Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La naissance des chatons

C’est un moment magique que de voir naître des chatons. Votre chatte est prête à mettre bas. Ce moment est inoubliable et doit le rester pour les bonnes raisons. Ainsi, pour que tout se passe bien, voici quelques conseils donnés. Ils vous permettront de vivre du mieux possible cet évènement, aussi important pour vous que pour votre protégé.

Comment se déroule une mise à bas chez une chatte ? Peut-elle connaître des difficultés ? Lesquelles ? Existe-t-il un traitement particulier pour les nouveaux-nés ? Comment prépare-t-on cet évènement particulier ? Nous répondons à vos questions. Dans tous les cas, vous devez installer votre chatte dans un endroit calme, vous trouver prêt à intervenir au moindre problème ou être prêt à joindre votre vétérinaire.

Préparer la mise bas

Pour qu’il y ait accouchement, il doit y avoir travail. Celui-ci commence généralement au 65e jour de gestation de votre chatte, qui peut aller jusque 70 après la saillie. Dans tous les cas, il est conseillé de préparer la mise bas de votre animal vers le 50e jour après la saillie. Comment ? En préparant une caisse spéciale aux dimensions plus larges (80-90 cm de large et 45 cm de haut). Cela permettra à la future maman d’avoir un coin agréable, doux, confortable et rassurant. Surtout, vous devez placer cette caisse dans un endroit calme, chaud, isolé du bruit.

Pour que ce « nid » soit confortable, n’hésitez pas à tapisser le fond de la caisse avec du papier journal, que vous recouvrez ensuite de tissus. Surtout, durant cette phase préparatoire, votre chatte doit sortir de votre domicile un minimum. Vous ne devrez pas vous montrer trop présent aux alentours de la caisse de votre chatte, pour préserver son intimité et son confort avant de mettre bas.

Les premiers signes d’une naissance imminente

Lorsque votre chatte est prête à accoucher, elle va commencer à tourner en rond. Son appétit peut diminuer. Elle peut également miauler plus que d’habitude. Dans tous les cas, elle cherchera un coin calme pour s’isoler. Votre caisse conçue spécialement pour ce moment peut lui servir. Mais elle peut également se trouver un autre endroit, où elle se sentira plus à l’aise. Vous devez la laisser faire et ne pas insister pour la placer dans sa caisse.

Le déroulement d’une naissance de chatons

La naissance des chatons se déroule en plusieurs phases.

A lire aussi : "Les chaleurs chez le chat"

  • Il y a la phase de travail. Votre chatte pourrait être stressée, inquiète. Durant cette phase, les contractions se font de plus en plus insistantes. Les eaux sont libérées et les premiers chatons ne vont pas tarder à être expulsés.
  • La phase d’expulsion peut, elle, durer quelques heures. Certaines chattes n’hésitent pas à miauler plus fort que la moyenne lors de la première expulsion. C’est tout à fait normal. Les chatons peuvent être expulsés la tête en première, ou les pattes en avant. Ces 2 positions sont acceptées. Toute autre position est anormale et peut entraîner des complications. N’hésitez donc pas à appeler votre vétérinaire qui viendra vérifier le bon déroulement de l’opération. Dans le cas où aucun bébé ne sort malgré des contractions toujours plus vives, vous devez appeler votre vétérinaire au bout d’une heure, car il se peut que le fœtus soit resté bloqué.
  • La troisième phase, est celle de l’expulsion des placentas. Vos chatons peuvent être expulsés dans leur poche fœtale comme nus, en étant simplement reliés à leur mère par le biais du cordon ombilical. Dans tous les cas, votre chatte devra expulser autant de chatons que de placentas. N’hésitez pas à les compter pour être certain qu’aucun chaton ne soit resté bloqué à l’intérieur. Puis, la chatte va manger le placenta, les poches et les cordons.

Rappelez-vous qu’il peut y avoir plusieurs dizaines de minutes voire une heure entre l’expulsion de chaque chaton. Il n’y a donc pas lieu de s’alarmer outre-mesure.

Et après la naissance ?

Votre chatte devrait lécher ses chatons pour stimuler leur respiration. Sinon, c’est à vous de le faire, et notamment de déchirer leur membrane pour ne pas qu’ils s’étouffent. Par la suite, votre chatte devra être suralimentée , afin qu’elle puisse apporter tout ce qu’il faut à ses petits, qui allaiteront. Vous trouverez des croquettes spécialement conçues pour les chattes ayant mis bas. Elle devra bénéficier d’une nourriture permanente. Ses chatons doivent venir la téter plusieurs fois par jour et, de son côté, elle devra les lécher en retour. Assurez-vous que ces comportements sont bien réels. C’est essentiel pour leur bien-être et leur développement.

Quid des problèmes rencontrés ?

Les problèmes peuvent être de nature multiple :

  • Le mauvais positionnement d’un chaton durant la phase d’expulsion. Dans ce cas, vous devrez, en urgence, contacter votre vétérinaire.
  • Malgré les contractions, il n’y a aucun chaton d’expulsé. Dans ce cas, il peut y avoir un défaut dans l’utérus de votre chatte. Seul un vétérinaire pourra intervenir afin d’aider cette dernière à finir le travail.
  • Votre chatte manque de lait, vous devez l’alimenter davantage ou consulter un vétérinaire qui vous fournir un lait maternisé adapté à vos chatons.
  • Après l’accouchement, votre chatte devrait avoir des écoulements de couleur rouge-brun durant quelques jours voire 2 semaines. C’est normal. En revanche, toute autre couleur pourrait être le signe d’une infection.

En résumé

La naissance de chatons se passe très bien en général. Vous devrez faire en sorte que votre chatte bénéficie d’un endroit confortable, en dehors de tout bruit, au calme, et qu’elle soit détendue. La mise bas peut durer plusieurs heures, entre différentes étapes (travail, expulsion, placentas). Par la suite, vous devrez veiller à ce l’allaitement se déroule sans accroc.

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune chat, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chat le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (Jules, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chat, faites comme Jules, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !