaque 1x/jour (donné ensemble) soit 1 gélule de gingko :12 =15 mg ... 1 gélule de desmodium : 16 = 15 mg ... 1 gélule d’orthosiphon : 20 = 15 mg (faire un petit tas de chaque gélule sur un papier blanc, aplatir avec la lame d’un couteau de façon égale et diviser à l’oeil ... exemple desmodium à diviser en 16 je fais un carré de poudre que je divise en 4 et chaque partie de nouveau en 4 ! (Livre phytothérapie animaux Pierre May) bonne chance

      Répondre (1)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 10/01/24

    Eviter les gélules de pharmacie. Je vous conseille également d'utiliser le plus possible le traitement par ampoules car ces dernières sont mieux assimilées par l'organisme.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 05/04/23

    Donnez des comp de LITHAMINE
    1 COMP TOUS LES JOURS ÉCRASÉ DANS LA PATEE OU DANS LES Croquettes
    DONNEZ
    RENINE 8DH
    SERUM D'ANGUILLE 8DH
    AMMONIUM CARBONICUM' 8DH
    HÉPATINE 8DH
    TRITURATION POUDRE ORALE A FAIRE PREPARER EN PHARMACIE
    1 Cuillère dose tous les jours dans la pâtée ou dans quelques croquettes
    Privilégiez la pâtée Feringa sur Zooplus
    Et les croquettes de bonne qualité
    Surtout une alimentation mixte
    Allez sur le blog Arnaud véto

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 05/04/23

    Donnez des comp de LITHAMINE CHATS
    1comp ts les matins écrasé dans la pâtée
    Et traiter avec
    RENINE 8DH
    SERUM D'ANGUILLE 8DH
    AMMONIUM CARBONICUM' 8DH
    HEPATINE 8DH
    APPROPRIÉ A CETTE PATHOLOGIE
    L'INSUFFISANCE RÉNALE

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 28/04/23

    bonjour quelle dose ,rénine sérum d'anguille ammonium carbonicum,je ne comprend pas trituration

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 05/01/24

    Bonjour, je suis très tentée par un traitement aux huiles essentielles pour mon chat souffrant d'IRC (en complément d'une alimentation adaptée) et je vois la liste qui est proposée sur ce site, mais quel est leur mode d'administration et la posologie ? Je ne vois aucune info là-dessus alors que ça me parait pourtant très important.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 14/01/24

    Je ne crois pas que ce soit des huiles essentielles c'est plutot des plantes à prendre sous forme de poudre, ou d'eps, ou de gemmotherapie sans alcool ! les huiles essentielles sont toxiques pour les chats !
    Quel problème voulez vous traiter naturellement ? ( Faire baisser urée, aider a uriner, traiter une cystite ...? )

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 16/02/24

    Bonjour à tous,
    Mon chat est âgé de 14 ans et souffre d'une insuffisance rénale aiguë. Il ne mangeait plus et sentent très mauvais de la bouche signe que l'urée était très élevé. Il a était perfusé deux fois à pendant 3 jours à 15jours d'intervalles. Après perfusion il y a une très bonne amélioration de son état avec une ré-alimentation... Le vétérinaire refus de le perfuser tous les 15 jours il me dit que c'est trop rapproché.Une fois par mois serait plus acceptable.
    Aujourd'hui Ça fait quinze jours qu'il a eu sa deuxièmes perfusion et son état commencent à décliner. l'odeur devient à nouveau très forte dans sa bouche et l'appétit est en baisse signe que les reins vont mal à nouveau. Avez-vous une solution de traitement pour qu'il puisse tenir un mois entre chaque perfusion.
    Merci d'avance

      Répondre   Signaler


  • Image de profil