5 astuces pour combattre les poux chez le chat

Illustration : "5 astuces pour combattre les poux chez le chat"

Si votre chat se gratte fréquemment, il est probable que des puces soient à l’origine de ce comportement. Mais rassurez-vous, il est assez simple d’en débarrasser votre compagnon, et ainsi lui permettre d’être plus tranquille.

Les poux font partie des parasites externes que votre chat est susceptible d’attraper, au même titre que les puces et les tiques. Il s’agit de tout petits insectes appartenant à l’espèce Felicola subrostratus, mesurant 1 à 1,5 mm, et se nourrissant du sang ou des squames de son hôte. Outre les poux adultes, il est nécessaire de combattre aussi leurs lentes. Ces dernières sont d’autant plus difficiles à déloger qu’ils sont fixées au poil au moyen d’une sorte de colle, et que la femelle peut pondre jusqu’à 60 œufs.

Lorsqu’ils logent sur le pelage du chat, les poux provoquent divers désagréments, voire des problèmes de santé en cas d’infestation importante. Tout d’abord, les poux sont extrêmement désagréables pour le chat, au point parfois de le rendre irritable, voire agressif. Les démangeaisons et irritations que ces parasites produisent peuvent être difficiles à gérer. Les poux peuvent également favoriser l’apparition de papules, ou boutons.

En amenant le chat à se gratter, les poux entraînent aussi des pertes de poils, voire des surinfections.

Sans oublier qu’un chat portant des puces peut facilement les transmettre à ses congénères, et ce, soit par contact direct avec ces derniers, soit par le biais d’objets et d’affaires communs : couchages, litière

Lutter contre ces minuscules insectes qui embêtent le chat est donc indispensable. Comment procéder ? Quels produits est-il possible d’utiliser ? Voici 5astuces pour combattre les poux chez votre ami félin.

1. Laver les accessoires et nettoyer l’environnement du chat

Les poux se transmettent facilement d’un chat à un autre, notamment par le biais des accessoires avec lesquels ils entrent en contact. Votre chat peut ainsi contaminer des congénères, de la même manière que d’autres félins peuvent transmettre des poux au vôtre alors qu’il n’en portait pas. L’une des principales mesures de prévention contre les poux consiste donc à faire en sorte que tous les objets qui constituent l’environnement de votre chat en soient débarrassés, à commencer par ceux en matière textile.

Concrètement, il s’agit de nettoyer régulièrement le ou les paniers de votre chats ou de vos félins si vous en avez plusieurs, tout comme les litières, les jouets en tissu, etc. Vous pouvez également appliquer sur ces accessoires un traitement antiparasitaire sous forme de spray. Ne prenez pas n’importe quel produit ; demandez conseil à votre vétérinaire. Il vous orientera vers une solution adaptée au chat, car certaines substances peuvent être toxiques pour lui.

2. Appliquer un traitement anti-poux

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Il existe divers traitements anti-poux dans le commerce. Ces produits sont disponibles en animalerie, dans les pharmacies ou encore directement chez le vétérinaire. C’est d’ailleurs à ce dernier qu’il faut s’adresser avant de choisir tout type d’antiparasitaire. Il serait très dangereux pour le chat d’utiliser un produit non adapté aux spécificités de l’animal. Par exemple, employer un traitement anti-poux destiné aux enfants est totalement interdit, car sa formule contient des substances toxiques pour le chat.

Les traitements anti-poux pour chat sont proposés sous forme de spray, à vaporiser directement sur le pelage de l’animal, ou de pipette. Quel que soit le produit prescrit par le vétérinaire, il doit être appliqué sur tous les chats de la famille s’ils sont plusieurs, afin de prévenir les transmissions et stopper efficacement l’infestation.

3. Baigner le chat et le peigner avec un peigne spécial

En matière de lutte contre les poux, et de tout autre parasite externe d’ailleurs, le bain médicamenteux est indispensable. Il consiste tout simplement à laver son chat en utilisant un produit anti-poux adapté. Il est important de respecter scrupuleusement les précautions d’emploi, tant en ce qui concerne le mode d’application du produit que le dosage et les fréquences.

En plus du bain avec traitement anti-poux, il est également conseillé de peigner méticuleusement le chat en utilisant un peigne à poux. Cet accessoire est également disponible en animalerie ou en vente en ligne. Peigner votre chat vous permettra de venir à bout des lentes par une action mécanique, puisqu’elles sont plus compliquées à éliminer que les poux adultes.

4. Les huiles essentielles en prévention contre les poux

Vous pouvez aussi avoir recours à des solutions naturelles pour lutter contre les poux qui élisent domicile sur le pelage de votre chat. Sachez néanmoins que, si elles représentent une très bonne alternative aux substances de synthèse, elles demandent davantage de temps avant d’être efficaces et, généralement, elles n’agissent qu’à titre préventif.

Certaines huiles essentielles sont tout indiquées pour prévenir les infestations de poux chez le chat. Elles sont à diluer dans l’eau en raison de leur forte concentration. Le mélange d’aromathérapie suivant est un bon antiparasitaire préventif, empêchant les poux, mais aussi les tiques et les puces, de s’accrocher à votre chat : 5 gouttes d’huile essentielle de tea tree (arbre à thé), de camomille, de bois de rose et de thym.

Il est possible de vaporiser ce mélange dilué directement sur le poil de votre chat. Vous pouvez également l’ajouter à son shampoing, ou encore y tremper un gant pour frictionner son poil.

5. Un répulsif à base de vinaigre de cidre ou de citron

A lire aussi : 6 raisons possibles expliquant la perte de poils du chat

Le vinaigre de cidre peut constituer un excellent répulsif naturel contre les poux du chat. Là encore, l’action est préventive et non pas curative. Si l’infestation est déjà installée, cette solution n’aura aucun effet. Elle présente néanmoins l’avantage d’être sans danger pour la santé du chat, notamment s’il venait à se lécher.

Pour ce faire, diluez une dose de vinaigre de cidre dans 2 doses d’eau. Versez le mélange dans un flacon spray propre, puis vaporisez sur le pelage de votre chat. Renouvelez l’application tous les 3 jours. N’employez jamais sur votre chat le vinaigre de cidre pur, non dilué, car il risque de donner lieu à des irritations.

Sachez que votre chat risque fort de ne pas apprécier l’odeur du vinaigre malgré sa dilution. Dans ce cas, vous pouvez le remplacer par du citron, en procédant comme suit : coupez 2 citrons en rondelles et plongez-en les morceaux entiers (sans les peler) dans l’eau. Chauffez à feu doux pendant 3 heures. Laissez refroidir et versez dans le flacon spray. Appliquez directement sur les poils de votre chat.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation