Dans quels cas utiliser la phytothérapie pour son chien ?

Illustration : "Dans quels cas utiliser la phytothérapie pour son chien ?"

Quelles sont les principales indications en phytothérapie canine ? Les plantes ont, en effet, plus d’un service à rendre au chien. Elles contribuent sous différentes formes à améliorer la santé et le bien-être de l’animal. Voyons comment…

La phytothérapie pour chien séduit de plus en plus de propriétaires. Les cas où elle peut apporter ses bienfaits sont multiples.

Douleurs articulaires

Avec l’âge, le chien commence à perdre de sa mobilité, car ses articulations ont tendance, elles aussi, à vieillir. Arthroses et autres maux se font de plus en plus ressentir. L’animal a donc besoin d’apports de minéraux adaptés et de solutions contre les douleurs. Autrement dit, des actifs antalgiques. 2 caractéristiques que l’on retrouve dans de nombreuses plantes.

La plupart des soins en phytothérapie et compléments pour la santé articulaire du chien sont élaborés à base de prêle, de racine de réglisse, de cassis ou encore d’ortie.

Troubles digestifs

La phytothérapie pour chien agit également sur le plan digestif. Elle permet d’atténuer des symptômes tels que la nausée, les désagréments liés aux gaz intestinaux et les diarrhées.

Chardon-marie, mélisse et gingembre sont souverains contre les nausées, tandis que la myrtille est employée pour soulagée les diarrhées.

Quant au thym et à l’alchémille, ils offrent de bons résultats en cas de ballonnement chez le chien.

Problèmes de peau

Soigner la peau de son chien en douceur, c’est aussi possible grâce aux plantes. Les solutions à base de bardane, par exemple, exploitent son action contre les bactéries et les champignons menaçant la peau.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

L’effet astringent de la pensée sauvage, les propriétés désinfectantes du calendula ou l’action apaisante du millepertuis (soulage les brûlures) sont tout aussi précieux face aux troubles cutanés du chien.

Stress, anxiété

Traumatismes, déménagement et bien d’autres évènements sont susceptibles de provoquer stress et anxiété chez le chien. Heureusement, certaines plantes permettent de le détendre, notamment lorsqu’elles sont diffusées.

Citons, par exemple, la passiflore et son effet anxiolytique et sédatif. En même temps qu’elle calme l’animal, elle l’aide à bénéficier d’une meilleure qualité de sommeil.

Aubépine, lavande et calendula possèdent, eux aussi, des vertus apaisantes.

Parasites externes et internes

Qu’ils soient externes ou internes, les parasites guettent la moindre occasion pour infester le chien et s’y développer. Ils sont non seulement gênants pour l’animal, occasionnant démangeaisons, plaques et troubles digestifs, mais ils sont en plus dangereux pour sa santé. Puce, tiques et vers sont, en effet, potentiellement porteurs de diverses maladies plus ou moins graves. Certaines peuvent, hélas, provoquer la mort du chien. D’où l’importance d’empêcher ces parasites de proliférer. Et là encore, la phytothérapie apporte de multiples solutions.

A lire aussi : La phytothérapie pour traiter l'arthrose du chien

Contre les puces du chien, on peut ainsi avoir recours à un mélange d’huiles essentielles : HE de tea tree (arbre à thé), HE de bois de rose et HE de camomille. Mélange qui doit, bien évidemment, être dilué, comme le sont toutes les huiles essentielles en raison de leur très forte concentration. Cette solution permet, par ailleurs, de repousser les tiques.

En ce qui concerne la lutte contre les vers intestinaux (vermifuge) par les plantes, la phytothérapie propose, entre autres solutions, les graines de fenouil, la racine de réglisse ou encore les graines de courge.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation