8 idées pour occuper son chat d'intérieur

Illustration : "8 idées pour occuper son chat d'intérieur"

Comment occuper son chat d’intérieur ? S’il aime rester à la maison ou tout simplement lorsque les conditions lui permettent moins de sortir que d’habitude (mauvais temps, confinement…), il ne doit pas non plus être privé d’activité.

Certains chats ont moins besoin que les autres de s’aventurer dehors. Citons, parmi les races de chat d’intérieur, l’American Curl, le Bleu Russe, le Bombay, le Cornish Rex, le Donskoy, l’Exotic Shorthair, le Havana Brown, le Korat, le LaPerm, le Persan, le Pixie-Bob ou encore le Ragdoll.

Ils préfèrent le confort et la sécurité du foyer, même si cela ne les empêche pas d’avoir envie de jouer dans le jardin ou de voir ce qui se passe devant chez eux de temps en temps. S’ils sont moins sportifs, ces chats ne sont pas inactifs pour autant. Ils ont besoin de bouger un minimum et de s’amuser.

Le jeu est essentiel pour ces chats comme pour tous leurs congénères. Il stimule leurs capacités physiques, notamment motrices et de coordination, les apaise face au stress et l’ennui, et fait appel à leurs instincts félins : chasse, poursuite… Aussi, ces activités ludiques contribuent à renforcer les liens entre le chat et son maître.

Voici donc 8 idées pour occuper son chat d’intérieur.

1. La canne à pêche

C’est tout simple : un bâton, de la ficelle et un objet attrayant à accrocher au bout, comme du tissu ou un plumeau. Il suffit d’agiter celui-ci pour inciter le chat à l’attraper. De quoi l’occuper longuement. Peu de chats résistent à l'envie de s'adonner à ce genre de jeu. Plus l'objet convoité par l'animal est animé, plus cela le motivera.

2. Le point rouge laser

C’est bien connu, les chats adorent courir après les points lumineux. Avec un simple pointeur laser, on peut amener son animal à se dépenser pour qu’il finisse par se détendre. Attention toutefois à ne pas trop lui compliquer la tâche et à ne pas perturber le chat en effectuant des mouvements beaucoup trop brusques. Il ne faut pas oublier que le but est de divertir le chat et l'amener à se dépenser, mais pas de l'épuiser ou de le mettre en danger.

3. Les jouets de type Kong

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Remplis de friandises ou vide, avec ou sans plumeau au bout, les jouets Kong sont excellents pour le chat. Ils captivent son attention et lui permettent de jouer seul ou avec son maître. Ces accessoires ludiques ne sont, en effet, pas faits que pour les chiens, qui en raffolent. Les chats adorent les manipuler en les tenant entre les pattes, les mordiller et les faire bouger dans tous les sens.

4. Les fausses souris

La plupart des chats raffolent des petits jouets en forme de souris. Certains d’entre eux peuvent d’ailleurs contenir des friandises pour en accroître l’attrait aux yeux des félins. On peut les laisser jouer avec seuls ou participer à l'activité en les agitant sous leurs yeux pour les inviter à s'en saisir. Attention toutefois aux doigts ; dans son élan, l'animal peut mordre involontairement la main qui tient la fausse proie.

5. Les jeux interactifs

Il existe une large variété de jeux interactifs sur le marché. On trouve ainsi des plateformes dont surgissent souris, plumes et balles de manière aléatoire pour maintenir le chat aux aguets. On peut également se procurer des dispositifs constitués d’un socle, d’une tige et d’une fausse proie animée (papillon, oiseau…) au sommet de celle-ci pour donner envie à l’animal de l’attraper. Labyrinthes et autres jeux faisant appel à l'intelligence des chats constituent aussi de très bons choix.

6. L’agility

L’agility n’est pas réservée aux seuls chiens ; la version féline de cette discipline existe aussi. Le principe est le même, avec un parcours d’obstacles qu’il est possible d’improviser chez soi. Avec un apprentissage progressif, en privilégiant les séances brèves, le chat peut prendre goût à contourner des plots, sauter par-dessus des barrières et passer sous un petit tunnel. Pour le motiver, on peut utiliser des friandises (avec parcimonie) ou son jouet préféré, à placer au bout de chaque élément du parcours.

7. L’arbre à chat

A lire aussi : 7 astuces pour cacher la litière de votre chat

Elément indispensable à laisser à la disposition du félin, l’arbre à chat est autant un lieu d’activité que de repos, de refuge et d’observation pour lui. Plus la structure est grande, haute et complexe, avec plusieurs plateformes et niches, plus l’animal pourra s’exercer en sautant et en grimpant. Et pour les plus bricoleurs, il est aussi possible de fabriquer un petit réseau mural de ponts et socles en bois et en cordages. L'objectif est d'encourager le chat à s'exercer et à se déplacer tant verticalement qu'horizontalement, tout en sollicitant sa coordination et son équilibre lors des mouvements.

8. Le griffoir

Le griffoir est tout aussi important pour le chat d’intérieur. Il lui permet d’évacuer les tensions en faisant ses griffes, ce qui lui évite de le faire sur le mobilier. Beaucoup parmi les modèles d'arbres à chat sont d'ailleurs dotés de griffoirs. Ceux-ci sont, par ailleurs, soit des supports verticaux, comme celui de la photo, soit horizontaux, qui sont plus adaptés aux chats âgés notamment.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation