Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Combattre les poux chez le chat

Illustration : "Combattre les poux chez le chat"

Votre chat se gratte plus que la normale. Et s’il était infesté de poux ? Les puces et les tiques sont monnaie courante chez votre chat. Toutefois, les poux peuvent également proliférer et venir nuire au quotidien de votre chat et au vôtre. Comment les remarquer ? Comment s’en débarrasser ? Peut-on les prévenir ? Nos conseils et réponses.

A l’instar des chiens, votre chat peut être infesté par des puces et des tiques. D’autres parasites comme la teigne, les aoûtats et les poux peuvent venir ternir la tranquillité de votre chat. Le pou est un petit insecte très commun qui existe chez de très nombreuses espèces (homme, chien, chat, oiseaux…) et qui peut se nourrir de sang ou de squames. Certes, les infestations par les poux sont moins fréquentes que celle par les puces ou les tiques, mais elles existent ! Il convient d’être alerté sur les tracas que cela peut causer à votre chat.

Le pou du chat différent de celui de l’homme ?

Le pou du chat porte le nom de « Felicola subrostratus ». On appelle cette maladie la Phtiriose. Les poux ont la particularité d’être très spécifiques, ils sont très attachés à l’espèce qu’ils parasitent ; les poux du chat ne se transmettent donc pas à l’homme, mais uniquement entre congénères. Une transmission qui s’effectue par contact direct, de chat à chat, ou indirectement au moyen des litières, des couvertures...

Le pou du chat mesure entre 1 et 1,5 mm. Il vit exclusivement sur votre animal, lorsqu’il tombe dans l’environnement, c’est par erreur, il cherchera alors à retrouver un hôte au plus vite. Le pou se déplace essentiellement sur le dos de votre chat, mais il est également possible d’en retrouver sur sa face et autour des yeux. Le pou en lui-même s’éradique plutôt facilement (voir ci-dessous). Ce qu’il peut laisser derrière lui, en revanche, est plus problématique : les lentes.

Les lentes sont les œufs du pou. Comme chez les humains, le pou ne se contente pas d’évoluer seul à la surface du chat. Il y pond ses œufs qui, en une semaine, éclosent. Une femelle pou peut pondre jusqu’à 60 lentes. Les lentes sont facilement identifiables, elles forment de petits ovales blancs à la surface des poils. Elles y sont accrochées grâce à un cément (sorte de colle), c’est pour cette raison qu’il faudra peigner le poil pour essayer de s’en débarrasser.

Comment savoir si votre chat est infesté de poux ?

Chaque chat réagit en fonction de l’intensité de l’infestation par le pou. Les symptômes sont multiples.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • Votre chat a sa peau irritée – elle peut rougir ou laisser apparaitre des papules (boutons).
  • Votre chat se gratte constamment et fait preuve d’une nervosité inhabituelle. Il peut même se mordre si la sensation est désagréable.
  • Votre chat peut perdre des poils aux endroits infestés, particulièrement sur la région dorsale. De fait, le pelage sera plus clairsemé, on parle alors d’alopécie.
  • Le poil apparait terne et emmêlé en raison du grattage et du léchage.
  • Conséquence du grattage, votre chat peut développer des lésions de grattage : plaies, rougeurs excessives, surinfection bactérienne…

Comment votre chat attrape-t-il un pou ?

En règle générale, il est extrêmement rare qu’un chat en bonne santé, habitué à évoluer, à vivre à l’intérieur, attrape un pou au cours de sa vie. Les poux sont davantage présents chez les chats dont l’hygiène de vie est à revoir et les chats d’extérieur.

Pour autant, il suffit que votre chat joue avec un chat contaminé par des poux pour les attraper à son tour. Un simple léchage suffit. La transmission est souvent directe, car les poux ne vivent pas longtemps sans nourriture (sang, peau) d’un chat.

Comment éradiquer les poux ?

Le simple bain ne suffira pas à éliminer l’intégralité des maux de votre chat. Cela devrait permettre d’enlever la majorité des poux adultes, à condition d’accompagner son bain avec un produit anti-poux. Les lentes, en revanche, ont besoin d’être enlevées au peigne à poux.

Certains traitements antiparasitaires existent. Il est par exemple possible d’appliquer un insecticide, disponible en spray ou en pipette. Attention, n’utilisez en aucun cas un insecticide pour enfants par exemple, il pourrait s’avérer toxique pour votre chat. L’application d’antiparasitaires devra être renouvelée plusieurs fois pour enrayer l’infestation. Dans le cas où vous auriez plusieurs chats à la maison, il vous faudra traiter tout le monde !

A lire aussi : "L'hyperthyroïdie chez le chat"

Le plus efficace reste de prévenir l’infestation de poux en amont. Vous devez laver régulièrement les affaires de votre chat (litière, couverture…) et le traiter régulièrement avec un antiparasitaire adapté (demandez conseil à votre vétérinaire ou son assistant(e). Vous ne pourrez rien faire, en revanche, si votre chat croise un congénère infesté.

En résumé

Votre chat en bonne santé et dont l’hygiène de vie n’a rien de compromettant a peu de risques d’attraper un pou. A moins qu’il n’entre en contact avec un chat d’extérieur ou immunodéprimé déjà infecté. Pour vous débarrasser des poux de votre chat, vous devrez :

  • Lui faire prendre un bain avec un produit anti-poux
  • Le peigner au peigne à poux pour enlever les lentes
  • Lui mettre un insecticide adapté en spray ou en pipette

A propos de l'auteur :

1 partage

1 commentaire

Articles en relation