Adopter un chaton

Illustration : "Adopter un chaton"

Vous êtes prêts à franchir le pas et à adopter un petit chaton qui vous accompagnera pendant plusieurs années. Ce n’est pas une décision anodine à prendre sans réflexion. Une fois celle-ci certaine, vous vous poserez sans doute plusieurs questions : où trouver le bon chaton ? Comment être certain que mon mode de vie lui convienne ? Comment l’adopter ? Nos réponses.

L’adoption d’un chaton est conseillée lorsque celui-ci a 3 mois. Cela correspond environ à 12 semaines. Le temps qu’il lui faut pour être sevré. En effet, un chaton doit prendre son indépendance vis-à-vis de sa mère qui va lui apprendre comment faire. Cela évitera à votre chaton de développer une forme d'hyperattachement.

Puis, la question du type de chat à adopter vous sera imposée : un chat de race ou croisé ? Un chaton mâle ou femelle ? Une femelle est légèrement plus indépendante qu’un mâle qui, s’il est castré, se montre en général plus affectueux, facile.

Où adopter un chat ?

Un chaton peut être adopté dans plusieurs endroits différents :

  • Un refuge. Plus "économique" qu’un chat adopté chez un éleveur. De plus, la SPA a mis en place une adoption responsable, qui assure la bonne compatibilité entre le chaton et vous-même. Elle informe aussi de la vaccination et de la stérilisation du chat. Il sera identifié et aura eu un test de dépistage pour des maladies comme le FIV ou le FeVL.
  • Les particuliers. Il est important que vous puissiez vous fier à la personne qui vous vend ou donne son chaton. Assurez-vous qu’il ait bien été soigné, materné aussi par sa mère et sevré.
  • Les éleveurs. S’il respecte les règlementations en vigueur, alors vous n’avez aucune crainte sur l’adoption de votre chaton chez l'éleveur. Celui-ci est un spécialiste de la race du chat en question.
  • Les sites de petites annonces. Vous trouverez sans doute votre bonheur, mais attention aux arnaques et aux conditions de vie des animaux.
  • Le vétérinaire peut vous aider à entrer en relation avec certains vendeurs.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à abreuver de questions le futur ex-propriétaire du chaton. Vous pouvez lui demander précisément l’âge du chaton, à combien se porte sa fratrie, ses éventuels soucis de santé observés. Demandez aussi à visiter les lieux où a vécu le chaton dans ses premières semaines. Vérifiez la propreté de l’endroit, les structures pour chat mis en place.

Comment adopter un chat ?

L’adoption d’un chaton peut être gratuite, mais vous coûtera, par la suite, environ 300 € en comptant la stérilisation, les vaccins, l’identification. Elle peut également avoir un coût non négligeable en fonction de sa race, de son origine. Un éleveur sera forcément plus cher qu’un chaton provenant d’un refuge, comme la SPA. D’ailleurs, cette dernière fixe les frais d’adoption à 150 € pour faire fonctionner ses centres d’accueil.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Si vous souhaitez passer par la SPA, une pièce d’identité vous sera demandée ainsi qu’un justificatif de domicile de moins de 3 mois.

Sa santé, ses vaccins

Après 2 mois, votre chaton devient vulnérable, car il n’est plus protégé par les anticorps de sa mère. La vaccination devient prépondérante et indispensable. Vous devrez ainsi le vacciner contre plusieurs maladies potentiellement mortelles et incurables une fois attrapées.

Vaccinez votre chaton contre la Leucose, le Typhus, le Coryza et la Rage. Vous devrez, un mois plus tard, effectuer un rappel de primo-vaccination. Puis venir effectuer des rappels chaque année.

Les indispensables à acheter

Avant que votre chaton n’arrive à votre domicile, vous devrez avoir pensé à tout le matériel indispensable à sa belle vie. Ainsi, vous devrez vous munir :

L’alimentation

Une fois adopté, vous devrez procéder aux bons gestes pour que votre chat vive confortablement et s’épanouisse.

Ainsi, vous éviterez de placer les gamelles d’eau et de nourriture à côté de sa litière. Votre chaton est un as de la propreté. Il n’aimera pas manger à côté de ses excréments.

Vous recueillez un chaton tout juste sevré, ne lui donnez pas de lait. Il n’en a pas besoin. Privilégiez les croquettes aux pâtés. Choisies en fonction de son âge, elles offriront toute l’énergie alimentaire nécessaire pour votre chat. A ce titre, privilégiez un distributeur à croquettes dans lequel vous n’aurez qu’à mettre sa ration journalière (50 grammes par jour).

Vous pouvez également lui incorporer ponctuellement quelques aliments comme du filet de poulet, du poisson. En revanche, les féculents sont à proscrire.

A lire aussi : Adopter un chat adulte

Ayez conscience du budget alimentaire de votre chaton, destiné à devenir un grand chat. Adulte, un chat mange donc environ 50 grammes de croquettes par jour. Le prix au kilo peut varier du simple au triple, de 4 à 12 €. Comptez 20 kg par an pour votre chat, donc de 80 € à plus de 250 €.

La vie quotidienne

Veillez à ne pas avoir à proximité des plantes ou végétaux nocifs pour votre chaton. Une cinquantaine d’espèces sont toxiques et potentiellement mortelles.

Pour son éducation, commencez à l’appeler toujours par son nom. Récompensez-le par une caresse dès qu’il viendra vers vous. S’il brave un interdit, prononcez à haute voix un « non ».

0 partage

7 commentaires