Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Abandonnée par son propriétaire, cette chienne avait perdu toute envie de contacts amicaux

Publié le 14/11/2018 à 16h11

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Abandonnée par son propriétaire, cette chienne avait perdu toute envie de contacts amicaux" © Kara Pittsley

Alsana a été littéralement jetée par son ancien propriétaire, un éleveur qui la faisait se reproduire dans le seul but de faire du profit. Mais la chienne a eu la chance de tomber sur les bonnes personnes après tant de souffrance...

Après tout ce qu'elle avait enduré, Alsana, une femelle Cane Corso, n'avait plus aucune confiance envers les humains. Cette chienne était, en effet, détenue par une personne qui ne voyait en elle qu'une machine à faire des chiots, pour ensuite les revendre, comme le rapporte The Dodo. Lorsque le propriétaire de l'élevage a estimé qu'il ne pouvait plus rien en tirer, il a décidé de l'abandonner quelque part dans le Massachusetts.

Découverte par les agents des services animaliers locaux, Alsana était très maigre et malade. Elle a été placée dans un chenil où elle risquait d'être euthanasiée si, passé un certain délai, elle ne trouvait pas de place dans un refuge ou une famille d'accueil. La mission semblait impossible, tant elle accumulait les problèmes.

Outre son état de santé (infections aux oreilles, sous-nutrition, tumeur à l'une de ses mamelles retirée par la suite...), elle souffrait énormément sur le plan psychologique. La chienne était, en effet, tellement traumatisée qu'elle refusait d'interagir avec les gens.

Une personne travaillant au refuge a contacté Kara Pittsley et son mari, sachant que le couple avait l'habitude de faire office de famille d'accueil pour des chiens en difficulté. Une première rencontre a eu lieu durant laquelle Kara et son conjoint ont pu constater de visu à quel point Alsana était moralement brisée ; elle détournait systématiquement le regard et, à chaque fois que quelqu'un s'approchait de son box, elle restait immobile et bloquait sa respiration, comme si elle se sentait en danger.

A lire aussi : "Chien perdu : que faire lorsque son chien a fugué ?"

Le couple a décidé d'effectuer une seconde visite, accompagné cette fois-ci d'un éducateur canin et du président de l'association pour laquelle il avait déjà accueilli des chiens par le passé. Les 2 spécialistes étaient présents à double titre : évaluer l'ampleur du travail qui attendait Kara et son mari et les aider à approcher l'animal. Dès qu'ils l'ont sortie de son box, la chienne s'est mise à courir frénétiquement d'un bout à l'autre du refuge. Il était évident que sa peur de l'humain allait prendre du temps à être traitée. Malgré tout, ils étaient bien décidés à l'accueillir chez eux.

Chez Kara, Alsana a bénéficié de toute l'attention et du soin dont elle avait désespérément besoin. Pendant qu'elle poursuivait ses traitements, ses parents provisoires faisaient en sorte de passer un maximum de temps avec elle pour l'habituer à leur présence. Ils la nourrissaient à la main et la promenaient en laisse dans la maison pour accentuer leur rapprochement.

Puis, quand son état de santé s'est suffisamment amélioré, ils l'ont présentée à leurs 2 autres chiens, dont un Dobermann. Cela a été un tournant dans la réhabilitation d'Alsana ; son comportement a diamétralement changé dès lors.

Elle avait besoin de rencontrer des congénères et quand elle en a eu l'occasion, elle est devenue beaucoup plus confiante.

C'est aussi ce qui l'a amenée à se fier davantage à Kara et son mari. Elle a fini par comprendre qu'elle n'avait rien à craindre d'eux et que, bien au contraire, elle était totalement en sécurité auprès d'eux. Au point d'être arrivée à ne plus vouloir s'en éloigner.

De parents provisoires, Kara et son époux ont décidé de le devenir à titre définitif ; ils l'ont officiellement adoptée ! Tout n'est pas parfait, Alsana devant encore lutter contre quelques craintes et anxiétés aujourd'hui, mais elle est à mille lieues de la chienne malade et abattue qu'elle était avant son sauvetage.

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 15/11/18

    merci à cette gentille famille d'avoir adopté cette magnifique chienne. La photo des 3 chiens ensemble est magnifique. Soyez heureux

     Répondre  Signaler