Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Adopter un chat dans un refuge

Chaque année, des milliers de chats sont abandonnés en France. En optant pour un refuge dans votre choix d’adopter un félin, vous faites un geste d’une grande bonté. Vous sauvez la vie d’un chat qui aura l’opportunité de retrouver une nouvelle famille. Surtout, vous allez à l’encontre d’un animal qui a de grandes chances d’avoir été déçu par sa première expérience.

Quelles modalités pour adopter dans un refuge ?

En France, il existe pléthore d’associations qui permettent d’adopter un chat. La plus connue est sans nul doute la SPA, qui dispose d’une soixantaine de refuges dans le pays et qui propose 45 000 animaux à l’adoption chaque année. Comme elle l’écrit noir sur blanc, « adopter un animal est une démarche sérieuse et responsable ». Comme toute personne responsable, vous vous serez renseigné en amont afin de faciliter les démarches.

Ces dernières sont assez simples. Pour adopter un chat, vous devez fournir une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois. En plus de cela, une participation d’adoption vous sera demandée pour un félin. Elle est de 150 € pour un chat. Une somme qui correspond à l’identification, la vaccination et la stérilisation de l’animal.

Le choix du bon chat

Les associations, et notamment la SPA, s’assurent que l’union entre un de ses chats et son futur maître soit définitive. Un futur abandon serait vécu comme un échec, et n’est de toute façon par la philosophie de ces associations. De fait, elle va tout faire pour faciliter la relation entre la personne désireuse d’adopter un chat, et ce dernier.

Un chat ne peut s’acheter sur un coup de tête, et surtout pas en une seule et unique visite. Vous avez jeté votre dévolu sur un félin ? Très bien. Le premier contact paraît essentiel. Un second voire un troisième est prépondérable. Vous devez revenir sur place quelques jours après la première rencontre, voir la réaction du chat en question. Vous devez prendre le temps. N’oubliez pas que vous avez, par la suite, plusieurs années à vivre ensemble et qu’une bonne entente est très importante.

Analysez attentivement son passé

Avant d’être dans un refuge, un chat a bien souvent un passé peu glorieux. Il peut avoir été abandonné, maltraité, a vécu des traumatismes émotionnels qui ont forgé son caractère, l’ont rendu plus craintif, plus peureux, parfois peut-être plus agressif. Sa future famille devra l’aider à reprendre confiance en l’être humain, reprendre confiance en lui. La patience est indispensable quand vous avez affaire à un tel chat.

A lire aussi : "Adopter un chat chez un particulier"

Les associations n’hésitent pas à regrouper toutes les informations sur un félin dans une fiche, accessible à tous ceux qui souhaitent les adopter. Tout ce qu’il faut savoir est écrit noir sur blanc, ce qui évite toute mauvaise surprise. Encore une fois, ces associations n’ont pas vocation à donner à tout prix un chat à un maître qui ne peut lui convenir. Il n’y a donc aucune raison de « survendre » l’animal.

Prenez le temps de l’apprivoiser

Comme vu ci-dessus, votre chat émanant d’un refuge sera peut-être craintif à l’idée de retrouver une famille et une présence humaine. Vous devrez le rassurer, le mettre dans les meilleures dispositions possibles. Son environnement devra être propice à son développement, à son bien-être et à son épanouissement. L’apprivoiser pourrait prendre du temps. Vous devrez faire preuve d’une patience extrême pour arriver à devenir le meilleur ami de votre félin. N’hésitez pas à lui parler doucement, calmement.

Il n’y a aucune recette miracle puisque chaque chat agit différemment selon son caractère, son passé. Le vôtre peut très bien être demandeur de câlins, comme il peut rester caché une bonne partie de la journée. Vous devrez vous adapter et ne surtout pas rendre les armes et le ramener dans le refuge.

Adopter un chat dans un refuge, de nombreux avantages

En tant que futur maître, vous posséderez de nombreuses connaissances sur le chat en question, surtout s’il s’agit d’un adulte. En effet, vous saurez le caractère de votre futur félin avant même de l’avoir à votre domicile, vous saurez ce qu’il aime, ce qu’il n’apprécie guère. Vous aurez un aperçu de sa santé. Est-il de constitution plutôt solide ou fragile ? Vous pouvez donc anticiper d’éventuelles dépenses de santé.

L’avantage, c’est surtout que votre félin retrouvera un lieu pour s’épanouir et avoir une deuxième chance dans sa vie. N’est-ce pas le plus important ?

En résumé

Adopter un chat dans un refuge n’est pas bien compliqué. Le tout est de connaître votre degré de motivation. Agir de la sorte ne doit pas être fait sur un coup de tête. Votre futur chat possède un passé, a peut-être connu la maltraitance et vous devrez faire preuve de patience dans son apprivoisement. De toute façon, plusieurs étapes sont obligatoires avant l’adoption. Une seule visite ne peut suffire. Les modalités, elles, sont extrêmement simples.

1 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune chat, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chat le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (Jules, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chat, faites comme Jules, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

  • Nicole GIRARDET a écrit : 27/06/18

    J'ai eu une chatte qui est décédée des suites d'une IRC. Elle avait 15 ,ans. Je l'avais adoptée dans un refuge de la SPA alors qu'elle n'avait que 3ans1/2. C'est elle qui m'a choisie en s'avançant vers moi et en me tendant sa tête pour que je la caresse. C'était un amour. Actuellement, j'ai un chat de 4 ans, adopté lui aussi dans un refuge SPA depuis 3 mois. Une visite m'a suffit et arrivé à la maison, il s'est comporté comme s'il avait toujours vécu avec moi. Il est très gourmand en caresses, me suit partout, aime faire de longues siestes sur mes genoux, lui aussi est un amour de chat. Il avait été abandonné deux fois avant que je l'emmène et avait besoin d'une maman responsable et aimante, il l'a trouvée. Une précision quant à cet article, le prix de départ pour l'adoption d'un chat n'est pas forcément 150€, j'ai versé 100€ pour mon chat et certains refuges ont des tarifs différents selon l'age des chats. De toute façon, peu importe le coût, les refuges ont besoin de fonds pour l'alimentation des animaux, pour leurs soins, pour les réparations des enclos ou pour la création de nouveaux box. Etant donné qu'il y a beaucoup trop d'animaux abandonnés ou ayant subi des maltraitances, je suis pour l'adoption dans un refuge. Je suis certaine que chacun peut y trouver l'animal qui lui correspond.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 02/09/18

    J'ai moi même adopté deux chats qui viennent de la rue. Un avait une fracture ouverte à sa patte et, apès l'avoir emmené chez le vétérinaire pour lui sauver sa patte, je l'ai fait vacciner, castrer et pucer et, depuis bientôt 3 ans il est chez moi heureux comme ce n'est pas permis. Pour l'autre, elle venait chercher à manger sous ma fenètre et, après avoir murement réfléchi, je me suis décidé à adopter cette patite chatte que j'ai appelée Princesse et je l'ai faite vacciner, pucer et stérilisée. Maintenant, elle fait partie de la famille chat de la maison. Elle est calinée, choyée et elle ne manque de rien. Qu'en pensez vous ?

     Répondre  Signaler