Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les boules de poils chez le chat

Votre chat est peut-être soumis à des vomissements. Ils vous inquiètent. C’est peut-être le signe de boules de poils chez votre chat. Qu’est-ce que c’est ? Comment ce phénomène gagne votre chat ? Comment y remédier et le soigner ? Nous répondons à ces questions et nous vous aidons à y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’une boule de poils ?

Une boule de poils ou trichobézoard, provient de la toilette de votre chat. Lorsque ce dernier se lèche l’ensemble de son corps, il arrive très fréquemment que ce dernier avale quelques poils. Ces poils sont soit recrachés, soit avalés et expulsés dans les selles. Pas d’inquiétude de ce côté.

Néanmoins, il est possible que les poils n'arrivent pas à être avalés puis régurgités. Dans ce cas, ils se coincent au niveau de son intestin grêle. Puis au fur et à mesure de l’accumulation d’autres poils, cela forme une boule qui se révèle être très dangereuse pour la santé de votre animal de compagnie. Il peut s’agir d’une urgence.

Les risques d’une boule de poils ?

Le problème vient d’une formation répétée de ces boules, ou de l’accumulation de plusieurs au sein même du tube digestif de l’animal. A force, elles peuvent le bloquer, provoquant une occlusion intestinale. En fonction de la gravité des symptômes, le vétérinaire pourra essayer de faire transiter les boules de poils avec l’aide d’un lubrifiant ; mais dans certains cas l’obstruction est trop importante et la survie du chat en jeu, la chirurgie digestive reste alors la seule option.

Quels symptômes ?

La présence de boules de poils dans le tube digestif est généralement trahie par des vomissements fréquents et parfois une perte d’appétit. Lorsque l’obstruction est en cours alors on pourra observer une baisse de l’état général du chat, l’absence de selles (constipation) et une anorexie progressive

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Existe-t-il des chats à risque ?

Plus le chat a le poil long, plus il présente des risques de développer des boules de poils au cours de sa vie. D’autant plus en vieillissant. Car lorsqu’un chat vieillit, son système digestif fonctionne moins bien, ou en tout cas plus lentement. Il faut donc veiller particulièrement à cela.

Comment les prévenir ?

Il existe notamment une période où votre chat a plus de risques de développer ces boules de poils : la mue. Dans ce cas, il vous faut brosser votre chat quotidiennement pour lui enlever les poils morts et éviter qu’il ne les ingère. De toute façon, un brossage régulier est recommandé tout au long de l’année.

Cette période de mue est bien marquée chez les chats ayant un mode de vie extérieur ; pour nos chats d’intérieurs, la mue peut être constante toute l’année, donc armez-vous de votre brosse. Il existe également des croquettes spécifiques destinées à éliminer les boules de poils. Il est possible d’en trouver dans les animaleries, magasins spécialisés ou chez votre vétérinaire.

Vous pouvez également retrouver des pâtes ou comprimés permettant de favoriser le transit des boules de poils.

A lire aussi : "Les tarifs des soins vétérinaires pour chat"

En résumé

Plus votre chat possède un poil long, plus il vieillit, plus il a de chances de développer des boules de poils. Une seule n’est pas forcément dangereuse. Plusieurs peuvent provoquer une occlusion intestinale. Votre chat peut alors présenter des troubles digestifs plus ou moins intenses. Seule une consultation rapide de votre vétérinaire pourra améliorer la situation et peut-être lui sauver la vie en cas d’occlusion.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !