La teigne du chat

Illustration : "La teigne du chat"

La teigne affecte le chat lui-même et est aussi une zoonose. Nous vous expliquons ce qu’elle est en détail, comment l’éviter, la combattre et l’éradiquer.

Le teigne, appelée également dermatophytose, est une affection provoquée par des champignons microscopiques. Plusieurs raisons expliquent son apparition chez le félin, mais pas que. En effet, la teigne est aussi une maladie courante chez le chien. Qui plus est, elle se transmet à de nombreux mammifères et à l’homme.

La teigne féline, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une mycose causée par un champignon microscopique et filamenteux. Ce champignon est appelé dermatophyte. Il se décline en 2 genres : le Microsporum canis et le Trichophyton mentagrophytes. Ces champignons s’installent, s’implantent et survivent très bien au niveau de la base des poils et des griffes. Du coup, ils engendrent des lésions cutanées et une dépilation prononcée à différents endroits du corps, mais surtout au niveau de la tête et du dos, dépilation sur laquelle viendront se poser des croûtes.

Attention, votre chat ne va pas obligatoirement se gratter. La teigne ne démange pas forcément. Ainsi, le champignon peut se développer sans qu’aucun symptôme ne soit visible dans un premier temps. Le diagnostic de la teigne est posé par un vétérinaire.

La transmission de la teigne

Votre chat est la principale source de transmission de la teigne chez l’homme. Elle se transmet directement lorsqu’il y a contact avec la peau ou les poils de l’animal concerné.

Elle peut également se transmettre indirectement, que ce soit via des draps, un canapé, de la literie ou encore de la moquette. En effet, la teigne vit très bien dans un environnement extérieur ; elle peut vivre plus d’un an sans forcément se poser sur un être vivant.

Le diagnostic de la teigne

Un diagnostic doit être posé par votre vétérinaire. Seul ce dernier pourra certifier la présence de la teigne. En effet, il utilisera plusieurs instruments, comme la lampe de Wood. Il s’agit d’une lampe émettant une lumière ultraviolette. Les poils porteurs du champignon apparaissent fluorescents. Cependant, il arrive que certains champignons ne le soient pas. Cette l’absence de fluorescence ne doit pas écarter l’hypothèse de la teigne. Elle n’est simplement pas confirmée.

Pour en avoir le cœur net, le vétérinaire procèdera à un examen microscopique des poils. Les poils infectés par la teigne ont un aspect caractéristique qui déterminera formellement le champignon.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Enfin, si les 2 examens se révèlent négatifs, ou peu probants, alors le vétérinaire pourra prélever certains poils pour les transmettre à un laboratoire d’analyses médicales. Ce dernier, grâce à une mise en culture, déterminera avec certitude la présence, ou non, de la teigne chez votre félin.

Le traitement contre la teigne

Le traitement est long et fastidieux, environ 4 à 6 semaines a minima. Il repose essentiellement sur l’application de shampoings fongicides, ainsi que d’une pommade ou lotion antimycosique. De plus, un médicament antifongique peut être administré par voie orale. Le traitement dure en général un mois et doit être scrupuleusement respecté, afin d’avoir des chances de rétablir la situation et d’éradiquer le champignon.

Qui plus est, ce traitement ne se limite pas seulement à votre chat. Tous les animaux de votre foyer doivent être traités de la sorte afin d’éviter la transmission.

À l’issue du traitement seront réalisés 2 prélèvements à 15 jours d’intervalle. On considère la teigne comme éradiquée si les 2 cultures sont négatives. Les mycoses peuvent persister malgré les soins apportés, et peuvent favoriser la réapparition du champignon quand le traitement sera arrêté.

Par ailleurs, le traitement sur votre chat et les animaux ne suffit pas. Vous devez désinfecter entièrement votre domicile. De la literie en passant par les vêtements, comme le canapé, les tapis. Votre sol doit être lavé comme il se doit. Utilisez l’eau de Javel, le chlore et/ou des sprays bactéricides et fongicides. C’est le moment de faire un grand nettoyage de printemps.

La prévention

Le mieux, outre le fait de soigner la teigne, reste encore de l’anticiper. La teigne ne prévient pas. Pour cela, vous ne pouvez compter sur la présence d’aucun vaccin. Le mieux est de maintenir en bonne santé votre chat, en lui offrant une nourriture de qualité et un soin continu. Le moindre abaissement de son système immunitaire peut favoriser l’apparition de la teigne. Maintenir une excellente hygiène (maison et occupants) est également nécessaire.

A lire aussi : L'arthrose chez le chat

À noter que certains chats, comme l’Abyssin et le Persan sont plus touchés que d’autres par cette maladie cutanée, pas forcément grave, mais qui est très embêtante à exterminer.

En résumé

La teigne est une maladie cutanée provoquée par l’apparition de champignons. Seul un vétérinaire déterminera, après 3 examens le plus souvent, cette maladie et l’officialisera. Dans ce cas, un traitement d’un mois sera administré à votre félin, mais aussi à tous les animaux du foyer. De plus, votre domicile devra être désinfecté de fond en comble. Il s’agit aussi de limiter la contagion d’une maladie qui se transmet même à l’homme. Mieux vaut prévenir que guérir.

3 commentaires