Cette chatte ne cesse de "sourire" depuis qu'une joggeuse lui a sauvé la vie et la vue

Après sa découverte par celle qui est devenue sa propriétaire, Snickers était encore loin d’être tirée d’affaire. Le chaton femelle errant risquait de devenir aveugle et même d’être euthanasiée, mais son humaine avait la ferme intention de la sauver.

Illustration : "Cette chatte ne cesse de

Snickers, chatte calico de 2 ans, affiche une mine réjouie en permanence. Ses marques et la forme de son visage lui confèrent, en effet, un « sourire » permanent. Une bonne humeur qui n’est pas qu’apparente, puisqu’elle mène une vie heureuse auprès de celle qui a toujours cru en elle, même lorsque ses chances de survie étaient minces. Un récit rapporté par le Mirror.

Originaire d’Owensboro dans le Kentucky, Kelly DeWeese est une sportive invétérée de 46 ans. En juin 2020, cette gérante d’un club de sport traversait une période particulièrement difficile. Elle avait perdu sa mère Edna une semaine plus tôt et était en dépression. Elle se remettait à peine au jogging, quand, en courant près d’un champ de maïs, elle avait découvert un chaton mal en point.

La jeune chatte avait environ 5 mois. Elle était malade et infestée de puces. La joggeuse l’avait emmenée chez elle pour la laver et la réconforter. Elle l’avait appelée Snickers, parce qu’elle l’avait trouvée près d’un emballage vide de la célèbre barre chocolatée aux cacahuètes et au caramel.

Le lendemain, l’animal a été vu par un vétérinaire. Snickers éternuait sans cesse, ne miaulait pas et ses yeux semblaient infectés. Elle avait reçu des traitements pendant des semaines, mais son état de santé ne semblait pas s’améliorer. On avait alors recommandé un spécialiste à Kelly DeWeese, qui avait effectué 2 heures de route pour se rendre à son cabinet de Louisville.

Des milliers de dollars dépensés pour la sauver

C’est ainsi que des polypes avaient été décelés derrière les yeux de la chatte, qui devait subir 2 interventions chirurgicales pour leur extraction. Kelly DeWeese apprenait que Snickers avait une chance sur 2 de devenir aveugle, et on lui avait même suggéré de la faire euthanasier. Ce qu’elle avait catégoriquement refusé.

2 opérations et 7000 dollars de frais vétérinaires plus tard, la jeune chatte était considérée comme sauvée. Kelly DeWees l’était aussi, en quelque sorte, puisque Snickers l’avait aidée à sortir de sa dépression.

Illustration de l'article : Cette chatte ne cesse de "sourire" depuis qu'une joggeuse lui a sauvé la vie et la vue
snickers_the_smiling_cat / Instagram

Aujourd’hui, elles sont inséparables. Chacune apporte du bonheur à l’autre sans compter. Les nombreux abonnés que compte Snickers sur Instagram en profitent, eux aussi, en découvrant régulièrement les magnifiques photos et vidéos de cette « chatte calico souriante ».

A lire aussi : Il crée un ascenseur personnalisé pour son chat, son idée originale séduit des milliers d'internautes (vidéo)

Illustration de l'article : Cette chatte ne cesse de "sourire" depuis qu'une joggeuse lui a sauvé la vie et la vue
snickers_the_smiling_cat / Instagram

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil