Alimenter une chatte en plein allaitement

Illustration : "Alimenter une chatte en plein allaitement"

Les besoins nutritionnels de votre chatte augmentent sensiblement pendant sa gestation, mais aussi lors de l’allaitement. Afin de donner transmettre tout ce qu’il faut à ses chatons, votre chatte devra avoir une alimentation particulièrement riche. Nous vous expliquons pourquoi et comment parvenir à vos fins.

Pendant toute sa grossesse, votre chatte a vu son alimentation être modifiée. Mieux, ses rations ont été progressivement augmentées afin d’atteindre quasiment 100% de ce qu’elle mangeait auparavant. Cela permet, notamment, de donner à votre chatte toutes les graisses dont elle a besoin afin de nourrir, par la suite, ses petits. Son lait doit être suffisamment riche pour subvenir aux besoins importants de ses chatons.

Cependant, ce n’est pas parce qu’elle a mis bas que la nourriture spécifique s’arrête pour autant. Au contraire, vous devez maintenir un régime adapté à sa condition de nouvelle mère.

Ce qu’il faut savoir de l’allaitement

Pendant l’allaitement, votre chatte peut produire jusqu’à deux fois son poids en lait. Cela peut donc aller jusqu’à une douzaine, voire une quinzaine de kilos de lait. De plus, ce lait doit être riche en matières grasses et en protéines, afin d’assurer les premiers jours, les premières semaines des nouveau-nés.

À la fin de sa grossesse, il n’est pas rare que votre chatte pèse 30 à 40% de plus que son poids de base. La majorité de ce surplus provient des réserves graisseuses. Les chatons vont se nourrir aux mamelles de leur mère jusqu’à leur 8e semaine et le début du sevrage. Surtout, ils viendront à la charge plusieurs fois par jour, engendrant une grande fatigue à votre chatte.

Les besoins de votre chatte

Durant l’allaitement, votre chatte aura besoin d’un surplus énergique, avec un apport calorique supérieur à la moyenne. Une alimentation classique ne pourra offrir à votre chatte tout ce dont elle a besoin pour couvrir sa dépense. De plus, vous devrez veiller au bon respect du taux de taurine dans les aliments donnés, afin de lui conférer des protéines suffisantes. En veillant à ne pas oublier lipides (graisses) et glucides.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Il n’est pas anormal que, juste après la mise-bas, votre chatte ne mange plus. En effet, elle viendra d’avaler les placentas de ses chatons. Une particularité qui dure 24 heures environ. Elle produit le colostrum, qui est le premier aliment avalé par le chaton. Après cela, ses besoins sont équivalents à ceux de la gestation. À savoir une alimentation riche, notamment en protéines.

Que donner à manger à votre chatte qui allaite ?

Ne modifiez pas l'alimentation donnée pendant sa gestation. Votre chatte devra donc avaler des croquettes premium spécialement conçues pour sa qualité de nouvelle-mère, ou bien avaler des croquettes pour chatons. Ces dernières permettent la transmission, par le lait, de tout ce dont le chaton a besoin pour bien grandir.

Maintenir le même régime alimentaire que durant la grossesse évite également de bousculer son intestin, et donc les risques de diarrhées qui en débouchent.

Quelle quantité ?

Votre chatte doit avoir de la nourriture à disposition, et doit donc avoir la possibilité de se nourrir à volonté. Ne vous inquiétez pas, elle saura se réguler elle-même en fonction de sa faim. Vous devez maintenir les rations données en fin de grossesse, car votre chatte qui allaite a besoin de plus de calories qu’une chatte en gestation. Cependant, son poids ne variera plus beaucoup, puisqu’elle donnera beaucoup de lait au quotidien.

Vous devez surtout vous assurer qu’elle dispose d’eau en permanence. Votre chatte a besoin de beaucoup s’hydrater.

Un régime alimentaire adapté jusqu’à quand ?

Ce régime alimentaire spécifique doit perdurer jusqu’au sevrage des chatons, c’est-à-dire après 8 semaines. À partir du moment où les chatons commencent à manger du solide, et donc des croquettes adaptées à leur condition, vous pouvez réintroduire progressivement de la nourriture plus classique à votre chatte. Ses besoins diminueront et elle reviendra doucement, mais sûrement, à sa ration d’avant gestation.

En résumé

Les besoins d’une chatte qui allaite sont sensiblement les mêmes qu’une chatte en gestation. Elle dépense davantage de calories, puisqu’elle allaite plusieurs fois par jour ses chatons. Elle devra bénéficier d’une nourriture en permanence à proximité, tout comme de l’eau. Il est important de maintenir ce régime spécifique jusqu’au sevrage complet, aux alentours de la huitième semaine des chatons.

0 partage

9 commentaires

Articles en relation