Voyager avec son chien en train

Illustration : "Voyager avec son chien en train"

Vous pouvez emmener votre chien avec vous en voyage par train, mais sous certaines conditions. Voyons-les ensemble.

Si vous avez projeté de vous rendre quelque part en train et de vous faire accompagner de votre chien lors de ce voyage, il y a certaines règles à connaître et des précautions à prendre. En les respectant, vous ferez en sorte que le trajet se déroule sans incident, aussi bien pour vous que pour votre compagnon à 4 pattes. Voici ce que prévoit le règlement de la SNCF, l’entreprise ferroviaire publique française, et les dispositions à prendre au moment de programmer et de préparer le voyage en train.

Chiens à bord des trains : que dit le règlement de la SNCF ?

La Société nationale des chemins de fer français rappelle tout d’abord que les chiens sont tolérés à bord si les autres voyageurs ne s’y opposent pas. En d’autres termes, il n’est jamais garanti de pouvoir garder son chien avec soi dans la cabine si d’autres usagers refusent sa présence, et ce, malgré l’accord initial de la SNCF.

La compagnie ferroviaire indique également que le voyageur ne peut pas être accompagné de plus de 2 chiens.

A l’exception des chiens-guides, qui voyagent gratuitement à bord de tous les trains de la SNCF, tous les chiens doivent être accompagnés d’un titre de transport, dont le tarif varie en fonction de la taille de l’animal :

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • Si votre chien pèse moins de 6 kg, il doit voyager dans un sac ou un panier dont les dimensions maximum sont de 45 cm x 30 cm x 25 cm. Vous devrez payer un billet au tarif de 7 euros à bord de TGV, Intercités et TER pour votre animal.
  • Si son poids excède les 6 kg, vous devez lui faire porter une muselière durant tout le trajet et lui acheter un billet équivalent à 50% du prix plein tarif d’un billet 2e classe (même si vous voyagez en première classe) à bord de TGV, Intercités et TER.

A noter que le billet de votre chien est échangeable sans frais jusqu’à la veille du départ, avec une retenue de 10% pendant toute la durée de validité du billet. Le titre de transport est également remboursable avec une retenue de 10% jusqu’à la fin de validité du billet.

Pour revenir aux chiens-guides, la SNCF les dispense non seulement de l’obligation d’acheter un titre de transport (il suffit de présenter les documents justifiant de son état), mais aussi de celle de porter une muselière.

Enfin, la compagnie ferroviaire publique demande aux propriétaires de chiens voyageant dans une caisse de transport de mentionner, à l’intérieur de celle-ci, le nom de l’animal, son numéro d’identification, le nom du propriétaire et ses coordonnées (numéro de téléphone et adresse de destination).

A lire aussi : La cage de transport du chien

Quelques précautions à prendre

  • Préparez votre voyage suffisamment à l’avance pour vous renseigner à la fois sur les dispositions à prendre à bord du train et celles dans le lieu de destination. Vérifiez si les établissements que vous prévoyez de visiter tolèrent la présence des chiens.
  • Si votre chien souffre du mal des transports, emmenez-le préalablement chez votre vétérinaire qui prescrira un traitement contre ce syndrome, ce qui évitera bien des désagréments (nausées, vomissements, nervosité…) à votre animal.
  • Si le trajet est particulièrement long, profitez, si possible, des haltes pour faire faire quelques pas à votre chien et lui permettre de se soulager. Prévoyez suffisamment d’eau pour le réhydrater régulièrement.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation