Les allergies du chat

Illustration : "Les allergies du chat"

Le chat, comme le chien et les humains, peut être sujet à des allergies diverses et variées. De nombreuses causes peuvent être possibles. Avant de traiter leur conséquence sur la santé de votre félin, il s’agit de les identifier pour les combattre, les prévenir et les guérir le mieux possible. Nous vous aidons à comprendre les allergies qui peuvent toucher votre chat tout au long de sa vie.

L’allergie peut survenir à n’importe quel moment. Elle peut être la conséquence de plusieurs causes, comme l’alimentation, les puces ou encore l’environnement. L’allergie doit être diagnostiquée le plus tôt possible pour éviter toute complication chez votre félin. Un chat qui éternue plus que de raison, qui se gratte à outrance à se faire saigner, ce n’est pas anodin. Cela cache forcément une pathologie à découvrir d’urgence pour en limiter sa propagation.

Qu’est-ce qu’une allergie ?

Selon le Larousse, une allergie est une « réaction anormale et spécifique de l'organisme au contact d'une substance étrangère (allergène) qui n'entraîne pas de trouble chez la plupart des sujets ». En d’autres termes, il s’agit d’une hypersensibilité de l’organisme à des substances souvent inoffensives présentes dans l’environnement. C’est un dérèglement du système immunitaire. Ce dernier se trouve démuni face à certains allergènes.

Chez les humains, comme chez les chats, le sujet va être sensibilisé à l’allergène en question. Puis, dans un second temps, des symptômes apparaîtront.

Quels sont les symptômes ?

Ils sont classiques, mais révèlent quasiment à coup sûr la présence d’une allergie chez votre félin. Ce dernier aura des démangeaisons, un symptôme que l’on peut facilement confondre avec la présence de puces ou de la gale. Votre chat se gratte systématiquement ou se lèche. Vous remarquerez des lésions cutanées consécutives à ce grattage intempestif.

Il se peut également que votre chat ait des diarrhées ou des vomissements, notamment si la cause est alimentaire. Dans tous les cas, il convient d’amener votre animal chez le vétérinaire, qui déterminera les causes de ces symptômes.

Quels sont les types d’allergie qui touchent le chat ?

Il existe plusieurs causes qui peuvent engendrer une réaction allergique chez votre chat.

  • L’allergie alimentaire

On la retrouve chez votre chat, peu importe son âge. Il peut s’agir d’un aliment en particulier ou plus souvent un composant alimentaire qui ne passe pas. Cela arrive essentiellement lorsque vous donnez une nourriture bas de gamme à votre chat. On la retrouve aussi dans des aliments comme les œufs, le poisson, la viande, les céréales, dans les colorants ou les émulsifiants.

Pour éradiquer cette allergie, vous devrez, à l’aide de votre vétérinaire, identifier le constituant responsable. Dans ce cas, vous mettrez en place un régime d’éviction où vous alimenterez, dans un premier temps, votre chat avec un aliment qu’il n’a jamais mangé. Puis, vous réintroduirez progressivement ses aliments quotidiens. Au fur et à mesure, vous découvrirez celui qui est responsable des réactions.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Attention, il n’existe aucune désensibilisation pour le chat, pas comme chez l’humain. Un chat allergique à un aliment le restera toute sa vie. Vous devez donc suivre scrupuleusement ce régime pour ne pas qu'il subisse, de nouveau, des réactions désagréables. Par ailleurs, l’allergie alimentaire se traduit généralement par du grattage intempestif, des démangeaisons et du prurit.

  • L’allergie liée aux puces

Il s'agit, plus concrètement, d'une allergie liée aux piqûres de puces. On l’appelle DAPP (dermatite par allergie aux piqûres de puces) ou DHPP (dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces). Comme pour l’allergie alimentaire, celle-ci occasionne des démangeaisons sur l’ensemble du corps de votre chat, ainsi que du prurit.

Une réaction rapide est importante pour éviter que des lésions trop marquées n’apparaissent sur son corps. Des boutons se forment au niveau de son arrière-train. Vous devrez, dans ce cas, le traiter contre les puces et contre les parasites externes au moyen d’antiparasitaires. Votre vétérinaire saura mettre en place un programme adapté à votre chat.

  • L’atopie féline

L’atopie féline, ou dermatite atopique féline, est une allergie génétique. Elle se traduit par l’apparition de boutons, de croûtes, de prurit et d’irritations. Surtout, son diagnostic n’est pas simple puisque tous les symptômes correspondent à des allergies alimentaires et allergies liées aux puces. Il convient donc d’écarter ces 2 pistes prioritaires avant de parler d’atopie féline.

La cause n’est pas clairement identifiée. L’atopie féline peut être liée à différents facteurs, comme le stress, l’environnement, le pollen voire l’alimentation.

  • L’allergie de contact

C’est beaucoup plus rare. Parfois, l’allergie de votre chat provient d’un simple contact avec une substance comme du caoutchouc, du latex ou encore du ciment. Il peut être allergique à un collier en nickel s’il en porte un, même si cela se remarque davantage chez le chien.

Votre chat peut faire, dans de très rares cas, une réaction allergique à sa gamelle de nourriture, lorsqu’il entre en contact avec pour manger.

Que faire en cas d’allergie ?

Il convient tout d’abord de diagnostiquer précisément le type d’allergie. Pour cela, le vétérinaire possède de nombreux outils. Il peut, comme dans le cas d’une suspicion de gale ou de teigne, procéder à un examen microscopique des poils de votre chat. Il procèdera aussi à un raclage de la peau de votre félin pour rechercher d’éventuels parasites.

Il doit en priorité éliminer toutes les causes possibles, autres que l’allergie. Cependant, seul un régime d’éviction peut permettre de connaître avec certitude le type de réaction s’il s’agit d’une allergie alimentaire.

A lire aussi : L'arthrose chez le chat

Le traitement dépendra donc de la cause de l’allergie. Vous pouvez, par exemple, être amené à désinfecter entièrement son environnement, de lui donner un régime alimentaire en évitant soigneusement la substance allergène, ou encore donner davantage d’acides gras à votre animal. Parfois, l’allergie est si violente qu’un traitement antibiotique doit être appliqué pour soigner des ulcères, voire même de la cortisone.

En résumé

Votre chat peut être soumis à de nombreuses allergies au cours de sa vie. L’alimentation comme certains parasites peuvent en être la cause, à moins que cela ne soit l’environnement ou le stress. Dans tous les cas, vous devrez identifier les causes avec l’aide de votre vétérinaire, puis procéder étape par étape pour l’éradiquer, ou la limiter.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !