Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chat
  3. Education
  4. Les bases de l'éducation du chat
  5. Apprendre à son chat à utiliser sa litière

Apprendre à son chat à utiliser sa litière

La propreté est le fort de votre chat. Ce n’est pas un hasard s’il n’aime pas manger près de sa litière qu’il se lèche souvent pour se laver… Sa litière, justement, doit être choisie avec minutie. Puis viendra l’heure d’apprendre à son chat à l’utiliser correctement. Voici nos conseils.

Si votre chat est un animal plutôt propre, il le doit en principe à sa mère. Durant les premières semaines de vie, la mère du chaton va lui apprendre à recouvrir ses besoins. Un geste de propreté. Après chaque repas, elle va également lécher le ventre de son petit pour déclencher les déjections.

Néanmoins, certaines mères ne parviennent pas à sevrer totalement son petit. Soit parce qu’elle se désintéresse de ce dernier, ou bien parce que le chaton a été privé de sa mère trop tôt. Dès lors, vous devrez jouer le rôle de la mère et apprendre à votre chat à utiliser sa litière proprement.

Choisir une bonne litière

Il existe plusieurs types de litières, avec plus ou moins d’avantages et d’inconvénients.

  • La litière agglomérante. L’urine se transforme en petits morceaux solides. De fait, il est plus simple pour vous de repérer les endroits souillés par votre chat et de les retirer. Elle peut être choisie avec chaque type de produit : la litière minérale, silice et végétale. L’agglomérat est certes un peu plus cher au départ, mais elle est très vite rentabilisée, car elle permet un nettoyage propre et rapide, tout en minimisant la perte du produit encore bon pour votre chat.

  • La litière végétale. Elle est composée intégralement de matières naturelles d’origine végétale. Elle engendre moins de poussière que les autres litières et présente un avantage écologique non négligeable. En effet, alors que les litières silices et minérales ont un impact sur l’écologie, puisqu’elles ne peuvent pas se dégrader dans les décharges ni être traitées ou recyclées, la litière végétale offre ce privilège. Cependant, certains chats n’apprécient pas du tout ce type de litière, notamment en raison de la sensation produite par la matière sur leurs coussinets. Qui plus est, cette litière est moins absorbante que les autres et elle doit être changée plus souvent.

  • La litière minérale. C’est la plus commune et la moins coûteuse de toutes les litières. Ces litières sont composées d’argile et de silice qui vont absorber les excréments de votre chat.

  • La litière en argile. Il en existe de plusieurs formes et de plusieurs couleurs. L’argile blanche ou verte sont les plus répandues. Cette litière n’est pas coûteuse, mais elle peut se révéler dangereuse pour votre chat, s’il souffre de problèmes respiratoires. En effet, l’amoncellement de cailloux provoque de la poussière. Elle n’est pas souvent agglomérante, sauf pour l’Hormite. De fait, vous devez souvent changer le tout au minimum 2 fois par semaine.

A lire aussi : "Mon chat tète comme un bébé"

  • La litière en silice. La silice est aussi appelée litière à cristaux ou perles. La silice, minéral naturel et microporeux, absorbe davantage de quantité d’urine. Vous devez simplement retirer les excréments tous les jours. La silice peut être changée une fois que les cristaux ont pris une teinte jaune. Certaines marques assurent que ce type de litière a une durée de vie d’un mois. Il est recommandé d’utiliser un bac ouvert pour une meilleure circulation de l’air et ainsi éviter les mauvaises odeurs.

Choisir un bac

Privilégiez un bac ouvert. Votre chat s’y sentira plus en sécurité que dans un bac fermé, où il ne peut pas voir le danger arriver. N’oubliez pas que votre chat reste un prédateur et qu’il possède donc un instinct de survie. De plus, un bac ouvert renferma bien moins les odeurs des excréments de votre chat.

Si vous devez changer les crottes de votre chat au moins une fois par jour, laissez toujours quelques boules d’urine (formées avec l’agglomérat). Votre chat aime se sentir chez lui. Bien évidemment, ne laissez pas l’odeur empester.

L’apprentissage

Si votre chat a bien été sevré par sa mère (voir ci-dessus), l’apprentissage d’aller à la litière ne devrait pas être compliqué. Il vous suffit de :

  • Placer la litière à une distance respectable de ses gamelles d’eau et de nourriture. Votre chat n’aime pas manger à côté de ses excréments.
  • Vous devez placer sa litière dans un lieu de passage et non dans un recoin, où votre chat ne se sentira pas en sécurité, car acculé.

Si votre chat ou chaton n’a pas été sevré comme il le fallait, vous devrez le déposer dans sa litière après chaque repas et longue sieste. Il devra apprendre à venir faire ses besoins à cet endroit. A chaque fois, récompensez-le par des caresses. Lors des premiers jours, n’enlevez pas toutes les mauvaises odeurs de sa litière. Votre chat doit apprendre que c’est le bon endroit pour venir se soulager.

Si votre chat ne parvient toujours pas à uriner correctement dans sa litière, posez-vous la question de savoir si la litière lui convient. Certaines peuvent ne pas plaire (végétales notamment). L’emplacement de la litière peut aussi ne pas être bon.

En résumé

Avant d’apprendre à votre chat d’utiliser sa litière, cette dernière doit lui correspondre. Il en existe de plusieurs sortes et à différents prix. Ensuite, vous devez savoir si votre chat a été sevré dans sa jeunesse ou non. Son apprentissage, important ou non, en découle. Enfin, vous devez :

  • Placer la litière assez loin de son lieu de repas
  • Placer la litière dans un lieu ouvert
  • Placer votre chat dans sa litière après chaque repas, sieste et jeu
  • Récompenser votre chat quand il fait ses besoins dans sa litière (au début)
  • Nettoyer la litière régulièrement

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !