Arthrose du chat : le rôle de l'alimentation

Illustration : "Arthrose du chat : le rôle de l'alimentation"

Beaucoup de propriétaires l’ignorent, mais de nombreux chats souffrent d’arthrose. La dégradation progressive du cartilage articulaire va entraîner une inflammation qui va générer de grandes douleurs pour l’animal. Pourtant, une alimentation enrichie en nutriments (oméga 3, etc.) et une absence de surpoids peuvent parfois suffire à contrer l’évolution de la maladie et les douleurs qui l’accompagnent.

Les chats ont été domestiqués tardivement et ont gardé de leurs ancêtres une grande capacité à ne pas montrer leurs faiblesses face à leurs prédateurs. Malheureusement, cette capacité les desserre aujourd’hui en tant qu’animal domestique. En effet, seuls 13 % des chats sont diagnostiqués alors que des études récentes ont montré que 90 % des chats de plus de 12 ans souffraient d'arthrose.

Il est donc important de s’en préoccuper. On sait désormais que des méthodes simples relevant de la simple hygiène de vie permettent de soulager l’animal dans son quotidien et d’améliorer son espérance de vie.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est une maladie dégénérative qui touche toutes les articulations. Suite à une usure naturelle, un traumatisme (ex : une fracture) ou une malformation (ex : une dysplasie), le cartilage qui entoure l’articulation va s’abîmer et gêner l’animal dans ses mouvements.

Comment se manifeste l’arthrose ?

La destruction du cartilage entraîne une inflammation qui va être responsable des douleurs arthrosiques. Le chien ou le chat va commencer à limiter ses déplacements et perdre du muscle.

C’est malheureusement le début d’un cercle vicieux, car le cartilage est nourri grâce au mouvement de l’articulation, or à cause des douleurs, l’animal bouge de moins en moins et l’articulation se dégrade.

Comment fait-on le diagnostic de l’arthrose ?

Pour détecter l’arthrose, le vétérinaire va faire un examen clinique. Il va interroger le propriétaire et observer comment se déplace le chat, puis mobiliser ses articulations.

Les signes d’arthrose chez un chat sont :

  • La présence d’une boiterie ;
  • Une hésitation à sauter (vers le haut ou vers le bas) ;
  • Une difficulté à attraper des objets en mouvement.

Pour confirmer ce diagnostic, un examen radiographique peut être réalisé. Il faut savoir que les signes d’arthrose sont généralement présents avant même l’apparition d’une quelconque douleur.

Néanmoins, la gravité observée sur la radiographie ne correspond pas toujours au niveau de douleur ressenti par l’animal. En effet, certains chats peuvent avoir une arthrose très avancée sur la radiographie et ne montrer aucune gêne dans leurs mouvements, alors que d’autres n’auront qu’une arthrose débutante et présenteront de très grandes douleurs au quotidien.

Pourquoi l’alimentation intervient-elle dans l’arthrose ?

Dans l’alimentation c’est surtout le poids qui va jouer un rôle fondamental. Plus votre animal de compagnie sera lourd, plus il sera difficile pour lui de se déplacer. Ses articulations, abîmées par l’arthrose, vont éprouver de grandes difficultés à soutenir un poids trop important.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Ce que beaucoup de gens ignorent aussi, c’est que le surpoids ou l’obésité impliquent la présence de tissus graisseux qui ont la particularité d’être « pro inflammatoires ». Cela signifie que ces tissus entretiennent l’inflammation, or c’est l’inflammation, elle-même, qui est responsable de la douleur.

Un poids trop important et une inflammation régulière (par crises) des articulations vont donc entraîner de grandes douleurs au quotidien pour le chat. Il se déplace moins, dort de plus en plus, voire déprime.

Malheureusement, quand le chat est âgé, nombreux sont les propriétaires qui pensent, à tort, que le manque d’entrain de l’animal est logiquement dû à la vieillesse. Certains pensent même que l’animal est en fin de vie et ont recours à l’euthanasie. En réalité, le chat pourrait être soulagé par des méthodes naturelles (phytothérapie, ostéopathie, etc.), médicamenteuses ou simplement en changeant son hygiène de vie.

Comment l’alimentation permet-elle de soulager les douleurs arthrosiques ?

L’arthrose est une maladie dégénérative, une fois que le cartilage est abîmé, il n’y a pas de retour en arrière. Cependant, il est possible, grâce à l’alimentation, de limiter la progression de la maladie et donc de soulager votre animal.

Le premier volet de l’alimentation consiste à faire perdre du poids à l’animal.
C’est en donnant une quantité de nourriture adaptée au poids de forme (poids idéal du chat) qu’il va pouvoir maigrir. Cette perte de poids va permettre de soulager ses articulations et peut, dans certains cas, suffire à supprimer les douleurs quotidiennes inhérentes à l’arthrose.

Avec quelques kilos (ou grammes) en moins sur la balance, certains animaux ne vont même pas nécessiter de prise en charge médicamenteuse. Ils vont naturellement arrêter de boiter, reprendre une activité quotidienne et donc retrouver leur joie de vivre.

Le deuxième volet de l’alimentation consiste à enrichir la ration quotidienne en nutriments indispensables aux articulations. Ces nutriments qui ne sont pas toujours présents dans l’alimentation habituelle, sont des métabolites répondant au nom de : chondroïtine sulfate, oméga 3, glucosamine, zinc, et bien d’autres encore. Ils jouent un rôle précieux dans le bon fonctionnement des articulations et peuvent avoir un impact significatif sur les douleurs arthrosiques.

Ils peuvent être administrés :

A lire aussi : L'arthrose chez le chat

  • Soit sous forme de compléments alimentaires. Ces comprimés peuvent être donnés en cure, plusieurs fois par an ;
  • Soit en donnant des croquettes spécialement conçues pour les problèmes articulaires.

Mais attention ! Ne tentez pas d’automédication. Il est impératif de demander l’avis d’un vétérinaire avant toute modification de l’alimentation de votre animal.

Une alimentation enrichie en nutriments, une perte de poids, ainsi qu’un exercice régulier (et adapté aux capacités physiques de l’animal) permettront à votre chat de limiter ses douleurs articulaires, voire de ne plus souffrir d’arthrose. De quoi vivre encore de longues années à vos côtés.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !