Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

L’identification du chat

Identifier son chat, c’est avoir davantage d’assurance de le retrouver s’il venait à se perdre. C’est un processus rapide et indolore pour votre protéger. Est-ce obligatoire ? Que dit la loi à ce sujet ? Comment se déroule cette étape ? Quels sont les tarifs d’une identification ? Nous répondons à vos questions.

En France, 649 761 chats ont été identifiés lors de la seule année 2017. La hausse par rapport à 2016 est de 6,8%. Preuve que l’engouement pour les félins ne cesse de progresser, notamment dans les régions Outre-Mer, avec 45% de hausse. On remarque que les chats sont surtout identifiés dans la moitié sud du pays, mais aussi et surtout en Île-de-France, maître en la matière. Preuve que les propriétaires sont devenus responsables et qu’ils ont enfin intégré la loi.

Identifier, une obligation ?

L’article de loi du code rural et de la pêche maritime est catégorique à ce sujet : « Les chiens et chats, préalablement à leur cession, à titre gratuit ou onéreux, sont identifiés par un procédé agréé par le ministre chargé de l'agriculture mis en œuvre par les personnes qu'il habilite à cet effet. Il en est de même, en dehors de toute cession, pour les chiens nés après le 6 janvier 1999 âgés de plus de quatre mois et pour les chats de plus de sept mois nés après le 1er janvier 2012. L'identification est à la charge du cédant.

Dans les départements officiellement déclarés infectés de rage, l'identification est obligatoire pour tous les carnivores domestiques. » Une amende de 750€ peut vous être infligée si votre chat n’est pas identifié avant une cession. Mieux vaut prendre les devants.

La société I-CAD a obtenu, en juin 2012, la gestion du Fichier National des Identifications des Carnivores Domestiques par délégation de service public.

Pourquoi identifier son chat ?

Déjà, identifier son chat est obligatoire. De plus, cela permet de le protéger, de vous protéger. Votre chat aura moins tendance à se retrouver perdu lors d’une fugue. La société I-CAD avance le chiffre de 40% de chances en plus qu’un chat soit retrouvé par son propriétaire grâce à son numéro d’identification. Enfin, identifier son chat est aussi un bon moyen d’être à jour dans les vaccinations, puisque le fichier est géré en temps réel.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Quelle méthode ?

  • Le tatouage

Le tatouage est la méthode traditionnelle. Il permet à tout le monde d’identifier votre chat, même sans appareil électronique. Habituellement, on inscrit une série de chiffres dans l’oreille ou à l’intérieur de la cuisse de votre chat. Votre chat devra subir une anesthésie générale, ce qui fatigue davantage votre protégé et fait augmenter considérablement le coût de l’intervention. Le petit inconvénient est que le tatouage a tendance à disparaître avec le temps.

  • La puce électronique

Il vous en coûtera une soixantaine d’euros. Cette méthode est la plus prisée, actuellement, par les propriétaires de chat. C’est rapide et indolore pour votre protégé. Ce dernier se verra implanter une petite puce électronique sous la peau. Cette dernière se présente sous la forme d’un cylindre de 1 mm de diamètre. Un code unique de 15 chiffres permet désormais d’identifier votre chat. Ce code se décline comme suit : 3 chiffres pour le code du pays (250 pour la France), 2 pour l’espèce, 2 pour le code du fabricant et 8 chiffres pour le numéro d’identification de votre animal. Seul inconvénient : si votre chat est perdu, un lecteur spécifique est nécessaire pour lire son code.

A partir de quel âge ?

La pose d’une puce électronique peut se faire à tout âge. Un tatouage, lui, doit être réalisé après le sixième mois de vie de votre animal. Veuillez noter qu’un simple tatouage ne permet pas à votre chat de sortir des limites du territoire français. Pour voyage en Europe et dans le monde, il lui faudra un transpondeur.

A lire aussi : "Les meilleurs noms en P pour un chat"

En résumé

Implanter une puce électronique ou faire un tatouage afin d’identifier votre chat est une obligation légale. Il peut vous en coûter plusieurs centaines d’euros si votre félin n’est pas identifié. La puce électronique présente l’avantage d’être rapide et indolore, et permet à votre chat de voyager partout dans le monde. A l’inverse, un tatouage nécessite une opération plus longue (anesthésie générale) mais permet d’identifier votre chat en un coup d’œil.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !