Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Le traitement des puces chez le chien

Pour votre chien, les puces sont les nuisibles les plus fréquents, et elles pourraient bien lui gâcher la vie. Ils peuvent lui causer des démangeaisons parfois graves et même des réactions allergiques. Alors, comment prévenir cette infection ? Comment la déceler et/ou s'en débarrasser ?

Il arrive que, durant quelques roulades dans le jardin de votre maison, quelques galipettes dans la nature lors d’une sortie quotidienne, votre chien attrape une satanée puce ! Un petit souci qui engendre par la suite de gros problèmes si un traitement rapide n’est pas appliqué.

Qu'est-ce qu'une puce ?

Il faut savoir que la puce adulte se nourrit sur votre chien. En piquant le chien, l'insecte se nourrit de son sang. Les symptômes se font alors ressentir : votre chien se mordille, se gratte et jusqu'au sang. Ce sont les premières démangeaisons qui font rage sur la peau de votre compagnon.

Pour information, les puces femelles peuvent pondre chaque jour jusqu'à 40 œufs (mesurant un demi-millimètre de long). Ces œufs pondus sur votre animal tombent directement sur votre sol (plancher, moquette, etc.) ou même votre literie.

Ensuite, ils éclosent sous forme de larves sur une période comprise entre 1 et 10 jours jusqu'à ce qu'ils atteignent leur taille adulte pour ressauter sur la peau de votre chien. C'est donc un cercle vicieux et qui peut être interminable si le problème n'est pas traité à la racine.

En outre, les allergies se déclarent par la salive transmise par les puces lorsqu'elles se nourrissent du sang de votre chien.

Comment diagnostiquer la présence de puces sur votre chien ?

Des puces, mêmes adultes, ne sont pas toutes visibles à l’œil nues. Elles prennent place sur le dos et la queue de votre chien. Si vous avez un doute après une sortie dans le jardin ou en dehors de votre domicile, prenez un peigne fin. Il vous servira notamment si votre chien a des poils courts.

Au départ, les puces sont difficiles à trouver, car elles se déplacent rapidement dans le pelage de votre animal. Il faut observer quelques signes annonciateurs, comme :

  • des démangeaisons constantes
  • une peau irritée avec des rougeurs et des boutons
  • des mordillements, grattages sur l'arrière-train
  • pertes de poils et/ou croûtes

Vous pouvez aussi passer un peigne fin afin de distinguer des puces adultes sur les chiens à poil court.

A défaut, il existe une solution imparable. Il suffit d'examiner la peau de votre compagnon, en particulier près de sa queue. S'il est infecté, vous constaterez des petites grappes d'excréments noirs. Il s'agit des excréments des puces. Pour en être sûr, placez-les dans l'eau ou sur un mouchoir blanc, le sang qu'ils contiennent colorera l'eau en rose ou le mouchoir en rouge.

Comment traiter les puces ?

Pour les faibles infections, il existe des produits anti puces (aérosols, sprays) en traitement local ou alors des comprimés disponibles en animalerie. Certains médicaments ne sont disponibles que chez votre vétérinaire et ne sont utilisés seulement si les produits classiques se révèlent peu efficaces.

Pour les infections généralisées, les produits dont l'action se révèle infaillible et complète sont ceux qui contiennent une molécule tuant les puces adultes et une autre empêchant les oeufs/larves et pupes de se développer sous leur forme adulte. Ces traitements anti puces sont beaucoup plus efficaces.

Passons en revue les différents traitements pour éradiquer les puces sur votre chien et dans votre environnement :

A lire aussi : "Le cancer et les tumeurs chez le chien"

  • Vous pouvez brosser votre chien, avec un peigne fin. Il s’agit, dans un premier temps, de débarrasser le pelage de votre chien d’un maximum de puces de façon tout à fait naturelle, sans avoir recours, pour l’instant, à divers produits. Brossez-le en extérieur ou dans votre baignoire. Par la suite, achetez un peigne à puce (5-20 €). L'efficacité de cette procédure reste modérée. Il s'agit plutôt d'une mesure préventive.

  • Après le brossage, le lavage. Passez votre chien à l’eau. Ses poils et sa peau seront plus réceptifs à l’accueil d’un autre produit. Avec l’eau, lavez votre chien avec un shampoing antiparasitaire. Il existe aussi des sprays antiparasitaires qui permettent de pulvériser l’ensemble des puces présentes sur le corps de votre chien. Cependant, leur utilisation est plus complexe puisqu’elle répond à un mécanisme mathématique. Cela peut en représenter un certain nombre. Ces procédés ont une efficacité toute relative puisqu'ils n'agissent qu'en surface.

  • Sprays ou shampoings, il existe également d’autres produits antiparasitaires comme des colliers anti puces, de la mousse ou encore de la poudre. Mais tous ont une efficacité plus contrastée. A l’image du collier, qui traitera surtout les puces qui ont élu domicile autour du cou. Même problème, ces dispositifs n'agissent qu'en surface.

  • Les pipettes anti-puces. Si leur efficacité est de plus en plus satisfaisante, il existe des modèles différents. Il convient de bien respecter les méthodes d'application soit sur un point précis (spot-on) ou sur toute une ligne du corps du chien (pour-on). Il faut veiller à bien l'appliquer sur la peau plutôt que les poils. A l'inverse, le produit pourrait couler sur les poils du chien et se révéler totalement inefficace.

  • Votre chien peut également avaler des comprimés. Il en existe plusieurs sortes, de l’action immédiate à l’action rémanente. L'efficacité du traitement dépend de sa facilité à entrer dans le sang de l'animal, car les puces meurent en ingérant le sang combiné au traitement. C'est en tout cas une des solutions les plus efficaces pour éliminer définitivement les puces. Pour plus de renseignements sur les risques, effets secondaires, rapprochez-vous de votre vétérinaire.

Nettoyez votre domicile

Vous occuper de votre unique chien n’a aucun intérêt si vous en oubliez votre domicile. En tombant, les larves de puces s’immiscent entre les lattes de votre plancher, dans votre literie, sur le canapé, dans les tapis, dans votre salon.

Passez en revue l’intégralité de votre domicile. Un grand nettoyage s’impose. L’unique réponse se trouve dans l’aspirateur. Aspirez les 4 coins de votre maison ou appartement. Chaque centimètre carré doit être inspecté. Lavez vos draps, le panier de votre chien, ne négligez pas les plinthes et les endroits sombres, particulièrement appréciés des puces. SI votre chien voyage avec vous dans votre voiture, cette dernière devra aussi être traitée.

Puis, utilisez ensuite des produits antiparasitaires comme des sprays spéciaux (10-30 €). Veillez à bien aérer votre maison après le traitement pour éviter toute intoxication. Répétez ce nettoyage aussi longtemps que celle du traitement de votre chien. Ce sera l’unique condition pour éradiquer définitivement toute trace de puces chez vous. Veillez cependant aux rechutes et demandez conseil à votre vétérinaire pour une solution personnalisée.

1 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !