La phytothérapie pour améliorer la digestion du chat

Illustration : "La phytothérapie pour améliorer la digestion du chat"

Le règne végétal regorge de variétés possédant des vertus médicinales pouvant être mises au service de la digestion. Le chat peut, lui aussi, en bénéficier. En quoi la phytothérapie peut-elle l’aider ?

La phytothérapie offre plus d’une solution pour le chat souffrant de troubles de la digestion. Fenouil, mélisse et romarin figurent parmi les plantes amies de la santé digestive du félin. Voyons tout cela en détail.

Troubles digestifs chez le chat : la phytothérapie à la rescousse

La digestion du chat peut être affectée par une variété de facteurs, qui peuvent être d’ordre environnemental, héréditaire, alimentaire, viral ou encore parasitaire.

Le félin peut ainsi souffrir de vomissements, de constipation, de diarrhée, de gastrites, de tumeurs gastriques, d’infections parasitaires ou virales, d’intolérances alimentaires et de MICI (maladies inflammatoires chroniques intestinales). Leurs conséquences peuvent être mineures comme elles peuvent être beaucoup plus graves.

Un vomissement occasionnel ou une diarrhée passagère ne devrait pas susciter de grande inquiétude. En revanche, si ces symptômes durent ou s’ils sont accompagnés d’autres manifestations plus sérieuses, le chat doit être vu par le vétérinaire sans attendre.

En complément de ce que ce dernier prescrit comme traitements allopathiques, la phytothérapie peut apporter des solutions crédibles pour améliorer le bien-être de l’animal, notamment en réduisant les symptômes de la maladie. Les préparations à base de plantes doivent toutefois être utilisées dans le respect des modes d’administration : dosage, durée de la cure, etc. Avant de recourir à la phytothérapie pour améliorer la digestion du chat, il est recommandé de demander conseil au vétérinaire.

Les plantes amies de la digestion chez le chat

Plus d’une plante peut être employée pour soulager les troubles digestifs chez le chat. En voici quelques-unes…

Le fenouil

Les graines de fenouil (Foeniculum vulgare) possèdent des propriétés digestives remarquables et constituent une bonne solution de phytothérapie pour aider le chat souffrant sur ce plan. Elles contribuent à réduire les gaz intestinaux en atténuant la fermentation. Dans le même temps, elles ont une action anti-spasme pour réduire les douleurs gastriques.

L’anis vert

L’anéthol et l’estragol sont des composés organiques de la famille des phénylpropènes. Ils sont connus pour leur propension à faciliter la digestion. L’anis vert (Pimpinella anisum) contient, justement, de l’anéthol et de l’estragol, ce qui en fait un précieux allié pour l’organisme du chat souffrant de troubles digestifs. Tout en participant à réduire les ballonnements et les flatulences chez nos amis félins, l’anis vert soutient aussi la lutte contre les parasites, principalement les vers ronds, qui peuvent se développer dans l’intestin.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Le thym

Les propriétés digestives du thym sont bien connues. Le chat en profite aussi. Tout comme l’anis vert, le thym limite le phénomène de fermentation intestinale et donc la formation de gaz. Il agit également en améliorant le transit et en éliminant les toxines. Par ailleurs, il aide à combattre la mauvaise haleine chez l’animal.

Le romarin

Le romarin (Salvia rosmarinus) fait aussi partie de ces plantes qui contribuent naturellement à atténuer le ballonnement et les fermentations intestinales chez le chat. Parallèlement, il favorise la sécrétion de la bile pour stimuler le processus de digestion. Il participe aussi à soulager le chat sujet à des douleurs abdominales.

La camomille

Antispasmodique digestif naturel, la camomille romaine (Chamaemelum nobile) ne se contente pas de venir au secours du chat sur ce plan ; cette plante l’aide également à se détendre s’il est soumis au stress, quelle qu’en soit la cause (déménagement, nouvelle arrivée dans la famille…). Or, on sait qu’un chat stressé s’alimente mal et est davantage exposé au risque de développer des troubles digestifs.

Le boldo

Plante originaire du Chili, le boldo (Peumus boldus) agit sur plusieurs fronts pour améliorer la digestion du chat. Il le doit à la boldine, un alcaloïde que ses feuilles renferment et dont le principal intérêt est qu’il stimule la sécrétion de la bile, mais aussi son évacuation. En outre, le boldo facilite le transit intestinal et contribue donc à atténuer la constipation.

La mélisse

Les spasmes nerveux survenant au niveau de l’estomac et du côlon peuvent être soulagés grâce à la mélisse officinale (Melissa officinalis). Cette plante aide également à diminuer les ballonnements et les reflux gastriques chez le chat.

A lire aussi : La phytothérapie pour traiter l'arthrose du chat

Sous quelles formes la phytothérapie intervient-elle pour améliorer la digestion du chat ?

Les plantes employées pour améliorer la digestion du chat peuvent être utilisées soit individuellement pour traiter un inconfort ou un trouble donné, soit à plusieurs, en mélange ou synergie, pour une action plus globale sur les voies digestives.

Le mode d’administration le plus courant est l’infusion. On fait alors bouillir de l’eau, puis on la verse sur une petite quantité (une à 2 cuillères à café en général) de graines, feuilles ou fleurs fraîches ou séchées. La partie de la plante utilisée dépend à la fois de l’espèce végétale en question et de l’indication. On laisse ensuite infuser pendant 10 minutes en couvrant le récipient, puis on filtre la préparation. Celle-ci peut être ajoutée à la gamelle d’eau du chat.

Dans d’autres cas de figure, la plante peut être directement incorporée dans le repas de l’animal, comme le thym, qui est à découper finement.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !