La phytothérapie pour traiter les problèmes dentaires du chat

Illustration : "La phytothérapie pour traiter les problèmes dentaires du chat"

En prévention comme à titre curatif, la phytothérapie permet de soulager une variété de maux affectant les dents du chat. Certaines plantes possèdent, en effet, des propriétés bien spécifiques que l’on peut exploiter dans la santé buccodentaire de nos amis félins. L’aloé vera, la mélisse ou encore le cassis en font partie.

Un chat dont les dents – et plus globalement la cavité buccale – sont en bonne santé est un animal heureux et serein. A l’inverse, si sa dentition n’est pas entretenue, le félin peut souffrir au quotidien, non seulement sur le plan dentaire (douleurs, gingivite…), mais aussi à d’autres niveaux : alimentaire, cardiaque… Les soins à apporter régulièrement aux dents du chat sont d’une importance capitale pour son bien-être et sa santé générale. La phytothérapie peut apporter une aide inestimable dans ce domaine, conjointement à une hygiène scrupuleuse et au suivi vétérinaire. Voyons de quelle manière les plantes peuvent intervenir dans le traitement des problèmes dentaires du chat.

Les problèmes dentaires chez le chat

Avec le temps et à mesure que le chat s’alimente, des bactéries s’accumulent et le tartre se forme sur les dents du chat. En se minéralisant, ce dernier se transforme en plaque dentaire. La structure de la dent est alors progressivement attaquée. Ses racines et les gencives s’affaiblissent. Si l’animal n’est pas soigné, l’inflammation de la gencive s’aggrave et le fait souffrir. Il ne peut alors plus se nourrir normalement.

C’est de cette manière qu’apparaissent les maladies parodontales, qui peuvent continuer d’évoluer jusqu’à toucher d’autres organes et fonctions, notamment le cœur et le foie. Surviennent alors déchaussements, mauvaise haleine, perte d’appétit et donc carences, hypersalivation

Le chat peut également présenter une gingivite-stomatite, une inflammation affectant l’ensemble de la cavité buccale. Cette maladie est souvent favorisée par une baisse de l’immunité, elle-même associée au FIV, à l’herpèsvirus ou encore la calcivirose.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Prendre soin de la dentition du chat par la phytothérapie

Ce sont autant de souffrances que l’on peut aisément éviter à son chat en prenant régulièrement soin de sa dentition. Cela passe évidemment par l’hygiène dentaire, assurée au moyen d’une brosse à dents souple et d’une pâte à détartrer. Brossage qui est à effectuer une à 2 fois par semaine.

Lorsque le chat a besoin d’un détartrage, celui-ci est réalisé par le vétérinaire, et si une dent est trop affectée, le spécialiste procède à son extraction. Anti-inflammatoires et antibiotiques sont également administrés en cas d’affection plus grave.

En complètement à ces mesures préventives et curatives, il est possible d’avoir recours aux solutions qu’offre la phytothérapie.

Plus d’une plante possède, en effet, des vertus extrêmement utiles pour soulager le chat des maux qui peuvent l’atteindre au niveau buccodentaire. Les effets recherchés sont anti-inflammatoire, antidouleur, antibactérien ou encore immunostimulant.

Les plantes utilisées pour soulager les troubles buccodentaires du chat

Voici quelques exemples de plantes employées en phytothérapie contre les problèmes dentaires du chat :

A lire aussi : La phytothérapie pour traiter l'arthrose du chat

  • La griffe de chat ou Liane du Pérou (Uncaria Tomentosa) : par sa composition naturelle, la griffe du chat est une plante qui agit favorablement sur l’immunité du chat, notamment lorsqu’il souffre de troubles dentaires. On peut la trouver sous forme de gélules à mélanger au repas de l’animal.
  • L’aloé vera : grâce à son effet anti-inflammatoire et immunostimulant, le gel d’aloé vera peut être utilisé pour soulager le chat souffrant d’ulcères buccaux.
  • Le cassis (Ribes nigrum) : anti-inflammatoire puissant et immuno-mudulateur, le cassis est employé en gemmothérapie contre les problèmes dentaires chez le félin. Il agit aussi sur la douleur (analgésique).
  • La mélisse : tout comme l’aloé vera, la mélisse est utile en cas d’ulcère buccal chez le chat. Elle possède une action bactéricide et aide à réguler l’humeur de l’animal, qui est inévitablement impactée par les douleurs dentaires.
  • La réglisse : on utilise sa racine pour ses multiples propriétés, dont celles anti-inflammatoire, antibactérienne et immuno-modulatrice.
  • Le clou de girofle (huile essentielle) : possède des vertus antibactérienne, antalgique et anesthésiante. De quoi apporter un réel soulagement au chat endolori.
  • La menthe des champs (huile essentielle) : tout comme l’huile essentielle de clou de girofle, celle de la menthe des champs atténue les douleurs dentaires chez le chat.

Rappel : les huiles essentielles sont caractérisées par une forte concentration et ne peuvent être utilisées sur le chat telles quelles. Elles doivent être fortement diluées dans une huile végétale.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !