Prendre soin d’un chat âgé

Illustration : "Prendre soin d’un chat âgé"

Votre chat ne reste pas jeune éternellement. À l’instar de l’être humain, plus l’âge avance, plus ses organes vieillissent et il se rapproche inexorablement vers son déclin. Cependant, les félins peuvent vivre longtemps dans d’excellentes conditions et avec toutes leurs capacités. Il convient d’y prendre soin. Comment ? Nous vous donnons la recette.

Les signes du vieillissement chez votre chat

Les principaux sens de votre chat peuvent commencer à montrer des signes de fatigue. Il se peut que votre félin voie moins bien et qu’il devienne dur d’oreille. Son odorat et son goût peuvent être affectés. Cela engendre une perte d'appétit. Du coup, votre chat s’amincit. Chez certains, il est même possible de distinguer plus nettement leurs os et leur colonne vertébrale. Cela ne doit pas vous inquiéter, même si l’amaigrissement peut être le signe d’autres maladies.

De l’hyperthyroïdie à des rhumes plus fréquents, en passant par une digestion plus délicate ou, dans le pire des cas, le développement d’une tumeur : en vieillissant, votre chat devient plus sensible aux pathologies diverses et variées.

Votre chat peut avoir du mal à se déplacer en raison de l’arthrose qui occasionne des douleurs articulaires. C’est également une cause de la diminution de l'appétit, puisqu’il sera moins favorable à se pencher pour manger. Au niveau de son physique, vous remarquerez un poil plus terne, moins brillant, souvent plus sec. Il arrive que votre félin ne puisse plus faire sa toilette. Cela occasionne un poil souillé. Vous devrez donc vous montrer à la hauteur et effectuer vous-même les gestes.

Quand un chat devient-il senior ?

On considère qu’un chat devient senior à partir de 7 ou 8 ans. Cela peut paraître tôt. En effet, certaines races peuvent vivre jusqu’à 20 ans, voire plus. Ainsi, il n’est pas forcément vieux à cette date d’anniversaire.

Cependant, c’est à partir de cette période que les chats sont susceptibles de développer certaines maladies, comme le diabète. C’est également à partir de cette période qu’il faudra rendre plus souvent visite à votre vétérinaire.

À partir de là, les réflexes de votre chat commenceront à décroître, sa puissance musculaire n’augmentera plus et les premiers signes du vieillissement apparaîtront.

Conserver une activité physique régulière

En vieillissant, votre chat pourrait devenir obèse et développer de l’arthrose. Afin de prévenir ces pathologies (et bien d’autres), il est souhaitable qu’il conserve une activité physique régulière.

Certes, il devrait davantage dormir et pourrait avoir besoin de temps de repos plus important. Cependant, votre félin doit être actif au moins une quinzaine de minutes par jour. Cela peut se faire en escaladant son arbre à chat et en jouant en votre compagnie. N’hésitez pas à stimuler sa curiosité ou son intérêt pour des jeux, avec une canne à pêche ou un laser.

À l’instar de l’être humain, une activité physique lui permet de vieillir en concervant une bonne santé plus longtemps.

Être encore plus attentif à ses besoins

Votre chat a besoin d'encore plus de tranquillité, de calme et de sérénité lorsqu'il vieillit.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Évitez de lui imposer des moments de stress et de grands bouleversements dans sa vie. Il doit éviter le stress le plus possible. Sa routine sera plus importante, avec par exemple des heures de repas fixes.

Au-delà de son activité physique, votre félin devra bénéficier de séances de toilettage plus approfondies. Sa peau et son pelage devront être plus souvent nettoyés et quelques massages pourraient satisfaire ses articulations.

Vous devez également faciliter le déplacement de votre chat au cœur de votre foyer. Les obstacles devront être enlevés. Sa litière devra être plus souvent inspectée et nettoyée. À ce titre, vous vérifierez bien que votre chat effectue ses besoins à l’intérieur de celle-ci et non à l’extérieur. En vieillissant, il peut être amené à ne plus savoir se retenir.

Une santé à préserver

Jusqu’à présent, vous n’alliez chez le vétérinaire qu’une fois par an à l’occasion du renouvellement des vaccins et pour réaliser un bilan de santé complet. Nous vous conseillons, à partir du moment où votre animal devient senior, de rendre plus souvent visite au professionnel de santé. Un minimum de 2 fois par an est requis.

De plus, vous penserez à noter tous les comportements inhabituels de votre chat au quotidien. Cela peut traduire une maladie sous-jacente. Par exemple, une augmentation de la soif peut être liée à une hyperthyroïdie. D’autres maladies liées aux reins peuvent aussi se révéler, sans parler des tumeurs.

Une surveillance plus stricte de sa santé permet de réduire les risques de découvrir sur le tard une maladie qui le conduira au décès. Vous n’oublierez également pas, chez vous, de prendre soin de son pelage, de ses oreilles, de ses yeux et de sa cavité buccale. Elle devra être nettoyée plus méticuleusement.

Une nourriture à adapter

L'alimentation doit être adaptée à votre chat. Ce dernier ne peut pas continuer à se nourrir comme il le faisait lors de ses plus jeunes années. Ainsi, des croquettes ou de la pâtée pour senior existent dans les magasins spécialisés.

Pensez à prendre une nourriture haut de gamme, moins calorique. En conservant une alimentation traditionnelle, vous risquez de favoriser l’apparition d’une obésité dont les répercussions sont dangereuses. Vous pouvez vous tourner vers votre vétérinaire pour faire le meilleur choix.

Des compléments alimentaires sont parfois requis afin d’améliorer la teneur du pelage de votre animal. Là encore, n’agissez pas sans l’avis souhaitable du praticien.

Les protéines doivent être présentes, les glucides simples à ingérer, mais les lipides à éviter. L’alimentation doit être riche en minéraux et en vitamines pour lutter contre les infections.

A lire aussi : Le vieillissement du chat

En résumé

Prendre soin d’un chat âgé ne se résume pas seulement à le câliner plus régulièrement. C’est aussi :

  • Faire attention à sa santé en rendant visite plus souvent à votre vétérinaire.
  • Lui fournir une alimentation adaptée à son âge, sa morphologie et son activité physique.
  • Le faire se dépenser quotidiennement pour éviter l’embonpoint, voire l’obésité.
  • Le toiletter plus régulièrement et prendre soin de son corps et de son pelage.
  • Laisser votre chat se reposer dans une pièce calme de votre domicile, sans source de stress.
  • Ne pas brusquer ses habitudes.

5 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 12/04/19

    bien ecrit

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 22/08/20

    Mon chat a 13 ans. Il a été diagnotiqué diabétique. Il a toujours été propre mais il a commencé une nouvelle habitude dernièrement lorsqu'il urine. Il met les deux pattes avant dans la litière et garde une patte arrière sur le bord de la litière et urine à l'extérieur de la litière. Quoi faire pour le faire entrer complètement dans la litière pour qu'il y urine???. J'ai acheté un contenant dont le volume est le double d'une litière normale et qui est ouverte mais rien n'y fait.

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 07/09/20

    bonsoir ,mon chat Victor 19 ans 1/2 fait la même chose , il a de l'arthrose je lui ai mis une plus petite litière afin qu'il puisse y aller facilement mais tout comme vous il met ses pattes avant dedans et fait pipi à côté , sauf les crottes là il fait dedans , bonne soirée à vous
    j'ai mis des alèses à jeter , alèses d'éducation canine , ainsi je les jete dès que les pipis sont faits

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 07/09/20

    bonjour , Victor 19 ans 1/2 a de l'arthrose que me conseillez vous pour diminuer ses douleurs , il ne se plaint pas mais je vois bien qu'il a mal , il arrive quand même à courrir dès qu'il entend que je vais manger ,

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 25/01/21

    La mienne a 18 ans je lui donne du rhumatyl 1 goute par kg. Ça l'apaise bien.

     Répondre  Signaler