Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Adopter un chat chez un éleveur

Découvrez nos conseils pour faire le meilleur choix possible au moment d'adopter un chat chez un éleveur.

Adopter un chat chez un éleveur implique tout d'abord de choisir la bonne structure. Il s'agira également de sélectionner et de suivre le chaton jusqu'au moment où vous pourrez le récupérer.

La législation française en matière d'élevage de chat

A partir du moment où il "produit" une portée par an, tout éleveur de chat est considéré comme professionnel. A ce titre, il doit, entre autres obligations :

- Obtenir un numéro SIREN et le renseigner dans toute annonce de vente

- Disposer d'une structure respectant les normes de santé et de protection animale prévues par le Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt notamment via les annexes de l'arrêté du 3 avril 2014.

Le fait que l'éleveur remplisse ces conditions ainsi que toutes les autres (certificat de connaissances, vétérinaire référent...) constitue donc déjà une indication sur sa qualité et vous aidera dans votre choix.

Evaluer l'élevage de chats

L'état général et de l'élevage et le sérieux de l'éleveur lui-même vous guideront dans votre décision.

En visitant les lieux, prêtez une attention particulière à l'hygiène, à l'espace dont disposent les animaux et aux structures (couchages, abris, extérieurs, endroits où ils peuvent se réfugier pour s'esseuler, arbres à chat et autres jeux...).

L'élevage doit également bénéficier d'une bonne réputation. Pour cela, n'hésitez pas à vous renseigner dans les forums, auprès des vétérinaires ou via les réseaux sociaux.

Observez également les chats et les chatons évoluant dans l'élevage que vous visitez. Etudiez leur comportement, s'ils sont curieux et actifs.

Le degré de socialisation fait aussi partie des points cruciaux à prendre en compte ; un élevage qui propose de vous remettre un chaton avant l'âge de 8 semaines est à fuir. Le sevrage précoce est totalement interdit et a des conséquences autant sur la santé de l'animal que sur son comportement. Le jeune félin doit pouvoir échanger avec sa mère, d'autres chats, si possible des animaux d'autres espèces et, bien entendu, des humains.

A lire aussi : "Quel est le prix d'un chat ?"

Enfin, renseignez-vous dument sur le caractère de la mère, car c'est, en grande partie, de cette dernière que le chaton hérite de son comportement, aussi bien par la génétique que par mimétisme.

S'assurer de la race du chat chez l'éleveur

Pour être dit de race, un chat doit être inscrit au LOOF, tout comme ses parents. Si vous vous adressez à un éleveur prétendant proposer des chats de race, il doit donc vous présenter le pedigree.

Il doit disposer, pour les chatons nés dans son élevage, des certificats de naissance qui sont assimilés à des pedigrees provisoires.

Adopter un chat chez un éleveur : choisir le chaton

Il est conseillé de choisir un chaton suffisamment longtemps avant qu'il n'atteigne l'âge de pouvoir quitter l'élevage.

Selon les cas, l'éleveur peut annoncer la gestation de la future mère et les acheteurs mettent donc une option sur les chatons à naître. Ou alors, les chatons sont déjà nés et vous vous rendez donc sur place pour choisir le vôtre.

Ensuite, vous lui rendrez visite plusieurs fois jusqu'à ce qu'il soit suffisamment âgé pour vous être remis. Cela vous permettra de mieux connaître l'animal, de suivre son développement et de vous rendre compte du soin que lui accorde l'éleveur.

Les documents à demander

L'identification des chatons nés chez un éleveur doit être assurée par celui-ci. Autrement dit, il ne peut céder un animal qu'il n'a pas fait identifier par tatouage ou par puce.

La carte d'identification, qui atteste de la pose de la puce électronique et comporte tous les éléments de l'identité du chaton, fait donc partie des documents que doit vous remettre le responsable de l'élevage.

L'éleveur est également tenu de vous montrer le carnet de vaccination de la génitrice et de ses chatons. Même en cas de don, il doit vous présenter un certificat vétérinaire rendant compte de l'état de santé du félin.

Un certificat de vente doit également être produit. On y retrouve les données relatives à l'identité du chat, sa race et le prix de vente.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !